Autres journaux :



dimanche 26 mars 2017 à 06:26

Montceau-les-Mines et la Saône-et-Loire se mobilisent en faveur de France Parkinson ! (Santé)

Rendez-vous à Montceau-les-Mines, le samedi 8 avril, à partir de 9h00, sur le marché



On nous prie d’insérer :

 

À l’occasion de la Journée Mondiale Parkinson du 11 avril 2017, les comités locaux de France Parkinson, répartis à travers tout le territoire, se mobilisent courant avril et
début mai. Le comité local du Saône-et-Loire organise une Journée d’information à Montceau-les-Mines, le 8 avril. Objectifs : faire connaître la pathologie, lutter contre les
idées reçues qui y sont associées, et proposer un temps de rencontre aux malades et aux proches.

 

Rendez-vous à Montceau-les-Mines, le samedi 8 avril, à partir de 9h00, sur le marché hebdomadaire de la ville

 

L’adresse et la vivacité au service de la maladresse et de la lenteur

 

Le comité local de Saône-et-Loire tiendra un stand d’information sur le thème du changement de regard sur la maladie de Parkinson. En cette occasion, les bénévoles distribueront des pin’s, des brochures et des flyers afin d’informer sur les dispositifs mis en place et de marquer les esprits des passants pour que la maladie de Parkinson ne soit plus jamais un tabou.

 

L’association sera accompagnée par une artiste réalisant des acrobaties et une démonstration de jonglage : « nous cherchons ainsi à montrer que la maladie de Parkinson peut être considéré comme une panne de dextérité !» explique Nicolas Lépine, délégué départemental de Saône-et-Loire, avant de préciser que l’événement organisé
portera le slogan « L’adresse et la vivacité au service de la maladresse et de la lenteur ».

 

Lieu : Marché hebdomadaire, quai Jules Chagot, 71300 Montceau-les-Mines

 

Ou si intempéries : Hôpital Jean Bouveri, Galuzot

 

BP 189, 71307 Montceau-les-Mines

 

Des préjugés profondément ancrés dans l’opinion publique « Il est aujourd’hui urgent d’informer sur la maladie et de lever les tabous. Il est impératif, pour le quotidien des malades et leur bien-être, que le grand public porte un nouveau regard », insiste Nicolas Lépine.

 

En effet, Parkinson est aujourd’hui très souvent associé à un signe de vieillesse et réduit à de simples tremblements. La réalité de la maladie est bien plus complexe et les symptômes ».

 

 

 

 

logo France Parkinson 24 03 1 7

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer