Autres journaux :



jeudi 24 mai 2018 à 19:27

Grève à la SNCF : M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre, s’implique (Social)

Entretiens avec les organisations syndicales sur la réforme ferroviaire, ce vendredi 25 mai






C’était une demande des organisations syndicale et M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre, recevra les organisations syndicales sur la réforme ferroviaire :

 

 

vendredi 25 mai 2018

 

 

Hôtel de Matignon

 

 

Déroulé prévisionnel :

 

 

08h00 Entretien avec M. Luc BERILLE, secrétaire général de l’UNSA et M. Roger DILLENSEGER, secrétaire général de l’UNSA ferroviaire et leur délégation

 

 

09h00 Entretien avec M. Philippe MARTINEZ, secrétaire général de la CGT et M. Laurent BRUN, secrétaire général de la Fédération des Cheminots CGT et leur délégation

 

 

10h00 Entretien avec M. Fabien DUMAS, secrétaire fédéral et M. Erik MEYER, porte-parole de SUD-RAIL et leur délégation

 

 

11h00 Entretien avec Mme Nathalie HOMAND, secrétaire confédérale de la Confédération FO et M. François GRASA, secrétaire général de la Fédération FO des Cheminots et leur délégation

 

 

12h00 Entretien avec M. Laurent BERGER, secrétaire général de la CFDT et M. Thomas CAVEL, secrétaire national de la CFDT cheminots et leur délégation

 

 

12h45 Déclaration à la presse de M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre

 

 

14h30 Entretien avec M. Thierry MALLET, président de l’UTP, président directeur général de Transdev, et sa délégation

 

 

15h15 Entretien avec M. Guillaume PEPY, président du Directoire de la SNCF, M. Frédéric SAINT-GEOURS, président du Conseil de Surveillance de SNCF et M. Patrick JEANTET, président directeur Général de SNCF Réseau

 

 

 

 

Edouard Philippe 17 05 17

 

 

 

 

 


 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Grève à la SNCF : M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre, s’implique (Social)”

  1. st vallier dit :

    Frédéric SAINT-GEOURS, président du Conseil de Surveillance de SNCF et M. Patrick JEANTET, président directeur Général de SNCF Réseau

    A quoi ils servent ceux la a part creuser la dette avec leur très haut salaire

  2. loupblanc dit :

    le contribuable comme toujours , paiera les erreurs stratégiques des dirigeants et de l’Etat .
    le % de déficit de la dette baisse , la dette en valeur absolue augmenterait , la magie des chiffres . Plus on s’endetterait , plus on s’enrichirait .
    des impôts à venir en 2020 , 2022 .
    Il semblerait que le déficit 2018 soit largement sous évalué , le déficit serait le résultat entre des dépenses et des recettes , mathématiquement , sauf avec l’interprétation des chiffres . Certains analystes annonceraient 40 milliards de dépenses non financées sur cet exercice , l’avenir nous le confirmerait ou pas.