Autres journaux :



vendredi 3 avril 2015 à 07:33

Sécurité Sociale (Santé)

Selon que vous soyez riche ou non vous ne traiterez pas l’arthrose de la même manière !



 

Un décret publié jeudi 22 janvier 2015 au Journal Officiel radie cinq médicaments anti-arthrosiques (Anti-Arthrosiques Symptomatiques d’Action Lente (AASAL)  « à base de glucosamine.) parce ces médicaments « présentent un service médical rendu insuffisant pour un maintien sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux. ». La Haute Autorité de Santé (HAS) considère « ces anti-arthrosiques comme peu efficaces même s’ils entraînent peu d’effets secondaires. Ils ne permettent pas de réduire la consommation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). »

 

 

 

« Peut-être qu’ils sont relativement peu efficaces, cela reste à démontrer chez nos clients les plus atteints ou les plus âgés qui ont besoin d’être soulagés. Ce que l’on constate c’est qu’ils améliorent quand même la qualité de vie des patients sans effets secondaires », nous précisent des pharmaciens consultés. Ces déremboursements après tant d’autres placent les patients les plus pauvres, souvent des personnes âgées disposant de ressources limitées, devant l’obligation de dépenser plus ou de se passer de traitement. Ou alors il leur faudra aller vers des anti-inflammatoires non-stéroïdiens, dont un nombre de professeurs ou de sites d’informations internet nous disent qu’ils sont « connus pour leurs risques hémorragiques, rénal ou cardiovasculaire, ou vers le paracétamol (dont la toxicité hépatique serait réelle), ceci étant donc potentiellement dangereux »

 

 

arthrose 0304152

 

 

 

Il apparaît extraordinaire que si peu soit fait pour soulager les douleurs et soigner l’arthrose. Une grande partie de la population française, des tous âges souffre maintenant ou souffrira de plus en plus de cette affection, bizarre, non ? Il convient de rappeler que 17% de la population (environ 10 millions de personnes) souffrent d’arthrose et que nous avons là à faire à la première cause d’incapacité fonctionnelle pour les personnes de plus de 40 ans.

 

 

 

 

arthrose 0304153

 

 

 

« Si nous étions un homme politique, un capitaine d’industrie ou un grand sportif on nous proposerait tout de suite des solutions et peu nous ferait de payer des médicaments, qui d’ailleurs seraient surement payés par des instances publiques ou des clubs, mais vous voyez ici nous ne sommes que de vieux mineurs perclus de douleurs et avec des retraites squelettiques. » nous affirme un vieux Montcellien que tout cela énerve.

 

 

L’objectif de ces déremboursements, comme lors des vagues précédentes, c’est l’équilibre du budget de la sécurité sociale.

 

La Haute autorité de santé (HAS) juge le service médical rendu (SMR). Si celui-ci lui parait insuffisant, alors le médicament sera déremboursé en totalité ou bénéficiera d’une vignette orange.

 

 

 

arthrose 0304154

 

 

 

 

Le déficit 2014 de la sécu est estimé à 9,9 milliards d’euros dont 6,1 milliards pour la branche maladie. Le déremboursement des 5 médicaments anti-arthrosiques rapportera 22 millions d’euros. La cour des comptes dans son rapport 2014 nous alarme sur le fait que les seuls travailleurs détachés non-déclarés causeraient une perte sociale de 380 millions d’euros. Mais cela ne dépasse pas les 170.000 arrêts maladie injustifiés qui ont été détectés, ce qui a permis d’économiser 400 millions d’euros.

 

 

Le trou n’est pas prêt de se boucher à ce rythme-là. Il y a encore un bel avenir pour les fabricants de béquilles, de cannes et d’orthèses.

 

 

Gilles Desnoix 

 

 

arthrose 0304155

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Sécurité Sociale (Santé)”

  1. chimel dit :

    bjr .

    je ne comprends pas l’affirmation du »vieux mineur » .j’utilise un de ces médicament et depuis quelques mois il a été successivement non remboursé puis moins remboursé pour les affiliés du régime gènèral .certains membres de ma famille ou des amis tous « vieux mineurs » affiliés au régime minier ont jusqu’a ces derniers jours continué a le recevoir gratuitement .

    qui m’explique?

    bonne fetes de paques!

  2. Daniel Z dit :

    Il faut se rendre à l’évidence, Chimel !

    La réponse à votre question est simple : depuis des décennies, nos « élus » ont et légalisent toujours des régimes spéciaux, monopoles et autres privilèges .

    Croire que l’État nous traite tous de manière égale est une illusion.
    Devant la multiplicité des exemples, ne faut il pas considérer que notre devise « liberté égalité fraternité » soit une escroquerie ?

    Amitiés

    • jean montceau dit :

      C’est un régime obtenu de haute lutte et qui s’éteindra avec les derniers retraités. Sur le même sujet, intéressez vous plutôt aux régimes issus du concordat où en plus de régimes spéciaux ,le contribuable paye même les curés ( ex: Alsace )

      • Daniel Z dit :

        Mais je ne suis pas « sectaire », jean montceau.
        Je suis simplement pour la suppression de tous les privilèges qui font le bonheur d’une minorité au détriment de tous les autres citoyens.

        Comme disait Coluche, tous égaux mais….

        Amitiés