Autres journaux :



mardi 18 septembre 2018 à 19:52

Journée de rentrée pour « Le Rassemblement du Bassin Minier » (Politique)

En présence de 50 personnes dont de nombreux élus..






On nous prie d’insérer :

 

 

« Par ce dimanche ensoleillé le LRBM a fait sa rentrée. Parmi les 50 personnes annoncées, nous comptions Lionel Duparay conseiller départemental, Daniel Perrigueur et Michel Tramoy conseillers municipaux à Montceau les Mines. Denis Beaudot conseiller d’opposition à St Vallier, Bernard Chanliau conseiller d’opposition à Blanzy. Plusieurs conseillers municipaux de Chalon sur Saône dont Evelyne Lefevre

 

Gilles Platret Maire de Chalon, Président départemental et porte-parole des LR était l’invité d’honneur.

 

Christiane Therry présidente du LRBM, ouvrait la journée.

 

Dans son intervention elle expliquait le but de son micro parti basé à Montceau les Mines avec pour périmètre la partie Ouest de la 5° circonscription.

 

Le LRBM c’est une équipe qui est au travail au sein des LR et qui apporte tout son soutien à son président national Laurent Wauquiez

 

Le LRBM proposera prochainement des conférences, des réunions de proximité avec une implication dans la 5° circonscription. Tout cela en bonne collaboration avec la fédération départementale qui aura plusieurs échéances dont les élections européennes en mai. A ce sujet, la présidente à annoncer qu’elle soutiendra le candidat désigné par le parti en l’occurrence Arnaud Danjean si c’est lui qui est choisi. Tout comme elle soutiendra et appelle à soutenir Gilles Platret à la présidence de la fédération départementale.

 

A son tour, Gilles Platret souligne la déconnexion complète de Monsieur Macron d’avec les réalités du quotidien des Françaises et des Français.

 

« Nos compatriotes ont le sentiment d’avoir été trompés lors de l’élection de mai 2017. Ils réalisent aujourd’hui que le pouvoir présidentiel et législatif a été privatisé par une caste ».

 

« L’objectif des Républicains, c’est de construire un programme d’alternance crédible pour que, une fois ce quinquennat terminé, nous puissions remettre la France debout et nous attaquer aux problèmes qu’ignore complètement Monsieur Macron : la lutte contre le terrorisme, contre le communautarisme, contre l’immigration irrégulière, la réforme de l’Etat pour réduire les déficits publics et la baisse des impôts pour redonner du pouvoir d’achat aux Français ».

 

La journée s’est prolongée autour d’un repas amical ».

 

 

 

pol 180918

 

 

 

pol 1809181

 

 

 

pol 1809182

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer