Autres journaux :


samedi 25 mars 2017 à 05:29

Orthophonistes de Saône et Loire : une journée riche en travaux

Chez Berthe aux grands pieds : formation et AG du syndicat 71, visite de l’usine...



 

 

 

Chez Berthe aux grands pieds  les représentants des Orthophonistes du département sont réunis pour une journée de labeur et de partage.

 

 

Ça commence par une visite guidée de l’entreprise et des ateliers, Guy Souvigny comme cicérone, puis cela continue par un moment de convivialité avec boissons et viennoiseries. L’accueil est parfait chez Perrin nous disent certaines participantes.

 

Les choses sérieuses débutent avec 2 heures d’exposé débat mené par Nutrisens sur un thème prégnant dans les établissements de gériatrie et EHPAD : la Dysphagie.

 

 

Syndrome de la « fausse route » chez la personne âgée, la Dysphagie se caractérise par une sensation d’obstacle ou de gêne au passage des aliments après leur déglutition et même lors de l’absorption de liquide. Et l’on sait à quel point les établissements doivent lutter contre la déshydratation des résidents.

 

 

Nutrisens, société Montcellienne leader international dans son domaine, va donc exposer aux orthophonistes réunis les différents aspects physiologiques de la Dysphagie et les solutions qu’elle apporte.

 

 

Nutrisens fabrique de l’eau gélifiée à base de jus de fruits naturels et de gomme de caroube ou autre, elle est leader dans son domaine. Il n’y a aucun produit chimique, aucun colorant, aucun arome artificiel dans sa solution instantanée à mélanger avec l’eau.

 

 

Le fondateur de la société, Nicolas Mathieu, est très fier de cet aspect de sa production, il en est l’inventeur avec son Frère Jean Luc Mathieu.

 

Mais Nutrisens c’est maintenant 30 références, des crèmes et des boissons hyper protéinées.

 

Et c’est Montcellien depuis le début.

 

 

https://www.nutrisens.com/

 

 

Puis après ces 2 heures de conférence, des essais et dégustations, un bon repas « local », l’appelle Jean Michel de Battista du Syndicat des Orthophonistes.

Puis AG du dit Syndicat des Orthophonistes.

 

 

Et cette AG est primordiale car la profession connait des difficultés importantes qui ont été soulignées et énumérées dans un courrier de Mme Catherine Troallic, Députée de Seine Maritime au Premier ministre Cazeneuve. Cet appel est soutenu par 72 parlementaires.

 

 

La CFTC Santé et Sociaux, l’UFMICT-CGT, la FNEO, la FNO, FO Santé-Sociaux, SUD Santé-Sociaux, l’UNADREO, l’UNSA soutiennent cette démarche et ont interpelé Mme la ministre de la santé.

 

 

Les revendications, qui ne sont pas nouvelles, portent en substance sur « Les grilles salariales hospitalières des orthophonistes ne tiennent pas compte de leur niveau d’études à Bac + 5 minimum, les compétences des orthophonistes ne sont ainsi pas reconnues à leur juste valeur (danger pour l’accès aux soins des patients). Jean Michel de Battista explique avec précision la situation et rappelle que les organisations syndicales ont rejeté à l’unanimité le projet de décret relatif au reclassement salarial des métiers de la rééducation !

 

Il précise que le gouvernement dispose de 30 jours maximum pour revoir sa copie : La finalisation du dossier ne doit maintenant plus être différée ! La formation des étudiants et l’accès aux soins des patients en dépendent !

 

 

Après l’AG les participants s’octroient un temps d’échange et de communication professionnelle

 

Une belle journée studieuse pour les orthophonistes avec une belle visite chez Perrin. Tous sont enchantés de l’accueil et des échantillons offerts.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

ortho 24 03 174

 

 

 

 

ortho 24 03 17

 

 

ortho 24 03 173

 

 

 

 

ortho 24 03 171

 

 

ortho 24 03 172

ortho 24 03 175

 

 

ortho 24 03 176

 

 

 

ortho 24 03 177

 

 

ortho 24 03 178

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer