Autres journaux :



samedi 21 octobre 2017 à 11:16

« Eolane ne doit pas fermer ! » (Politique – Social)

Pour la section PCF du Bassin minier Et appel au rassemblement devant l'entreprise mardi 24 octobre à 16h30



 

On nous prie d’insérer :

 

 

 

Depuis l’annonce faite au Comité de Groupe Eolane le 4 octobre, qui prévoit la fermeture du site de Montceau à partir de 2019, les personnels ont réagi avec vigueur et détermination. Ils se sont rassemblés devant l’entrée de l’usine le 5 octobre avec les délégués et en présence de la presse locale. Ensuite ils étaient nombreux à participer au rassemblement devant la Mairie de Montceau le 19 octobre avec leur banderole « Les salariés d’Eolane méritent mieux qu’un site fermé !!! Notre avenir professionnel et familial est ici dans notre région ».

 

Les salariés d’Eolane ne sont pas les seuls à être confrontés aux licenciements et aux fermetures. Dans notre localité nous pouvons citer les salariés de Konecranes (ex-Terex) et ceux de la SIAP. Face à cette situation pourquoi ne pas réagir ensemble ? L’union fait la force…

 

 

Notre localité n’est pas une exception. Dans un contexte national de désindustrialisation chronique, la politique économique et sociale du gouvernement va à l’encontre des intérêts et des besoins de la population. Elle favorise la spéculation financière et le grand capital mondialisé.

 

Pourtant la Constitution de notre République affirme clairement que « Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi (…) Tout travailleur participe, par l’intermédiaire de ses délégués, à la détermination collective des conditions de travail ainsi qu’à la gestion des entreprises ».

 

Les pouvoirs publics semblent laisser couler des nombreuses entreprises en refusant d’intervenir pour ne pas entraver le capital financier dans ses œuvres destructrices. C’est une politique qui vise à encourager toujours plus l’accumulation des profits en exploitant plus durement le travail.

 

Rassemblement devant Eolane mardi 24 octobre à 16h30

 

Il faut une nouvelle politique: placer l’humain au centre, sécuriser le travail, développer la formation, augmenter le pouvoir d’achat, donner plus de pouvoir à ceux qui par leur travail créent les richesses. L’entreprise ne peut plus être le dernier bastion de la monarchie patronale et des actionnaires qui décident seuls de l’avenir des salariés et des territoires, sans avoir à l’esprit autre chose que le montant des dividendes et la valeur de l’action cotée en Bourse. Il est grand temps de donner un nouveau statut juridique à l’entreprise afin de donner plus de pouvoir aux travailleuses et aux travailleurs et à leurs représentants. Alors toutes et tous ensemble mardi 24 octobre à 16h30, pour exprimer notre solidarité dans la lutte avec les salariés d’Eolane devant leur entreprise. »

 

 

 

 

pcf logo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer