Autres journaux :


mardi 24 janvier 2017 Ă  06:49

Annonces sur la pollution : trop peu et bien tard (Environnement)

Les écologistes veulent protéger la population




« Les alertes en Bourgogne se succèdent, les pics de pollution s’accumulent, mais les mesures pour protĂ©ger la population ne sont pas au rendez-vous. Il est insupportable qu’il ait fallu tant de temps avant la mise en place de la circulation alternĂ©e quand la qualitĂ© de l’air fait courir des risques accrus Ă  la population.

 

La pollution fait 130 morts par jour en France, rĂ©duit jusqu’à deux ans l’espĂ©rance de vie, et coĂ»te plus de 100 milliards d’euros par an en termes d’impacts sanitaires et non sanitaires, d’après un rapport du sĂ©nat. Les particules fines sont particulièrement dangereuses pour la santĂ©. Elles franchissent la barrière pulmonaire et sont Ă  l’origine de maladies respiratoires et de cancers.

 

 

De plus les pics de pollution ne sont que la face cachée de l’iceberg, car la pollution chronique, régulière mais sous le seuil d’alerte , est tout aussi dangereuse, voire plus. Elle est tout de même responsable de 50 000 décès prématurés par an en France, et elle n’épargne pas notre région. En effet, à cause du manque d’information la population se protège moins et, de ce fait, elle est largement exposée.

 

 

Au-delà de ces petites mesures d’urgence, ressenties parfois à tort comme de « l’écologie punitive », les écologistes proposent de faire de « l’écologie positive » : agir en amont pour réduire les sources de pollution.

 

Il est largement temps de promouvoir le déplacement et le transport propres, en particulier de sortir du diesel. Le soutien aux transports doux comme le vélo et aux transports collectifs, via la mise en place de la taxe poids lourds, est essentiel. Il est temps également de réduire l’incinération de déchets, productrice de particules fines. Il convient, enfin, de lancer un vaste chantier de rénovation thermique des bâtiments les moins bien isolés et de remplacement des appareils de chauffage anciens. Les factures des ménages se verront ainsi réduites, l’emploi local non délocalisable développé, la pollution atmosphérique réduite ainsi que nos émissions de gaz à effet de serre.

 

 

Si nous passons notre temps à soigner les symptômes, nous ne réglons pas le problème. Nous serons condamnés à le faire régulièrement, à un prix humain exorbitant.
Nous devons changer nos habitudes. Alors plutĂ´t que l’asphyxie choisissons de respirer et de vivre mieux : changeons nos modes de dĂ©placement, acceptons d’Ă©voluer, et exigeons de nos Ă©lus des politiques fermes et courageuses. »

 

 

 

Nathalie CHARVY, Mourad LAOUES
Porte-paroles EELV Bourgogne

 

 

 

new EELV BFC 02 03 16

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




8 commentaires sur “Annonces sur la pollution : trop peu et bien tard (Environnement)”

  1. gilbert71 dit :

    la vignette une mascarade de plus . rĂ©servĂ©e aux grandes villes faux toute la France doit se la procurer car tout le monde peut un jour ou l’autre ce trouver dans une zone obligatoire (traverser LYON pour aller en banlieue ou Marseille ) et d’autres grandes villes Ă©tudient de l’appliquer donc c’est une opĂ©ration nationale au coup par coup

  2. fanfan dit :

    Bonsoir,
    Alors avec cette vignette encore un coup pour rien, la gauche jospiniste l’a supprimĂ© et la gauche idalgoliste avec la bĂ©nĂ©diction de cazeneuviste on remet une vignette.
    Un coup d’Ă©pĂ©e dans l’eau, Français soyez comptant de la gauche en gĂ©nĂ©ral.
    Cordialement,

    J.F.G.

  3. Piloupiloupilou dit :

    Comme toujours, les Ă©cologistes s’en prennent aux automobilistes…
    Encore une fois, vous vous trompez de cible.

    Un paquebot de croisière Ă  lui seul pollue autant qu’un million de voitures. Si vous souhaitez vraiment faire quelque chose de bien pour la planète, laissez les automobilistes que nous sommes en paix, personnellement, je ne demande pas mieux que de laisser ma voiture au garage et de ne pas polluer mais que voulez-vous, j’ai un travail, mon patron m’attend…

    Il est trop facile de toujours « taper » sur les braves gens, de les culpabiliser pour au final ne faire qu’une chose, les faire payer sous couvert de protection de l’environnement.

    Changez de cible, vous n’ĂŞtes pas crĂ©dibles.

    Une source parmi tant d’autres :
    http://www.ouest-france.fr/environnement/pollution-un-paquebot-quai-pollue-comme-un-million-de-voitures-3581705

  4. Daniel Z dit :

    Il nous faut prendre conscience que nous sommes de plus en plus nombreux, donc que nos pollutions ne peuvent qu’augmenter si nous maintenons les modes de vie actuels.

    Nous avons fait un beau rĂŞve en dĂ©veloppant nombre de « bidules Ă©nergivores ».
    HĂ©las la Nature va remettre les pendules Ă  l’heure.

    Mais oĂą je suis surpris, c’est quand je constate l’absence de rĂ©action de nos Ă©cologistes concernant la maire de Paris.
    Elle veut pénaliser les engins polluants et favoriser les transports collectifs.

    Hors elle ne peut pas ignorer ça :
    «  »La RATP ouvre les donnĂ©es de la qualitĂ© de l’air mesurĂ©e sur son rĂ©seau.

    Le seuil d’alerte journalier est de 80 µg/m3 mais il ne s’applique pas dans les couloirs du mĂ©tro, oĂą il est fixĂ© Ă  1000 µg/m3″ »

    Ainsi les organismes soumis aux particules réagiraient différemment dans le métro !

    N’est ce pas un peu cynique, Ă  l’image du monde politique ?

    Amitiés

  5. loupblanc dit :

    il fut un temps jadis ou on possédait une pastille verte
    gratuite
    que personne ne contrĂ´lait
    et la pollution Ă©tait moindre

  6. chimel dit :

    bjr ,

    vous avez sans doute remarquĂ© que la pollution ne cesse de croitre depuis 4 ou 5 ans et que les pics se produisent quand le vent souffle du nord est c’est a dire pour nous quand il vient d’allemagne .Ne vous etes vous pas rejouis un peu vite quand nos voisins ont remis en route leurs centrales a charbon ?

    bonne semaine .