Autres journaux :



mardi 10 avril 2018 à 16:14

Avenir du centre hospitalier Jean Bouveri

Jean-Claude LAGRANGE au directeur de l'ARS : "je m'oppose à votre décision de fermeture des services de chirurgie..."



 

Intervention de Jean-Claude LAGRANGE au cours du débat sur le PRS au conseil régional en présence du directeur de l ARS : 

 

 

« Madame la présidente,Mr le directeur Général

 

Ce débat sur la santé des français dépasse largement le cadre de l’enceinte régionale et je tiens à saluer le débat serein et constructif qui je l’espère aboutira à des réponses sur les territoires.

 

Je note qu’une meilleure concertation des élus ,des populations serait sans doute utile pour redonner de la crédibilité aux pouvoirs publics.Sur ce sujet comme d autres il faut réfléchir global mais aussi tenir compte du local….sinon le risque est de Réagir ….Élu régional je n interviens que rarement en séance pour parler de mon territoire, aujourd’hui je fais une exception pour vous alerter sur la situation catastrophique et anxiogène qu’entraîne la détérioration voire la disparition de l offre de soin hospitalier et de médecine de ville.

 

Au nom de l ensemble des élus de ce territoire qui se sont prononcés par des délibérations, des vœux…,au nom des usagers des patients de la population qui manifestent dans la rue ,qui signent des pétitions , envoient des cartes postales sans réponses…,je vous réaffirme l’incompréhension et l’opposition ferme à votre décision de fermeture des services de chirurgie y compris de la chirurgie ambulatoire au sein du C.H. de Montceau les Mines.

 

La décision de l ARS vous ne l ignorez pas est une étape de plus du démantèlement d un hôpital de proximité qui couvre un bassin de 100 000habitants. Cette fermeture de la chirurgie s ajoute , à la fermeture depuis plusieurs années de services entiers ,à la réduction du nombre de soignants, à la dégradation des locaux ,avec comme seul justification les difficultés financières, comme si un établissement public devait être rentable….

 

Quand je parle du caractère anxiogène de la situation je rapporte bien sûr le message de la population notamment la plus âgée peu mobile, ainsi que celles des familles les plus précaires .

 

Mais j’insiste également sur la souffrance du personnel, des soignants ballotés de services en services voire mutés dans d autres hôpitaux.

 

 

Mr le directeur vous avez parlé dans votre intervention de la vie ,de la naissance ,de la vieillesse pour ainsi dire de l HUMAIN…pourtant ce qui se passe dans ce pays s apparente plus à un plan social condamnable digne de grands groupes industriels mondialisés.

 

Je ne disserterai pas sur le sentiment d abandon ,de mépris qui remontent des territoires ruraux ,des villes petites et moyennes. La fermeture constante des services publics ne fait que le lit de ceux qui exploitent ce sentiment de déclassement.

 

La responsabilité sera lourde de ceux qui portent ces décisions dramatiques pour le développement et l attractivité de nos territoires, mais c est encore plus grave quand il s agit de la santé et de la sécurité de nos concitoyens.

 

 

Pour revenir au dossier montcellien, Mr le directeur qu elle est votre stratégie finale pour le C.H. de Montceau ????

 

Demain faute d hospitalisation,de consultations il y aura inévitablement une diminution des activités annexes (radiologie, analyses …etc). Ce jour là on saura nous expliquer au nom de la sacro-sainte rentabilit qu il faut supprimer ces services et ce sera une étape de plus vers la disparition d un établissement de santé de proximité.

 

 

Que vont devenir les services d Urgences 24/24 ??

 

Comment croire au maintien de ce dernier recours pour garantir la sécurité de nos habitants???

 

Comment croire qu un service de micro chirurgie pourra fonctionner avec un anesthésiste et un urgentiste de garde alors que vous venez de rappeler que nous manquons de spécialistes et qu ils recherchent les établissements plus sécurisés ?

 

 

Alors qu on avance déjà une possible réduction horaire des urgences sur le créneau 8h-19h ,Mr le directeur il faut arrêter les rumeurs et les peurs qu elles entraînent ..
Que prévoyez vous pour maintenir les urgences 24/24 ??

 

Les montcelliens et leurs voisins attachés à leur histoire sociale,à leur hôpital attendent de votre part une réponse claire et précise.« 

 

 

jc lagrange 2303182

 

 

Photo d’archives

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




13 commentaires sur “Avenir du centre hospitalier Jean Bouveri”

  1. Josall71 dit :

    Il n’est jamais trop tard pour voir venir les désengagements et les remises en causes technocratiques…et il ne reste plus qu’à espérer que la levée de boucliers qui, enfin prend de l’ampleur au niveau politique, se traduise par un changement d’orientation. Le rejet du Plan Régional de Santé est un point positif…que tous les élus des territoires concernés doivent suivre. A ce jour trop peu se sont clairement prononcés y compris sur la CUCM ! Je ne reprendrais pas ce que j’ai dit par rapport à la lettre en direction du Premier Ministre…mais j’insiste sur un point toujours non évoqué: l’IFSI !
    Si en plus de l’abandon du secteur par les médecins il devait y avoir remise en cause de la formation locale des infirmières et infirmiers la désertification médicale ne pourrait que s’accentuer.

  2. lebonsens dit :

    Bonjour,

    Voila une déclaration qui honore le Maire de SANVIGNES LES MINES.

    Espérons que tous les autres concernés feront de même au delà de la politique politicienne.

  3. July dit :

    Bien M le maire de Sanvignes
    TOUS LES ÉLUS LOCAUX AUSSI CONSEILLERS RÉGIONAUX ONT ÉMIS un avis défavorable au PRS , c’est un avis CONSULTATIF selon la loi de …2016 . Impensable que l’ARS passe outre . Maintenant il faut décider d’une action . ARS = devant ses locaux à DIJON JE SUPPOSE …POUR FAIRE plier ces décideurs tout puissants ..non élus …dépendant directement du ministère de la santé …

  4. cervap dit :

    bla bla bla bla bla !!!!!!!!!!!!!!!

  5. gilbert71 dit :

    un peu tard ,Mr le Maire pourtant vous etiez à la pose de la seule pierre du futur hospital à coté des deux fossoyeurs de celui ci maintenant ,les carottes sont cuites et Marti a toujours sa clinique .on en est là

    • blondin dit :

      Salut Gilbert , juste une petite chose , commenter cela est bien , dire des anneries cela relève de la pathologie 😆

      Marti n’a aucune clinique , l’hôtel dieu appartient désormais au groupe SOS, et pour votre culture allez donc voir de quoi il retourne 😉 facile à trouver sur internet ….

      Bonne soirée

  6. July dit :

    Bonne Défense du dossier par M le Maire de sanvignes avec arguments réels et concrets . Que faire face à une haute administration complètement coupée de la réalité des territoires ?

  7. Kikidilui dit :

    Les dés sont jetés..on ne va pas continuer dans le déficit perpétuel…

  8. loupblanc dit :

    continuité des décisions de santé commencées sous les 2 anciens présidents , approuvées par les députés à un certain moment , certains étaient dans les majorités , et plus on ne se souvient de plus rien , en approuvant l’élection du nouveau président qui continue le travail
    l’avenir ce sont les métropoles et les régions ( qu’ils faut financer en plus, dans leur niveau de compétence , des impôts en plus ……….)