Autres journaux :


jeudi 24 novembre 2016 à 07:18

Solidarité – Association le combat de Gabriel

Gabriel et l’association : un combat de tous les instants





 Du sous-sol, les rires raisonnent. « C’est Gabriel » précise avec un large sourire Frédéric Delay, le papa. « Il n’a pas fait de sieste et il est en pleine forme ». Toute la famille est là, Gabriel, le premier à se manifester, communique sa joie ; sa sœur Margaux arrive à son tour. Dans ses yeux se reflète le bonheur qu’elle partage de jouer avec son frère. Les parents, Alexandra et Frédéric restent silencieux, ils apprécient tout simplement.

 

Chez les Delay toutefois, la vie n’est pas encore à son apogée. La maladie, même sans dire son nom, la leucémie de Gabriel, oblige papa et maman à une réserve toute naturelle. Jeudi, le 17 novembre, Gabriel s’est rendu à Lyon à l’hôpital Bérard pour un nouvel examen, un peu plus de huit mois après sa seconde greffe de moelle osseuse (la première avait échoué). « Les résultats sanguins sont bons mais il a besoin d’une perfusion chaque mois jusqu’à mars pour renforcer ses défenses immunitaires » explique Alexandra qui depuis août a repris son travail au foyer Sainte-Marie. Les sorties sont donc limitées et la scolarisation attendra encore un peu. Dans la maison familiale à Saint-Vallier, Gabriel et Margaux vivent sans craintes, Frédéric et Alexandra comme deux parents attentifs, se laissent peu à peu gagner par une sérénité légitime.

 

 

 

gabriel-2411166

 

 

Recueillir des fonds et les reverser

 

Le papa est toujours sans emploi. Il lui tarde d’ailleurs d’y retourner. « Je vais m’inscrire au diplôme d’aide soignant » dit-il avec entrain, mais pour l’heure, l’association « Le combat de Gabriel » ne lui laisse guère le temps à l’oisiveté. Une association à l’origine créée pour laisser une trace quand Gabriel était au plus mal et, surtout, pour apporter du réconfort auprès des enfants malades. L’action de Frédéric dépasse aujourd’hui toutes les prévisions. « Nous sommes énormément sollicités, nous avons beaucoup de projets » avoue-t-il. L’association recueille des fonds et les reverse comme pour financer « La fée masquée » au centre Bérard à Lyon pour décorer l’extérieur des chambres stériles des enfants qui ne peuvent pas en sortir. Financer l’achat de huit postes de télévision pour l’hôpital des enfants à Dijon grâce à la Zumba organisé en juin dernier à Saint-Vallier. « Nous avons été invités en septembre au 10 km de Tassin-la-demi-Lune (69). J’ai pris ma remorque, installé le stand et chaque participant donnait ce qu’il voulait. Nous avons recueilli 600€ » raconte le papa. A la journée champêtre de La Tagnière, ce furent 1000€.

 

 

 

gabriel-2411162

 

 

 

Donateur, sacs à vendre, téléthon, loto…

 

Et puis, parfois, des donateurs se manifestent comme Alain Habbuloglu, un courtier en assurance « que j’ai rencontré à Lyon », précise Frédéric. « Il m’a dit, si tu as besoin de moi, je suis là ». Depuis septembre, il verse chaque mois 500€ à l’association. « En échange je parle de lui, il apparaît sur notre site, Facebook, Twitter ». Depuis octobre, ont été mis en vente des sacs 100% coton à l’effigie des partenaires. Ils sont en vente chez eux et sur notre site à 3€. Les bénéfices sont reversés à l’association. Effectivement « Le combat de Gabriel » ne laisse personne indifférent et les euros tombent dans la caisse qui, justement permet, outre d’offrir des spectacles et des cadeaux, de soutenir la recherche contre le cancer.

 

 

Pour le téléthon à Montceau, le 3 décembre, l’association participera et reversera les dons… au téléthon. « Ce jour-là, Gabriel, invité par madame le maire Marie-Claude Jarrot, aura l’honneur de lancer les illuminations de la ville à 17h15 » précise Frédéric.

 

 

 

 

gabriel-2411163

 

Des jouets pour la Guadeloupe

 

Décembre, c’est encore une escapade en Guadeloupe où les ambassadeurs de l’association, Wilfrid Sany et Eric Ferroto (sans Stéphane Vallet) participeront au Mémorial Jean Bart TGF, le trail des grands fonds. « Ils portent nos couleurs comme à la Réunion pour la Diagonale du fou ou l’UTMB, le tour du Mont Blanc » rappelle le papa, qui lui aussi bénéficie de l’invitation (du 16 au 22 décembre). Mais il ne partira pas les mains vides. Une collecte de jouets a été organisée en octobre et 300 kg s’envoleront vers la Guadeloupe pour être distribués dans les hôpitaux et les casernes de pompiers.

 

 

gabriel-2411167

 

D’ici là, place au loto organisé le 27 novembre (voir affiche).

 

 

Gabriel d’un côté, l’association de l’autre, chez les Delay, la vie a un double sens et même lourd de sens. Le mot de la fin à Margaux : « Au revoir, à bientôt». Oui, car 2017 arrive très vite.

 

 

Jean Bernard

 

 

 

gabriel-2411164

 

gabriel-2411165

 

 

 

 

 

 

 

gabriel-2411168

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer