Autres journaux :



jeudi 1 juin 2017 à 17:26

« … Situation de crise : notre hôpital en danger ou la mort programmée de notre hôpital ? »

Le Codef appelle au rassemblement de ce vendredi 2 juin...



 

On nous prie d’insérer :

 

« C’était en 2014, l’Agence Régionale de Santé (ARS) dirigée par monsieur Lannelongue envisageait d’apporter des changements très profonds à la structure du Centre Hospitalier Jean Bouveri le déclassant définitivement comme hôpital local spécialisé dans l’ambulatoire et la gériatrie. Monsieur Lannelongue, parlait même de l’hôpital de Montceau comme d’une antenne de l’hôpital de Chalon.

 

Le Codef s’est fait l’écho à l’époque de cette prise de position inquiétante. Ce que nous redoutions est malheureusement, aujourd’hui, à l’ordre du jour.

 

Les trois scenarii présentés à l’ARS et dévoilés aujourd’hui nous conduisent dans le mur et confirment malheureusement nos craintes de voir notre Hôpital transformé en
établissement dédié à la gériatrie. Ils sont conformes au document publié par l’ARS après une rencontre avec l’intersyndicale et la CME de notre CH le 7 octobre 2014. Déjà à cette date, dans sa conclusion, il est écrit que le CH Montceau devienne « un hôpital référent en gériatrie avec toutes les composantes de la filière” et de limiter la chirurgie à l’ambulatoire.

 

Comme nous l’annoncions récemment on nous propose des solutions perdantsperdants.

 

Les 3 scenarii ferment la chirurgie conventionnelle. Seul le troisième envisage de garder l’ambulatoire. Mais comme il « génère » un déficit de plus de 2M€ il semble peu
probable qu’il soit retenu puisque l’objectif de la feuille de route était l’équilibre financier.

 

Sauf à penser qu’il pourrait s’agir d’une stratégie visant à supprimer la chirurgie en deux temps pour mieux faire passer la pilule !

 

Un hôpital existe grâce à son service de chirurgie ! Sans chirurgie, pas de vie à l’hôpital !

 

Nous sommes face à une vision technocratique et libérale qui fait fi des problèmes d’aménagement du territoire et de santé publique de proximité. Les 2 lois santé des deux
derniers gouvernements portent une lourde responsabilité dans ces bouleversements qui impactent toutes les populations.

 

C’est du sabotage !

 

Le Codef appelle la population à participer massivement à la mobilisation initiée par l’intersyndicale pour assurer l’avenir de notre hôpital, pour offrir à tous une offre de soins de proximité et de qualité.

 

Venez très nombreux – Vendredi 2 juin à 10h30

 

Parking EHPAD les lys – zone sud de l’hôpital Jean Bouveri

 

Personnels, usagers, tous unis pour notre Hôpital de proximité. »

 

 

 

new-codef-16-11-16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer