Autres journaux :



dimanche 15 avril 2018 Ă  07:14

Montceau-les-Mines

Point presse de l’opposition municipale



 

 

 

 

 

Ce samedi matin, l’opposition municipale de gauche a fait un point presse en présence de Laurence Leblanc, Laurent Selvez, Catherine Decrozant et Carole Bonin.

 

« Il nous a semblé utile de faire un point sur l’actualité municipale après 4 ans de règne « Jarrot ». Il est difficile pour nous d’être entendu, certains dossiers ne sont pas à l’ordre du jour des conseils municipaux et nous ne pouvons pas répondre aux propos liminaires de madame le maire lors des séances.

 

 

 

Plusieurs sujets qui font l’actualité montcellienne ont été abordés : le cinéma, le centre ville, l’hôpital,..

 

 

L’opposition se range du côté du projet de Line Davoine, exploitante du cinéma les Plessis qui côté financement serait mieux ficelé et ne coûterait rien à la ville.

 

 

« Sur la commune, on est en présence de 2 projets, un sur chaque rive, rive droite, rive gauche, l’un porté par PANACEA et la ville et l’autre par Line Davoine : situation curieuse pour une ville !

 

 

Le financement de départ, privé, devient public ! On ne sais pas où l’on va ! On a déjà financé une maison médicale privée avec des fonds publics, c’est bon, ça suffit !

Il faut réunir tous les acteurs. »

 

 

Pour rappel, le projet de 2013, de l’ancienne majorité était chiffré à 4,6millions d’euros et incluait également un restaurant comme le projet PANACEA. « Quand madame Jarrot est arrivée, elle a fait table rase de ce projet, en raison du cinéma ou du KFC ? Nous n’avons pas la main. Nous ne sommes plus dans la même dynamique qu’en 2013, les commerçants préféreraient de loin la solution Davoine.

 

 

On risque de se retrouver avec zéro cinéma »

 

 

 

L’aménagement du centre ville semble contrarier l’opposition par « l’inaction dont fait preuve la majorité. Toutes les villes entreprennent des choses pour remodeler et dynamiser leur centre. Il faudrait nommer un manager de centre ville, installer des espaces pour des commerces éphémères, …

 

 

Alors que l’on consacre 150 000€ pour une foire commerciale, on ne prévoit pas de budget pour l’attractivité ! Il faut faire une enquête sur les habitudes commerciales des usagers ! On gère au coup par coup, sans vision globale. On apprend la réhabilitation de la place de l’hôtel de ville sans que les commerçants soient prévenus? On attend toujours la réunion ! »

 

 

L’aménagement de la  piste cyclable EuroV6 et le futur abattage des platanes le long des quais est également une préoccupation de l’opposition. « Comment a été réfléchi cette piste cyclable ? On revient toujours au même : pas de vision globale sur le réaménagement ! »

 

 

 

Enfin sujet épineux du moment : l’hôpital, sujet majeur  même si la mobilisation n’est pas à la hauteur de l’inquiétude !

 

 

« Tout a été fait pour endormir les gens! On est dans une situation de blocage. Le problème depuis 2014, c’est la chirurgie. L’ARS s’est planté sur ce dossier. Il faut une action commune des élus. Madame le maire doit taper du poing sur la table ! On est à 15 jours de la fermeture, que deviennent les professionnels de santé ? Les usagers ?

 

 

L’ARS doit renoncer à ce projet !

 

 

Il y a un certain nombre de points à éclaircir : l’avenir des différents services, le départ de certains praticiens, quelle sera l’offre de santé dans ces conditions ?

 

 

On doit débattre du PRS (Projet Régional de Santé) »

 

 

Pour terminer cette séance, deux questions à Laurent Selvez

 

 

Quand annoncerez-vous votre candidature pour les prochaines municipales ?

 

 

« Ce n’est pas d’actualité. Il reste deux ans. On a déjà deux candidats déclarés : Jarrot et Noirot. Alors qu’il y a bien d’autres dossiers sur lesquels on doit travailler.

 

 

Il y a un calendrier prévu, on s’y tiendra avec une liste d’ouverture. On doit rassembler les énergies pour la ville, une gauche qui rassemble. »

 

 

 

Au plan national, que pensez-vous d’Olivier Faure à la tête du parti socialiste ?

 

 

Olivier Faure est une personne qui peut « remettre en marche » le parti socialiste. J’ai soutenu ce candidat. Il faut travailler sur le terrain, la seule crédibilité se base sur le terrain ! »

 

 

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

ps 1504182

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer