Autres journaux :



dimanche 16 octobre 2016 à 09:18

Semaine du signe et des idées, c’est parti !

Une soirée en langues des signes



 

Et c’est ce samedi soir à L’Arc, scène nationale au Creusot que la semaine du signe et des idées a été lancée par l’association SAS.

 

Le Petit théâtre de L’Arc a accueilli une cinquantaine de spectateurs pour ce premier temps fort de la semaine d’animations.

 

 

 

SAS, une association pour la culture sourde

 

 

 

Comme l’ont rappelé Marc Farayet et Marlène Loup, l’association SAS a été créée en 2013 à leur initiative. Son objet ? Défendre l’histoire et la culture sourde et promouvoir la langue des signes. A ce jour, l’association a formé plus de 200 assistantes maternelles et assure des interventions en périscolaire.

 

 

 

Marc Farayet a également indiqué l’existence de deux crèches récemment ouvertes sur le territoire et qui ont suivi une formation à la langue des signes.

 

 

 

En outre, de plus en plus d’entreprises y sont sensibilisées. L’association SAS a notamment déjà participé au Printemps du handicap, au Parcours du cœur, au Forum des associations. Elle a établi aussi des partenariats dont celui avec l’association Cœur et santé du bassin minier et avec la Croix Rouge.

 

 

 

Une soirée en langues des signes

 

 

 

L’ensemble de cette soirée était accessible à tous : sourds, malentendants et entendants. Les discours étaient signés soit par Marlène Loup soit par les participants au spectacle.

 

 

 

Ce sont ainsi deux bandes dessinées qui ont été racontées à la fois à l’oral mais aussi par la langue des signes. Et quelle expression ! Quelle vie à travers la langue des signes !

 

 

 

Deux jeunes filles ont poursuivi en chantant en langue des signes la chanson tirée du film « la famille bélier ».

 

 

Plus tard, ce sont des étudiants en licence professionnelle activités culturelles et artistiques qui sont venus présenter leur projet autour de la langue des signes.

 

 

Le projet est simple : permettre à des personnes valides d’être sensibilisées au handicap sensoriel. Leur moyen ? Un musée sensoriel en 3 salles, lequel sera mis en place Esplanade François Miterrand au Creusot les 22 et 23 mars 2017.

 

 

Lisa de Rago, maman du petit Lény atteint de la maladie de Pitt Hopkins est venue présenter son association « Petit à petit avec Lény ». Son enfant atteint de retard moteur, psychomoteur et intellectuel peut échanger avec elle grâce à la langue des signes qu’elle a apprise il y a deux ans à présent. Son fils quant à lui a commencé de l’apprendre avec son orthophoniste. Elle venait ainsi témoigner du rôle de la langue des signes dans la communication avec son fils.

 

 

Après ces différents témoignages, la soirée s’est achevée par une chorégraphie sur la chanson J’aime j’aime pas, reprise par une partie de la salle descendue sur scène.

 

 

Sur la scène, il n’y avait plus de différences entre sourds, malentendants et entendants, juste des bras levés et des sourires partagés. Ces bras étaient levés aussi tout au long de la soirée pour applaudir à la manière des sourds chaque passage sur scène.

 

 

La soirée des signes et des idées se poursuit par de nombreuses animations en entreprise, au Greta et à Blanzy jusqu’au 23 octobre prochain.

 

 

Retrouvez le programme complet de la semaine ici : http://montceau-news.com/montceau_et_sa_region/343914-du-15-au-23-octobre-semaine-du-signe-et-des-idees.html

 

 

 

Pour davantage de renseignements, contactez l’association SAS au 06.24.59.60.45. ou par mail à contact@sas-association.eu

 

 

Bonne semaine des signes et des idées !

 

 

 

EM

 

 

sas-161016115

 

sas-1610162

 

 

sas-1610163

 

 

sas-1610164

 

 

sas-1610165

 

sas-1610166

 

sas-1610167

 

sas-1610168

 

 

sas-1610169

 

 

sas-16101610

 

 

sas-16101611

 

 

sas-16101612

 

 

 

sas-16101613

 

 

sas-161016114

 

 

 

 

sas-161016116

 

sas-161016117

 

sas-161016118

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer