Autres journaux :



jeudi 19 octobre 2017 à 15:27

Réactualisé à 17 h 29 – Journée nationale d’action…. à Montceau :

... plusieurs dizaines de personnes massées devant la mairie !



A 15 heures et comme demandé par de nombreuses organisations : syndicat  CGT mais aussi PCF (qui appelait à un regroupement départemental dans notre ville), La France Insoumise etc. plusieurs dizaines de personnes se son rassemblées devant l’hôtel de ville !

 

 

 

Réactualisation : C’est M. Robert Wattebled qui a pris la parole an premier et celui-ci, répondant au président de la République qui avait dit que le chômage baissait : « venez voir dans le bassin minier si le chômage baisse ? » Et de citer les « cas » de Eolane : où 90 emplois ont menacés, Terex où 25 emplois sont également menacés et la SIAP. Au sujet de la première entreprise : Eolane, il a déclaré : « nous avons rencontré Mme Jarrot qui, elle avait rencontré le patron du groupe et ce dernier lui aurait dit : Montceau c’est pas beau et les salariés ne sont pas bons… » Puis, au sujet de SIAP :  » d’après nos informations l’entreprise, en redressement judiciaire, accuserait un passif de 1 à 1, 3 millions d’euros. C’est énorme et les 4 reprenaurs sur les rangs, risquent bien de fuir à la vue de ce chiffre…

 

Dans un deuxième temps, c’est M. Schleich d’Eolane qui a pris le micro. Ce représentant CGT a annoncé que le cabinet spécialisé auquel a fait appel le CE et l’avocat ,  allaient venir à Montceau, présenter leurs conclusions aux salariés, mardi prochain à 16 h 30, devant l’usine. Un rendez-vous auquel il convie toute la population du bassin minier, évidemment.

 

Suivit une responsable syndicale CGT de Domisol qui a annoncé qu’un courrier était parti, ce matin même, pour le président du conseil départemental M. Accary. Lettre dans lequel le personnel de service à la personne, demande une meilleure reconnaissance de la part de l’entreprise qui touche des subventions…

 

Enfin, c’est une employés du centre Leclerc qui a pris la parole pour : « dénoncer l’ouverture du magasin les jours fériés… depuis l’arrivée, il y a 6 mois, d’une nouvelle direction, 40% des agents de maitrise et des cadres sont partis… » 

 

 

Un rassemblement  multivisage » donc mais avec une constante : le refus des « Ordonnances Macron, cadeaux aux riches, baisse des APL, hausse de la CSG etc.

 

 

En bref, une opposition déterminée à la politique menée par le gouvernement en place et qui démontrent que l’intervention, lundi dernier du président de la République, n’aura pas réussi à calmer les craintes de  ce « front »..

 

 

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

man 1910172

 

 

 

man 1910176

 

 

 

 

 

man 1910173

 

 

 

man 19101713

 

 

 

 

 

 

man 1910174

 

 

 

man 19101714

 

 

 

 

 

man 1910175

 

 

 

man 19101715

 

 

 

 

 

 

 

man 1910177

 

 

 

man 19101716

 

 

 

 

man 1910178

 

 

man 19101718

 

 

 

 

man 1910179

 

 

 

man 19101710

 

 

 

man 19101712

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

man 19101717

 

 

 

 

man 1910171

 

 

 

man 191017

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Réactualisé à 17 h 29 – Journée nationale d’action…. à Montceau :”

  1. virginie85 dit :

    des dizaines ????????? de plus en plus bas les pauvres…..

  2. Le Montcellien dit :

    Il y aura bientôt plus de têtes pensantes qui prennent la parole ;que de manifestants

  3. marguerite71 dit :

    Dans peu de temps, vous pleurerez dans vos « chaumières » pour ne pas avoir réagi à ces ordonnances de M macron, mais ce sera trop tard.
    40 ans de recul dans le code du travail !

  4. azerty71300 dit :

    En même temps on les écouterai il faudrai faire grève toutes les semaines… Et à la fin du mois ? Il reste quoi sur le salaire ?
    D’autant plus qu’ils ne font pas cadeau de la cotisation pour le timbre !! Et quand on a besoin … Y a plus personne bien souvent …

  5. loupblanc dit :

    pour être dans la rue il faut être touché par le chômage et consciencieux. Quand je vois que pratiquement 6 millions de chômeurs restent à la maison , on peut se poser des questions , et le gouvernement sourire , en pourrissant le mécontentement ou en divisant les gens.
    Par la suite, il restera un syndicat , le Médef , vous pourrez toujours dialoguer , et surtout désenchanter , il n’y aura plus rien à défendre pour ceux qui travailleraient.