Autres journaux :


mardi 14 mars 2017 à 08:09

« Le bateau des Républicains continue de prendre l’eau » (Politique)

Estime le Front National



« Après les déboires de Monsieur Fillon au niveau national, l’hémorragie semble se poursuivre au niveau local. Ce lundi 13 mars nous apprenons ainsi le retrait de Catherine AMIOT, candidate « Les Républicains » pour les élections législatives de la 3ème circonscription de Saône et Loire.

 

La raison invoquée : pouvoir offrir à sa famille politique, « L’unité et la chance de se recentrer sur ses vrais adversaires ».

 

La vérité pourtant se trouve ailleurs : Celle d’une vague d’incertitude qui touche aujourd’hui l’ensemble des Républicains tant au niveau national qu’au niveau local. Plus simple effectivement de renoncer maintenant que de subir une déconvenue voire une déroute électorale en Juin.

 

Au final ce sont bien les électeurs, subissant ces turbulences et guerres partisanes, qui auront à faire un choix crucial pour leur avenir : Le choix d’un candidat du système à la solde de Bruxelles ou le choix du candidat du Front national, le seul respectant réellement le peuple Français et défendant ses attentes.

 

Avec Marine, rendons la parole au peuple Français ! »

 

Quentin BIJARD,
Secrétaire départemental FNJ 71.

 

 

 

 

 

logo fn 2013

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




13 commentaires sur “« Le bateau des Républicains continue de prendre l’eau » (Politique)”

  1. MICHMARE dit :

    Bonjour Quentin, les déboires des uns et des autres quels qu’ils soient conduisent à dire que cette campagne se traîne bien au niveau des caniveaux.. Tous les coups sont permis, plus ils sont bas et vils, plus ils font couler de l’encre et de la salive… Quant au fait que nombre de députés renoncent à se présenter aux prochaines législatives démontre que la démocratie fonctionne. Ne soyez pas inquiets, la place est bonne, il y en aura pléthore !
    Quentin, vous êtes jeune et résolument comme votre parti contre l’Europe. Ne perdez pas de vue que cette Europe, critiquable, améliorable, est depuis un certain nombre d’années un garant de paix. Voyez le Brexit et ce qui risque de se passer en Ecosse et Irlande du Nord. L’union fait la force. Les électeurs auront un choix crucial à faire : s’isoler ou participer à améliorer cette Europe, perdre du fric à gogo ou limiter la casse.
    Moi j’ai choisi, ce ne sera pas Marine.

  2. catalogne dit :

    C’est vrai que ne pas répondre à la justice quand on veut briguer le mandat présidentiel,c’est la classe.
    C’est vrai que rouler les fonctionnaires et les juges dans la fange,c’est la classe.
    C’est vrai que faire croire à des gens en déserrance que la faute,c’est l’autre et surtout l’étranger, c’est la classe.
    C’est vrai que défendre le pouvoir irakien,c’est la classe
    C’est vrai qu’avoir dans son entourage des nostalgiques d’une époque nauséabonde,c’est la classe.
    Mon pauvre Quentin…..

  3. Kikidilui dit :

    Et bien pour moi ce sera MARINE,parce-que la chienlit socialo depuis 30 ans ce n’est vraiment pas la classe catalogne…c’est la débacle totale!

    • catalogne dit :

      Pourriez vous nous expliquer les 30 ans de « chienlit » que vous évoquez et les recettes que prône Mme LE PEN afin d’y remédier?

    • jean montceau dit :

      Donc, pour vous, les chambres à gaz sont un détail de l’histoire ?

      • Daniel Z dit :

        Bonjour Jean.

        Puis je être l’avocat du Diable……

        article 10 de la Déclaration des droits de l’homme : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions mêmes religieuses »

        Qu’a dit JMLP ?

        http://www.lepoint.fr/politique/proces-fn-jean-marie-le-pen-est-un-detail-de-l-histoire-05-10-2016-2073824_20.php

        «  » Je n’ai pas étudié spécialement la question, mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale » »

        Aucun négationnisme développé mais l’expression d’une croyance, il dit :je crois ».

        Détail : définition Académie Française :

        – Élément particulier et précis d’un ensemble.
        – par affaibl. Élément accessoire, fait secondaire sur lequel on passe légèrement

        Suivant qui vous êtes, c’est VOUS qui vous allez donner au mot l’un ou l’autre sens.

        Je ne cherche à justifier ce qui est dit, mais à aller au delà du « prêt à penser » distillé par la bienpensance.

        Amitiés Jean.

        • catalogne dit :

          Toute la droite extrême est révisioniste ou négationiste. Il y a encore eu un dérapage CE JOUR de la part d’un élu FN. Alors, ne rentrons pas dans une querelle de pinailleur.

          • Daniel Z dit :

            Est ce pinailler, Catalogne, que de chercher à comprendre comment fonctionne le système.
            Nos lettrés l’ ont d’ailleurs bien analysé, qui ont écrit « honni soit qui mal y pense ».
            Autrement dit : nous avons décidé de ce qu’il est correct de penser.

            Dérapages ? Faut il ressortir, entre autres, les citations d’un certain général ?

            Jean, c’est vous qui avez décidé de prendre le terme détail dans le sens élément ‘insignifiant’. C’est votre opinion.
            Ce n’est pas nécessairement ce qui voulait être exprimé, mais ce qu’ont promu les faiseurs d’idées.
            Il n’est pas moins acceptable de considérer que cette guerre fut un tout et qu’en isoler un point particulier, c’est détailler.

            Le développement du F.N. paraît résulter du dégoût de nos concitoyens.
            La faute à qui ?

            Amitiés, Catalogne et Jean

        • jean montceau dit :

          Pour vous le fait de minimiser ce génocide est donc sans importance ?

  4. Kikidilui dit :

    Donc pour vous la deuxième guerre mondiale se résume aux chambres à gaz…et tout le reste vous en faites quoi?

  5. gilbert71 dit :

    mr Quentin vous feriez mieux de faire de l’oeil aux républicains au lieu de les critiquer car c’est un réservoir de voix ,il faut en profiter