Autres journaux :



samedi 24 juin 2017 à 20:08

Suite au refus d’autoriser l’ouverture d’une unité d’angioplastie à Chalon/Saône (Santé)

L’Union Départementale des Associations Familiales (UDAF) de S&L , ’adresse une lettre au Directeur Général de l’ARS .



On nous prie d’insérer :

 

 

« Suite au refus d’autoriser l’ouverture d’une unité d’angioplastie à Chalon/Saône et soucieuse des préoccupations légitimes de la population du Territoire N de la S&L face à une inégalité de prise en charge en cas d’infarctus ,  l’ Union Départementale des Associations Familiales (UDAF) de S&L vient d’adresser une lettre au Directeur Général de l’ARS. Des représentants de l’UDAF ont manifesté au CH de Chalon ce vendredi 23 juin à midi qui a rassemblé 2000 personnes. Un Conseil de Surveillance s’est réuni sous la Présidence du maire de Chalon Gilles Platret.

 

Ce samedi matin 24 juin, Christiane Therry et Bernard Desbrosses Président de l’UDAF ont remis à Madame Buzin, ministre de la santé ce courrier (copie jointe) et plaider la cause de l’unité d’angioplasie.

 

En espérant que cette action soit connue des familles que nous représentons , je vous adresse mes salutations les plus distinguées. »

 

A-Marie Bonnot administratrice à L’UDAF 71 et Représentant des Usagers au CH de Montceau les Mines et La Guiche .

 

 

Le texte de la lettre évoqué plus haut :

 

 

M. Jean Pierre PRIBILE
Directeur Général
ARS Bourgogne Franche Comté
Le Diapason
2 place des Savoirs   CS 73535
21035 DIJON Cedex

« Monsieur le Directeur Général,

 

 

Les membres du Conseil d’Administration de l’UDAF ainsi que les représentants des usagers tiennent à vous faire part de leur grande préoccupation et de leur étonnement face aux décisions prises actuellement concernant l’Angioplastie pour le secteur Nord Saône et Loire Bresse Morvan.

 

En effet, l’absence d’autorisation actuelle et de plus, sa non inscription dans le Plan Régional de Santé sont inacceptables pour les habitants de ce territoire. L’UDAF, qui s’est toujours mobilisée en faveur d’un accès aux soins de qualité pour tous, relève une inégalité de traitement préjudiciable à la population, en particulier celle de l’ouest du département qui ne pourra plus accéder à des soins en urgence..

 

L’UDAF tient donc à rappeler qu’elle a été solidaire de la demande adressée par les représentants des usagers à Monsieur LANNELONGUE en avril 2016 (copie jointe) concernant la demande d’ouverture d’un service de cardiologie interventionnelle au C. H. William Morey. Dans sa réponse, Monsieur LANNELONGUE en reconnaît l’utilité pour le territoire.

 

Au titre de notre mission de représentation des familles inscrite dans le code de l’Action Sociale et des Familles, l’UDAF demande à ce que ce dossier soit réexaminé afin de garantir véritablement l’accès à des soins de qualité et l’équité de tous les habitants tel que l’ambitionne le Groupement Hospitalier de Territoire. Nous réaffirmons également notre attachement à l’élaboration consensuelle des politiques publiques en matière de santé.

 

En vous remerciant de l’attention que vous porterez à ce dossier important pour les familles du Nord de la Saône et Loire, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur Général, l’expression de notre considération respectueuse. »

 

La Responsable de la Commission Santé : Anne marie BONNOT

 

 

Le Président : B. DESBROSSES

 

 

ang 24 06 17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anne marie BONNOT B. DESBROSSES



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer