Autres journaux :



mardi 28 mai 2019 à 19:03

« 1 000 emplois non créés c’était 50 millions d’amende grâce à Arnaud Montebourg. Combien est-ce pour 1 000 emplois supprimés ? » (Politique)

Demande Jérôme DURAIN, Sénateur de Saône-et-Loire, à propos de Général Electric Belfort






Le communiqué du  sénateur :

 

 

 

 

 

 

« La Bourgogne Franche Comté est la première région industrielle du pays par la part de salariés de l’industrie dans la population active.

 

 

C’est une fierté pour tous ses habitants et c’est un atout pour notre pays. Ce matin, la direction de General Electric a reçu les représentants syndicaux pour leur annoncer un plan de restructuration. Il prévoit la suppression de plus d’un millier d’emplois dans le Territoire de Belfort entre les sites GE de Belfort et de Bourogne. C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume. C’est un coup de massue pour toute la population.

 

 

Pourtant, suite au rachat de la branche énergie d’Alstom, le même groupe GE nous promettait la création de 1000 emplois. Beaucoup attendaient mieux de M. Macron, qui a surtout su négocier l’agenda de ce plan social qui arrive au lendemain des européennes. M. Montebourg avait mis en place des garanties lors de la vente d’Alstom. Elles alimenteront un fonds précieux de réindustrialisation à hauteur de 50 millions d’euros. Mais ce fonds n’est pas encore opérationnel malgré l’insistance des collectivités locales.

 

 

Aujourd’hui, l’annonce de GE constitue une nouvelle rupture et elle appelle une réponse forte de la part de l’Etat. GE doit préserver davantage d’emplois et de savoir faire, diversifier son activité sur les sites de Belfort et Bourogne. Mais GE doit aussi remettre la main à la poche !

 

 

Quels sont les objectifs du Gouvernement en termes de réduction du nombre d’emplois supprimés ? Est-il prêt à exiger le doublement de l’amende due par GE ? Comment va-t-il associer les élus locaux du territoire qui forment une union sacrée pour assurer un avenir à l’industrie régionale ? »

 

Monsieur Jérôme DURAIN

 

Sénateur de Saône-et-Loire

 

 

 

Conseiller régional de Bourgogne Franche Comté

 

 

 

Jerome Durain 060318

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “« 1 000 emplois non créés c’était 50 millions d’amende grâce à Arnaud Montebourg. Combien est-ce pour 1 000 emplois supprimés ? » (Politique)”

  1. tato6971 dit :

    comme dirait le président encore 1000 personnes qui vont être obligées de traverser la rue.
    il faudra refaire le passage piétons

  2. tato6971 dit :

    je trouve bizarre que certaines personnes ne fassent pas de commentaires comme elles s’étaient acharnées sur les gilets jaunes pour les soit-disante destructions d’emplois