Autres journaux :



jeudi 22 mars 2018 à 17:25

« Non à la suppression de la chirurgie ! » (Montceau – Politique)

L'appel des sections socialistes de Blanzy, Montceau, Saint-Vallier et Sanvignes.



On nous prie d’insérer :

 

 

 

« L’état par l’intermédiaire de l’Agence Régionale de Santé a décidé d’imposer la fermeture complète du service de chirurgie de l’hôpital Jean Bouveri.

 

 

Cette suppression aboutirait à la disparition d’un service dont les performances techniques ont largement été mises en avant par les professionnels de santé et entrainerait la suppression de plus de 70 emplois à Montceau.

 

 

C’est l’ensemble de notre hôpital qui est menacé par cette décision et en particulier le service des urgences.

 

 

Attachés à la défense de l’hôpital public, les élus et militants socialistes du bassin minier refusent clairement et sans ambiguïtés de voir affaiblir notre hôpital pour des raisons uniquement financières.

 

 

Seul une large mobilisation de la population aux côtés des personnels de l’hôpital peut nous permettre de contraindre l’Etat a annuler cette décision qui va à l’encontre des besoins de notre territoire et des intérêts de sa population.

 

 

C’est pourquoi, nous appelons à rejoindre le rassemblement organisé ce samedi 24 mars à 10h devant l’hôtel de ville de Montceau-les-Mines. »

 

 

Les sections socialistes de Blanzy, Montceau, Saint-Vallier et Sanvignes.

 

 

 

 

new logo PS 17 02 16

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “« Non à la suppression de la chirurgie ! » (Montceau – Politique)”

  1. ruddy dit :

    Récupération politique tardive aprés avoir brillé par votre absence dans les prémices de ce mouvement…..encore un douloureux soubressaut maladroit pour essayer de d’exister. Oui car votre parti est comme notre hôpital : un malade dont l’issue est fatale mais qui s’obstine inutilement à essayer de survivre.

  2. Kikidilui dit :

    Que la chirurgie soit supprimée ou non,il faudra toujours renflouer le déficit,et ce pour la deuxième fois,et ensuite mettre en place un plan drastique pour éviter de replonger dans les pertes..idem à l’hôtel-dieu,comme nous l’a dit Christian,dans son rappel.Et il le faudra bien,parce-que les services publiques déficitaires en permanence,çà ne peut plus durer..payer des impôts pour combler les pertes et payer des salaires à des gestionnaires de pacotille..çà suffit…!!
    Les services publiques OUI…les services publiques bouffeurs d’argent…NON..!!