Autres journaux :



lundi 14 mai 2018 à 09:34

LaREM Montceau (Politique)

Atelier ouvert à toutes et tous ce mardi 15 mai Le projet gouvernemental sur les prisons, à l'ordre du jour :






On nous prie d’insérer :

 

 

 

« Nous reprenons les ateliers ouverts à toutes et tous ce mardi 15 mai à 18 h 30.

 

 

L’atelier se déroule à Montceau les Mines, Salle Hélène Brésillon, 2 impasse de Semard.

 

 

Il est conçu pour réfléchir de manière concrète à une thématique pour laquelle une loi est en préparation : pour cet atelier, ce sera le projet gouvernemental sur les prisons.

 

 

Pour éclairer notre connaissance, nous écouterons Claude, aumônier de prisons depuis plus de 20 ans. Il viendra partager son expérience, son analyse, et ce qui lui parait nécessaire de faire évoluer.

 

 

Nous ferons ensuite part des grands principes de la loi à venir.

 

 

Puis, nous recueillerons les avis, les suggestions, les attentes des participants pour une politique publique juste envers les prisonniers au cours d’un débat.

 

 

On termine par un pot, bien sûr! »

 

 

 

 

LREM 050218

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “LaREM Montceau (Politique)”

  1. loupblanc dit :

    le mieux serait de ne pas aller en prison
    et que faire pour ne pas y aller ………..

  2. constantine71300 dit :

    Tous ne sont pas des grands délinquants. Nous sommes dans un système de répression alors que certains auraient plus besoin d’aide, de SOINS que de la prison qui finira de les détruire plutôt que de les remettre dans le droit chemin. Les problèmes en prison sont multiples, La surpopulation, 70% des prisonniers en France sont d’origine étrangère(et font la loi en prison), la drogue qui circule autant que dehors si non plus (un trafiquant à l’extérieur devient un trafiquant en prison), la violence, le raquette, les viols …Tant que les prisons resteront dans ce schéma-là, elles seront inadaptées aux petits délinquants et engendreront la récidive. Et sans parler des suicides qui sont nombreux mais dont on n’entend jamais parler ou peu. La prison doit rester pour les faits criminels, de viols, de trafic de drogues mais il faut trouver d’autres solutions plus adaptées pour les faits d’alcool, de consommation de stupéfiants et petits délits.

  3. fanfan dit :

    Bonjour,
    Inutile de faire des réunions, des ateliers thématiques et de réfléchir, car la décision sera prise par Macron point bar.