Autres journaux :


lundi 28 septembre 2015 à 06:58

Fiche santé

La réflexologie plantaire



 

 

Pour cette nouvelle fiche santé, nous sommes partis à la rencontre Véronique Farnert, réflexologue à Montceau-les-Mines, afin d’en savoir plus sur son activité.

 

 

Comme nous l’a expliqué la praticienne, elle travaille sur les pieds en priorité, mais aussi sur les mains, s’il y a un souci pour atteindre les pieds, qu’il s’agisse d’une semi-amputation, d’une mycose ou de grosses varices sur les pieds.

 

 

 

Mais en quoi consiste la réflexologie plantaire ?

 

 

Si l’on suit la définition proposée par la médecine traditionnelle chinoise, les pieds sont le miroir du corps. Aussi le travail du réflexologue se fait par l’intermédiaire du système nerveux. Il travaille par pression sur des points ou des zones réflexes.

Mais il n’y a pas que la plante des pieds qui est travaillée. Le réflexologue travaille aussi les côtés et le dessus également. Tout le pied est donc pris en compte.

 

 

Sur les personnes âgées ou malades, on ne va mettre la même pression sur ces points qu’avec une personne plus jeune ou qui a moins de problèmes de santé. Il y a des risques de bleus.

 

 

Et comme nous l’explique la praticienne rencontrée, on peut même travailler avec les bébés. La réaction est même très rapide sur eux d’après elle.

 

 

« Avec les enfants, ils disent tout de suite ce qu’ils ressentent. Ce n’est pas forcément le cas avec les adultes » précise-t-elle.

 

 

 

Pourquoi aller voir un réflexologue ?

 

 

On peut aller voir ce praticien pour des raisons de stress, quelles que soient son origine : stress professionnel, scolaire.Mais on peut aussi consulter pour d’autres troubles : digestifs, de l’humeur, de la libido, du sommeil.

 

 

La réflexologie s’appuie sur la médecine traditionnelle chinoise. Véronique Farnert, pour sa part, travaille à partir de la méthode Ingham, du nom de Eunice Ingham qui l’a mise au point.

 

 

Eunice Ingham travaillait avec un médecin américain qui pratiquait des opérations ORL. En appuyant sur une partie de l’auriculaire, celui-ci pouvait endormir une partie du visage de ses patients. Eunice Ingham a alors eu l’idée de faire des expériences sur les pieds et les mains de patients.

 

 

Par rapport à la médecine chinoise, Eunice Ingham a mis en planche les zones sur lesquelles travailler. En effet, la médecine chinoise s’appuie sur des traditions orales. Le travail de Madame Ingham a permis de créer des visuels.

En France, de nombreux praticiens s’appuient sur le travail de cette dame, dont les réflexologues affiliés à la Fédération Française des Réflexologues.

 

 

Une profession non réglementée

 

 

La profession de réflexologue est non réglementée. Pour Véronique Farnert, « c’est la porte ouverte à toute sorte de formations, des courtes comme des longues, dispensées par des écoles privées. Chacune fait ce qu’elle veut, sauf si elles sont affiliées à la Fédération Française des Réflexologues. Dans ce cas, les élèves sont soumis à des examens et à un mémoire de fin de cursus. L’affiliation de l’école est revue régulièrement ».

 

 

L’affiliation à la FFR est libre. Vous pouvez donc rencontrer des réflexologues non affiliés.

 

 

Pour Véronique Farnert qui a suivi un cursus au sein d’une école affiliée à la FFR, celui-ci a duré un an avec des cours pratiques et de physiologie. L’école demande pendant l’année d’avoir des personnes « pieds volontaires ». On demande donc d’avoir un minimum de pratique.

 

 

L’examen des élèves se fait en quatre parties : deux écrits, un oral, une pratique. Si ces examens donnent lieu à des résultats convenables, le candidat peut présenter son mémoire.

 

 

Une séance chez un réflexologue dure en général une bonne heure. Selon les praticiens et les lieux où ils pratiquent, leurs honoraires vont du simple au double, soit de 35à 70 €, parfois plus pour les grandes villes.

 

 

Nous rappelons qu’un réflexologue n’est pas un médecin. Actuellement la profession n’est pas réglementée. Mais vous pouvez très bien demander de consulter les diplômes du praticien et lui demander son cursus.

 

 

Après tout, vous lui confiez vos pieds tout de même !

 

 

Émilie Mondoloni

 

 

 

 

fiche sante 2809155

 

fiche sante 2809152

 

 

fiche sante 2809153

 

fiche sante 2809154

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer