Autres journaux :



mardi 9 mai 2017 à 08:44

Vente de la résidence (EHPAD) Germaine Tillion…

... quels en sont les "dessous" ? Quel avenir pour l'association Saint-Exupéry et la partie "privée de l'hôpîal ? Pour les salariés FEHAP ?



 

Suite à l »annonce du versement de 4 millions d’euros au centre hospitalier Jean Bouveir (public) les questions se posent en effet !

 

Nous avons cherché à joindre M. Bernard Coste, président du CA Saint-Exupéry.

 

Etant à Paris en fin de semaine, il n’a pu répondre à nos questions mais, depuis, nous avons réussi à « collecter » diverses informations sur la cession évoquée dans la lettre du ministère de la Santé !

 

 

Interrogé par téléphone, un représentant de « l’entité » Saint-Exupéry, ne cache pas ses inquiétudes. 

 

« Il faut savoir, commence-t’il, que Saint-Exupéry, c’est 140 salariés dont 40 médecins. Il faut savoir aussi que la convention FEHAP (privée) est plus intéressante financièrement parlant pour le personnel… Mais si l’argent « récolté » grâce à la vente de la résidence sert à « boucher le trou » du public, que va-t’il nous arriver ?

 

Pour rappel, la mine a vendu au franc symbolique à la fin des années 80, les locaux où est installée, aujourd’hui, cette résidence pour personnes âgées. 

 

Selon nos informations, M. Coste a prévu de rencontrer, cette semaine, le « patron » national de la CARMI ! Que ressortira-t’il de cette entrevue ? La question se pose et les personnels de Saint-Ex, les premiers ! Ce responsable sera-t’il : M. Laurent Habert, de la direction générale ? Quelle sera sa marge de manoeuvre..

 

Horizon 2020 ?

 

Pour notre « interlocuteur » syndical mais aussi de nombreux usagers, le « démantèlement » de l’hôpital a commencé en 2009 avec la fermeture de sa maternité ! Depuis, on a vu cet établissement « lutter pour sa survie » et, à l’horizon 2020, d’aucuns ont peur qu’il ne reste « plus que » de la gériatrie, un SSR (activité de Soins de Suite et de Réadaptation), de la médecine polyvalente, de l’addictologie et un peu de rééducation !

 

Le nouveau chef de l’Etat, élu dimanche, a donc les cartes en main en ce qui concerne la santé publique en France ! Quels seront ses choix ? Peut-il en période de contraintes budgétaires, continuer à soutenir vaille que vaille notre système de santé ? Début de réponse(s) avec la nomination du nouveau ministre de la Santé ?

 

A suivre… D’autant que, cet après-midi, une conférence de presse consacrée à ce « sujet » est prévue au centre hospitalier : aide de 4 millions, avenir de Jean Bouveri…

 

Annabelle Berthier

 

 

 

G Tillion 09 05 17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Vente de la résidence (EHPAD) Germaine Tillion…”

  1. loupblanc dit :

    Le nouveau chef d’état est un financier grand garant de l’ENTREPRISE
    page 4 du programme : investissement massif et réorganisation de l’hôpital
    jadis , on se posait la question QQQOQCC
    qui – quand – quoi – où – quand – comment – combien
    quand vous avez déjà répondu à cela , vous avez déjà bien avancé
    un simple avis