Autres journaux :



jeudi 2 juin 2016 à 16:48

« Fonds de soutien à l’investissement public local : une bouffée d’oxygène pour les collectivités » (Politique)

Pour Christophe SIRUGUE, Député de Saône-et-Loire



Le 2 juin 2016

 

 

« Destiné à soutenir l’investissement des communes et des intercommunalités, un fonds abondé à hauteur d’un milliard d’euros a été inscrit par la majorité et le Gouvernement dans la loi de finances pour 2016. Il est composé d’une augmentation de la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) à hauteur de 200 millions et du fonds de soutien à l’investissement local (FSIL) à hauteur de 800 millions.

 

Le FSIL vise à obtenir un effet significatif et rapide sur l’investissement local, facteur de croissance et d’emploi, en soutenant des grands projets d’investissement et les projets des « bourgs-centre ».

 

Dans ce cadre, sur ma circonscription, 6 opérations ont été actuellement retenues pour un montant global de 1 142 061 euros, représentant 20 à 50 % du coût des travaux :

 

Les travaux d’accessibilité de la mairie à Charmoy,

 

La rénovation thermique de bâtiments communaux à Chatenoy-le- Royal,

 

La plateforme de co-voiturage et la liaison piétonne à Marmagne,

 

La mise en accessibilité des établissements recevant du public à Montceau-les-Mines,

 

La rénovation de l’espace Jean Zay,

 

La réfection des perrés et du quai de la monnaie,

 

Et la rénovation du stade Léo Lagrange à Chalon-sur-Saône.

 

Les projets d’investissement permettant de concourir à l’attractivité des territoires, et fournissant du travail aux entreprises, la mobilisation de ce fonds sur notre territoire est une bouffée d’oxygène pour les collectivités et les entreprises, dont je me réjouis. »

 

 

C Sirugue 03 04 16

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




6 commentaires sur “« Fonds de soutien à l’investissement public local : une bouffée d’oxygène pour les collectivités » (Politique)”

  1. Daniel Z dit :

    J’espère que vos actions auront un autre effet que le projet de loi dont vous étiez le rapporteur !!!

    Mais j’ai des doutes sur la sincérité de ce gouvernement, issu de votre parti, qui fait montre de largesse…. à l’ approche d’une échéance qui, j’espère, permettra à minima d’élaguer radicalement un groupe qui nous a trompés, voire trahis.

    Amitiés

  2. roussillon dit :

    Bonjour..les appels d’offres se feront ils au niveau européen ? Les entreprises locales d’insertion par le travail pourront elles soumissionner ?

  3. loupblanc dit :

    et la directive bolkestein , toujours d’actualité
    votée par les différents gouvernements successifs et autres décisions similaires , ne pas crier au loup quand on l’a fait rentrer dans la bergerie

    • Daniel Z dit :

      Bolk, Loupblanc, n’est plus d’actualité.

      Remplacé par un texte qui l’avait précédé (!!) et qui valide la notion de travailleur détaché.

      Pas de chance, c’est à l’insu de leur plein gré que :

      «  »Alors que militants et élus socialistes se réunissent à partir de vendredi à La Rochelle pour trois jours de débats et de fiesta, France Bleu La Rochelle révélait ce jeudi matin que des travailleurs détachés roumains étaient employés à mettre en place le mobilier et nettoyer les salles de l’espace où auront lieu les rassemblements. «  »

      http://www.liberation.fr/france/2015/08/27/travailleurs-detaches-le-ps-repond-a-la-polemique-par-l-incoherence_1370380

      Alors vous pensez ; de quel droit oserions nous contester les choix faits par des municipalités dans un cadre européen, et pire, au nom de quoi elles privilégieraient la main d’œuvre locale ?

      Ce serait faire de la ségrégation.
      Quand le vin est tiré……

      Amitiés

  4. salomon dit :

    Toujours prêts à râler même pour une bonne nouvelle!!!

    • sloup dit :

      Quelle bonne nouvelle ?
      Les caisses sont vides, on a des milliards de dettes et brusquement on trouve une manne céleste venue avec les inondations.
      Si on avait cet argent pourquoi avoir attendu le bor… de la loi travail pour le donner ?
      Quels et quelles seront les c…, qui devront mettre la main dans la poche pour boucher ce nouveau trou. Devinez, vous et moi……