Autres journaux :


jeudi 11 juin 2015 à 16:51

Hôtel-Dieu du Creusot : des nouveautés…

Que du bonheur avant et après l’accouchement et un nouveau scanner !



 

Un article que nous a fait parvenir notre confrère et ami Alain Bollery :

 

Le service des activités périnatales a désormais toutes ses activités rassemblées sur le site Foch, dans des locaux dédiés.

 

 

Les préparations à l’accouchement peuvent être individuelles et remboursées par la sécu.

 

 

HD 11 06 157

 

Les résultats sont spectaculaires, avec 2 fois moins d’épisiotomies que la moyenne en Bourgogne et encore plus par rapport à la moyenne nationale.

 

 

Le pôle mère enfant de l’Hôtel-Dieu, regroupe désormais, en son cœur, les activités périnatales qui jusqu’alors s’effectuaient sur le site Harlfeur. La nouvelle unité offre une meilleure approche pour les futurs mamans dans leur préparation à l’accouchement. Mais aussi pour les nécessaires soins suivant l’accouchement, avec une palette très complètes pour les accompagner vers plus et mieux de bien-être.

 

C’est ce jeudi en fin de journée que les locaux réaménagés juste à côté de la pédiatrie, avec une entrée dédiée en extérieur, sont inaugurés. «creusot-infos» a effectué la dernière visite en compagnie de Philippe Bucheret, directeur de l’Hôtel-Dieu, Jacky Magnien, médecin gynécologique, et les très motivées sage-femmes engagées dans un processus innovant et unique en Bourgogne par bien des aspects.

 

Les fidèles de creusot-infos connaissaient déjà les activités aquanatales, proposées à la piscine du Creusot, chaque mercredi en début de soirée et pour lequel l’horaire devrait être avancé (voir notre vidéo). Mais les activités d’Aquanatal ne sont qu’une touche de la palette de l’accompagnement des futures mamans et de celles qui viennent de mettre au monde un enfant.

 

 

HD 11 06 152

 

«L’idée c’était vraiment d’avoir une unité de lieu. Et cela permet d’avoir un accueil plus convivial. Et à partir de ce jeudi 11 juin, les femmes ne vont plus sur le site Harfleur. Sur le site Foch elles peuvent bénéficier d’un meilleur accueil et d’une meilleure prise en charge», souligne Jacky Magnien.

 

Actuellement ce sont 400 femmes qui sont accueillies à l’année. «La capacité d’accueil c’est plus de 600 personnes. On vise donc à augmenter de 50% les préparations à l’accouchement». Celles-ci s’effectuent soit en groupe d’un maximum de six personnes, à partir du 6e mois de grosse, soit en individuel. Ces séances, qu’elles soient collectives ou individuelles, sont évidemment prises en charge par la caisse primaire d’assurance maladie.
Jacky Magnien ne manque pas de préciser que la préparation physique individuelle à l’accouchement ne se fait pas ailleurs.

 

Cette préparation individuelle est plus physique que la préparation collective. «On est clairement dans la prévention»… Son abordés : La respiration abdominale ; la bascule du bassin ; les exercices de colonne lombaire pour éviter les lombalgies ; la prise de conscience et et l’assouplissement du périnée pour éviter leur déchirure, assouplir et éviter l’épisiotomie ; la position de travail ; L’accouchement «avec mise en situation pour travailler la technique de l’expulsion ; La relaxation classique et la sophrologie. La séance dure de trois quarts d’heure à une heure et elle est remboursée par la sécu. C’est important de le préciser, car pour chaque future maman, la CPAM rembourse huit séances qu’elles soient collectives ou individuelles !

 

Avec toute cette palette, l’approche physique individuelle proposée à l’Hôtel-Dieu du Creusot est unique en Saône-et-Loire.

 

«Il faut bien comprendre que l’on travaille et que l’on agit pour réduire les risques», souligne Jacky Magnien. Avec des chiffres qui parlent : «Nous avons un taux d’épisiotomie de 8,4%, alors que la moyenne en France est de 20% et qu’elle est de 16,5% en Bourgogne».

 

Autre chiffre significatif et plus que rassurant pour les futures mamans : «Le taux de péridurales réalisées à la maternité de l’Hôtel-Dieu du Creusot se situe entre 75 et 80%, alors que la moyenne nationale est à 65%». Et comme disent les mamans qui en ont profité : «Ce n’était pas du luxe».

 

La Maternité de l’Hôtel-Dieu du Creusot affiche donc une vraie ambition pour ce qui concerne l’accompagnement des futures mamans.

 

Alain BOLLERY

 

 

L’esthétique et le bien-être aussi

 

Dans un cadre associatif, ce sont des prestations bien appréciables qui sont proposées. Avec Aquanatal pour ce qui concerne la préparation aquatique à l’accouchement, et de l’aquagym pré et postnatale. Avec APRENAT pour de la gymnastique pré et postnatale. L’ensemble en séances collectives.

 

Mais sont aussi proposées des séances individuelles pour l’esthétique et le bien-être. Avec un programme individuel de soins du corsos, un programme individuel de soins de remises en forme.

 

L’esthétique est une priorité affirmée, avec gommage du corps, modelage relaxant, enveloppement du corps, soins pour des jambes légères, soins stimulant des jambes, soins du dos, soins du buste, soins préventifs des vergetures, soins du visage, soins d’épilation…

 

Tel : 03.85.77.25.47.

 

 

La Maternité du Creusot en chiffres

 

 

HD 11 06 15

 

En 2014, ce sont un peu plus de 900 accouchements qui ont été réalisés. Ce volume génère 10.000 consultations d’obstétrique, 8000 consultations de gynécologie, 4000 échographies, et 2000 consultations de pédiatrie.

 

 

HOTEL DIEU CREUSOT : 600.000 euros pour un nouveau scanner

 

Philippe Bucheret, le directeur de l’Hôtel-Dieu l’avait annoncé au cours de l’assemblée générale de l’association de soutien à la Fondation Hôtel-Dieu. Un nouveau scanner est en cours d’installation au service radiologie. Il s’agit d’une gros investissement, puisque ce scanner, de dernière génération, est d’un coût de 600.000 euros. Il devrait être opérationnel dans les deux semaines. Il est actuellement en cours de montage.

 

Il viendra s’ajouter à un autre investissement réalisé il y a quelques mois, à savoir une table numérique qui permet de basculer les patients pour les besoins de radiologie. Il s’agissait alors d’un investissement de 250.000 euros.

 

Les deux équipements produisent des documents numériques qui sont adressés directement aux médecins et/ou aux urgences. Ce qui réduit les frais de fonctionnement.

 

Alain BOLLERY

 


HD 11 06 151
HD 11 06 153

 

 

HD 11 06 154

 

 

HD 11 06 155

 

 

HD 11 06 156
HD 11 06 158

 

 

HD 11 06 159

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




6 commentaires sur “Hôtel-Dieu du Creusot : des nouveautés…”

  1. moijedisca dit :

    pouvez vous donner une explication: on voit partout que l’hôpital du Creusot est a vendre et on continue à investir l’argent du contribuable??? ou bien la maternité est indépendante de l’acte de vente?

    • raymond dit :

      raymond

      l’hôtel dieu du creusot n’aurait-il pas le droit d’exister
      voyez plutôt les déficits des hôpitaux voisins, « surprise-surprise »
      les plus GROS de France ? en particulier le…………
      DEVINEZ

  2. nljcj dit :

    bonjour, à titre indicatif moijedisca devrait se renseigner avant de raconter des conneries. Si l’ Hotel Dieu dépendait de l’argent du contribuable comme il est dit dans le commentaire, il serait permis de réaliser des abus comme c’est le cas dans les hôpitaux publics (non loin d’ici). Voilà tout est dit………..

    • mms71 dit :

      parce que l’hotel dieu est auto-suffisant et ne perd pas d’argent?
      il perd environ 500 000€ par mois, c’est une structure associative qui fait l’objet d’une rémunération publique.
      donc une rémunération publique, c’est un peu l’argent du contribuable.

      et c’est très bien qu’il y ait des améliorations de ce type, l’hotel dieu conforte ainsi son pôle d’excellence pour la maternité

  3. roussillon dit :

    Les éventuels repreneurs privés s’intéressent davantage aux actes chirurgicaux…

  4. moijedisca dit :

    à NLJCJ
    les 10000000 d’euros pour le rachat des murs , ne sont pas sortis de la poche de Billardon, mais c’est bien les contribuables Creusotins qui vont les payer!! donc qui de nous deux dit des conneries?
    les éventuels repreneurs prendront ils à leurs charge l’achat des murs où juste le fond????
    la Maternité à t’elle vocation à rester ?
    ‘cest juste une question, pas une affirmation !