Autres journaux :


lundi 8 février 2016 à 18:08

29ème gala de la Ligue contre le cancer (Montceau-les-Mines)

...environ 85O spectateurs et 52 photos pour vivre ou revivre cet événement !



 

Une salle comble, quasiment plus un fauteuil de libre… ce 29ème gale de la Ligue est, on peut l’écrire, un succès magistral.

 

Il faut dire aussi que le « menu » avait de quoi satisfaire un large panel de la population (déjà largement sensibilisé à l’action de ce comité et sa cause) ; action et cause partagés par les artistes venus se produire (gracieusement, il faut le souligner) sur la grande scène de l’Embarcadère. 

 

Programmation intéressante et hétéroclite

 

En effet, ce gala a été introduit par la « Dingodangé », formation réunissant une trentaine de musiciens proposant de la musique de carnaval brésilien (donc : d’actualité puisque le célèbre carnaval de Rio a lieu en ce moment) et des mélodies cousines des musiques des bandas du sud-ouest de la France avec accordéons, cuivres, cordes, percussions et cornemuses. Sacré mélange de genres mais réussite totale ; public enchanté qui avait une furieuse envie de se trémousser !

 

Ensuite, ce fut au tour de  Joëlle de se produire avec ses musiciens. Un authentique, artiste, venue du Morvan et qui nous a fait vivre ou plutôt revivre la vie de la grande dame en noir : la même Piaf. Plus qu’un concert-hommage, Joëlle nous emmené en voyage sur le  parcours, les lieux, et les personnages qui ont marqué la vie de la « môme ». C’est ainsi que nous avons appris que Piaf, était une véritable « mante religieuse » qui a « collectionné pas moins de … 72 amants dans sa vie. Du grand boxeur qu’a été Marcel Cerdan, en passant par Montand, Moustaki, Aznavour… Bref quasiment le « Who is who »…

 

Et enfin, la conclusion a été confiée au célèbre  Jazzomanie Big Band que l’on ne présente plus ici. Composé d’une vingtaine de musiciens, tous passionnés et réunis par le même jazz (New-Orleans),a enchanté le public avec les standards des géants que sont :  Glenn Miller, Count Basie, Duke Ellington….

 

 

A l’issue de ce que l’on peut qualifier d’après-midi de folie (mais bonne), deux discours ont été prononcés : le premier par madame Marie-Claude Jarrot, maire, et le second par notre amie et responsable de la section du bassin minier de la Ligue : Christiane Ducerf. Les deux n’ont pu que se féliciter de la mobilisation de tous contre ce que l’on peut appeler « fléau », les artistes déjà qui s’étaient produits bénévolement, les spectateurs et enfin la Retraite Sportive qui a fait un don assez conséquent (sous forme de chèque) au comité.

 

Annabelle Berthier

 

 

ligue 08021612

 

ligue 0802162

 

 

ligue 0802163

 

ligue 0802164

 

 

ligue 0802165

 

 

ligue 0802166

 

ligue 0802167

 

 

ligue 0802168

 

 

ligue 0802169

 

 

ligue 08021610

 

 

ligue 08021611

 

 

ligue 08021613

 

 

ligue 08021614

 

 

ligue 08021615

 

 

ligue 08021616

 

 

ligue 08021617

 

ligue 08021618

 

 

ligue 08021619

 

 

ligue 08021620

 

 

ligue 08021621

 

 

ligue 08021622

 

 

ligue 08021623

 

 

ligue 08021624

 

 

ligue 08021625

 

 

ligue 08021626

 

 

ligue 08021627

 

 

ligue 08021628

 

 

ligue 08021629

 

 

ligue 08021630

 

 

ligue 08021631

 

 

ligue 08021632

 

 

ligue 08021633

 

 

ligue 08021634

 

 

ligue 08021635

 

ligue 08021636

 

 

ligue 08021637

 

 

ligue 08021638

 

 

ligue 08021639

 

 

ligue 08021640

 

 

ligue 08021641

 

ligue 08021642

 

ligue 08021643

 

ligue 08021644

 

ligue 08021645

 

ligue 08021646

 

ligue 08021647

 

 

ligue 08021648

 

ligue 08021649

 

ligue 08021650

 

ligue 08021651

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “29ème gala de la Ligue contre le cancer (Montceau-les-Mines)”

  1. snooppy dit :

    Spectacle exceptionnel , des musiciens déjantés mais quels talents , une histoire de Piaf formidablement racontée et chantée , une jeune chanteuse à la voix qui rappelle Dee Dee Bridgewater (dommage qu’elle n’ait pas chanté en français) et le Jazzomanie remarquable comme à son habitude !
    La barre a été mise très haute cette année .
    Merci aux bénévoles qui ont œuvré pour ce beau spectacle et pour la bonne cause.

  2. pas71 dit :

    Magnifique gala 2016 félicitations a toute l’équipe de la ligue et vive le 30ème gala

  3. 71Zorro dit :

    Il faut souligner que le programme concocté par Rémy Gordat chaque année n’est pas une mince affaire et il s’en tire toujours plus que bien. Accompagné de Nicole à la présentation du spectacle, ils font un travail superbe pas souvent bien reconnu, même sans leurs habits de Bidouille et Coquillette. Bravo les clowns…..