Autres journaux :


samedi 28 novembre 2015 à 06:48

Dossier centre pluridisciplinaire de la CARMI (Montceau-les-Mines)

Les syndicats CGT, CFE-CGC, CFTC, FO et CFDT de plus en plus inquiets écrivent à la ministre de la santé !



 

 

Cette inquiétude, renforcée par les bruits qui courent concernant les incertitudes sur le financement, et la résistance des autorités au lobbying des pharmaciens, amène le Syndicat à adresser une lettre ouverte à Madame Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes.

 

 

Aujourd’hui, au local CGT des mineurs, Patrick Bobin a réuni toute son équipe pour rédiger avec elle la lettre ouverte.

 

 

Même si la bonne humeur n’est pas absente les mines sont sérieuses et le sujet est grave.

 

Voici le texte de la lettre ouverte que nous publions sans en changer une lettre. :

 

 

« Madame la Ministre,

 

Les organisations syndicales de mineurs CGT, CFE-CGC, CFTC, FO, CFDT tiennent à vous alerter sur le projet de construction du centre de santé pluridisciplinaire du quartier des équipages à Montceau-Les-Mines soutenu à l’unanimité par le conseil  représentant les affiliés, les exploitants de la CARMI CENTRE-EST .

 

Le démarrage de la construction de ce centre dont les travaux devaient débuter début septembre est de nouveau repoussé suite à la décision unilatérale du directeur de la CAN  de suspendre ce projet prétextant qu’il lui fallait   du temps pour décider du transfert de la pharmacie du CMS vers la nouvelle structure. Dès 2010  le feu vert était donné par le CA de CARMI CENTRE-EST pour engager toutes les procédures nécessaires pour faire aboutir ce projet avec le transfert de toutes ses activités : médecine de base et spécialisée étant ainsi réunies dans un même lieu renforçant ainsi le parcours de soins coordonné, la lutte contre une médecine à deux vitesses et contre les inégalités sociales de santé, en développant des soins de qualité pour tous. Depuis toujours le régime minier pratique le tiers payant que vous souhaitez d’ailleurs appliquer à l’ensemble du territoire.

 

Le transfert de la pharmacie à  ouverture raisonnée contribuera à améliorer les résultats du centre, à lutter contre les maladies iatrogènes et nos pharmaciens pourront orienter les patients chez les praticiens et participeront à l’éducation thérapeutique. Rappelons que sur trois pharmacies minières en place actuellement, deux vont disparaître. Dans les années 80-90 des pharmacies libérales ont eu l’autorisation de s’installer en prenant en compte la population minière dans le numérus clausus.

 

Madame la Ministre nous vous demandons de faire respecter les engagements pris par la CAN, l’ARS de Bourgogne et votre ministère sur la construction de ce centre de santé.

 

Veuillez agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre haute considération »

 

 

Nous verrons ce qu’en dit Mme la Ministre.

 

Gilles Desnoix

 

CGT CARMI 27 11 15

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer