Autres journaux :



vendredi 27 avril 2018 à 14:02

Réactualisé à 18 h 50- Montceau : Avenir du centre hospitalier Jean Bouveri VOIR NOTRE VIDEO

La résistance s’installe en attendant de rencontrer l’ARS ce jeudi à Dijon






 

 

 

Comme nous l’avons évoqué un peu plus tôt dans l’après-midi, la résistance s’est installée dans la « ZHAD du Galuzot » (Zone hospitalière à défendre). Personnels, syndicats, élus et sympathisants étaient là, plus que jamais déterminés à sauver la chirurgie à Montceau.

Au micro, Christiane Ducerf annonce que les tutelles persistant et signant pour la fermeture de la chirurgie conventionnelle ce jour, l’intersyndicale persiste et signe également en refusant totalement ce scénario cataclysmique pour tous. « Nous refusons totalement cette mise à mort » dira-elle. Remerciant au passage tous ceux qui ont pris part à la mobilisation en refusant le COPERMO en bloc.

 

Mais le combat est loin d’être terminé puisqu’une réunion du conseil de surveillance extraordinaire se tiendra le lundi 30 avril à 17h, afin de définir les actions juridiques à mener, en particulier un référé suspensif.

 

 

Avec en sus, une mobilisation mercredi 2 mai à 15h30 afin de refuser la fermeture de la chirurgie, dire non à la dégradation des conditions de travail, à la casse sociale et à la maltraitance des personnels.

 

 

Parmi les personnels, Anita Laplace, infirmière au bloc opératoire depuis 20 ans, est en arrêt de travail depuis près de 3 mois pour burn-out. Elle est suivie par un psychiatre. Seule exception à la règle, elle n’a pas été réaffectée dans un autre hôpital.

 

Selon elle, « nous avons eu conscience d’un problème au départ du Dr Chevance, il y a 4 ans. Les interventions étaient moindres que du temps de ce chirurgien. « Il faut bien dire aussi que les médecins généralistes envoyaient leurs patients se faire opérer au Creusot, ce qui n’arrangeait pas les choses ».

 

Ajoutant : « Travailler durant 20 ans au bloc pour en arriver là aujourd’hui, c’est un immense gâchis ! Nous avions de quoi travailler correctement et on ferme, sans aucun état d’âme ».

 

Aujourd’hui, Anita en veut à la Direction de l’hôpital qui n’a pas été très énergique, et aux deux maires Mathus et Billardon qui ont été incapables de s’entendre pour un hôpital commun… ».

 

Frédéric Wyrozumski, IBODE (Infirmier de bloc opératoire) depuis 20 ans lui aussi tient un peu le même discours : « Il ne fallait surtout pas que Montceau et le Creusot fusionnent car cela aurait desservi l’hôpital de Chalon ».

 

Résultat, un beau gâchis. Car à 6 ans de la retraite, Frédéric est affecté à Chalon où il devra faire 95 km par jour pour aller travailler. De plus, rien n’a été signé, ni contrat, ni conditions. Les kilomètres seront-ils payés ? Personne ne sait.

 

L’homme termine en constatant : « Il y aura maintenant une médecine de riches et une médecine de pauvres. La chirurgie s’effectuera en clinique et la médecine à l’hôpital… ».

 

Retour aux différents discours avec Sylvie Sniezek, porte-parole de l’intersyndicale qui déclare que « Face à quelque chose d’exceptionnel et de gravissime et quand on lit dans la presse que tout le monde dit non à cette fermeture de la chirurgie, l’ARS continue son travail de sape comme si de rien n’était ! A noter également que le service stérilisation ferme aussi.

 

Et Mme Sniezek d’arborer sur son visage des larmes de sang : « Les personnels sont épuisés, au bout du rouleau. On nous arrache le cœur… ». Et de poser la question « Quelle santé voulez-vous demain ? ».

 

D’autres intervenants disent aussi un non catégorique à la fermeture de la chirurgie ambulatoire. « Les locaux ont été remis à neuf l’année dernière, tous les maires ont signé la pétition et comme d’habitude, aucune réaction de l’ARS ! ».

 

Par ailleurs, un membre du personnel s’insurge à l’évocation du transport des patients à Chalon: « Il faudrait déjà qu’il y ait des ambulances. Là, il n’y en a pas ! ».

 

Autre discours : « On prive les gens du droit de visite à leurs malades ! Les personnes n’ayant pas de moyens de locomotion feront comment ? ».

 

Côté bloc opératoire, l’équipe précise qu’ils sont une quarantaine de personnes concernées. Les avis sont unanimes : « C’est un épouvantable gâchis. On gâche cet outil de travail qui avait été inauguré par Kouchner en 98. Notre hôpital était accrédité A+ et ISO 9 000, le seul en Saône-et-Loire ! ».

 

Les personnels rappellent que cela fait des années qu’on leur demande de faire des efforts pour conserver leur emploi et leur hôpital et tout cela pour rien ! Et pourquoi Montceau ? Alors que le plateau technique du bloc est super performant et que des investissements récents y ont été faits.

 

Une voix s’élève pour préciser que le directeur de l’hôpital du Creusot est un ami d’Emmanuel Macron ! Ceci explique-t-il cela ?

 

En tous cas, le sentiment est général et unanime : « Tout a été « à l’arrache », sans aucune anticipation. On nous a mené en bateau et menti sur toute la ligne. ».

 

Puis, de façon très symbolique, les personnels en blouses ont pénétré dans le hall de l’hôpital et se sont allongés par terre ! Ils sont à terre, mais se relèvent et scandent en cœur : « Nous nous relevons et continuons le combat ! ». Une salve d’applaudissements a suivi, durant quelques minutes.

 

Un peu plus tard, l’intersyndicale s’est réunie suite à un appel de l’ARS (Agence régionale de la santé) en fin de matinée. A la sortie de cette mini réunion, on nous informe que l’ARS souhaite rencontrer les syndicats.

 

Mais les avis sont très clairs : « Il faut que l’ARS comprennent que nous ne voulons pas du Copermo et que nous ne voulons même pas en discuter. Nous souhaitons revoir les problèmes et repartir sur des discussions différentes. Il faut revoir complètement la copie et au final, notre désir est clair : nous voulons la réhabilitation de la chirurgie ! ».

 

 

Rendez-vous est donc pris pour jeudi 3 mai à Dijon, avec la directrice de l’ARS. Les syndicats précisant que si le Copermo revient sur le tapis, ils quitteront la salle…

 

 

 

 

—————————————————————-

 

L’intersyndicale qui avait appelé la population à venir soutenir le personnel de l’hôpital; a été entendue !

 

 

 

14 h 35 : un responsable du Codef a pris la parole…

 

14 h 20 : les élus sont bel et bien présents…

 

14 h 15 : la foule grossit…

 

A peine les 14 heures venaient ils de sonner que plusieurs dizaines de personnes avaient rejoint le lieu de rendez-vous : dans le hall principal, côté bloc opératoire !

 

Effet ZAD aidant, les syndicats avaient employé le sigle de ZHAD : Zone Hospitalière A Défendre et ce message semble doc avoir été entendu. A commencer par le Codef qui, dès hier jeudi, annonçait qu’il serait bel et bien présents. Ajoutez à cela, les conseils municipaux de ces derniers jours qui se sont tous prononcés défavorablement sur le le Projet Régional de Santé, que tous les partis de gauche mais également e Mouvement Démocrate de Saône-et-Loire présidé par Vincent Chauvet etc. appelaient à se mobiliser contre ce « fameux » PRS, on peut comprendre que la mobilisation ait été au rendez-vous !

 

Au fur et à mesure que des informations nous parviendront nous ferons comme à l’habitude, c’est à dire que nous  réactualiserons ce texte….

 

Pour mémoire : 

 

http://montceau-news.com/montceau_et_sa_region/456753-avenir-du-centre-hospitalier-jean-bouveri-montceau-8.html

 

 

 

 

 

 

bloc 2704183

 

bloc 2704182

 

 

bloc 2704184

 

bloc 2704185

 

 

bloc 2704186

 

 

bloc 2704187

 

bloc 2704188

 

 

bloc 2704189

 

 

bloc 27041810

 

 

bloc 27041811

 

bloc 27041812

 

 

bloc 27041813

 

bloc 27041814

 

 

 

hopi 27041830

 

 

hopi 27041831

 

 

hopi 27041832

 

 

hopi 27041833

 

 

hopi 27041834

 

 

 

hopi 27041835

 

hopi 27041836

 

 

 

hopi 27041837

 

 

 

hopi 27041828

 

 

hopi 27041829

 

 

hopi 27041826

 

hopi 27041827

 

 

hopi 27041824

 

 

hopi 27041813

 

 

hopi 2704182

 

 

hopi 2704183

 

 

hopi 2704184

 

 

hopi 2704185

 

 

hopi 2704186

 

 

hopi 2704187

 

 

hopi 2704188

 

 

hopi 2704189

 

hopi 27041810

 

 

hopi 27041811

 

 

hopi 27041812

 

 

 

hopi 27041814

 

 

hopi 27041815

 

 

hopi 27041816

 

 

hopi 27041817

 

 

hopi 27041818

 

 

hopi 27041819

 

 

hopi 27041820

 

 

hopi 27041821

 

 

hopi 27041822

 

 

hopi 27041823

 

 

hopi 27041825

 

 

 

hopi 27041838

 

 

hopi 27041839

 

 

hopi 27041840

 

hopi 27041841

 

hopi 27041842

 

hopi 27041843

 

hopi 27041844

 

 

 

 

hopi 27041845

 

hopi 27041846

 

hopi 27041847

 

hopi 27041848

 

hopi 27041849

 

hopi 27041850

 

hopi 27041851

 

 

 

man 27041813

 

 

 

 

man 27041812

 

 

man 2704189

 

 

 

 

man 27041811

 

 

 

man 27041810

 

 

 

 

 

 

 

man 2704188

 

 

 

man 2704186

 

 

 

man 2704187

 

 

man 2704186

 

 

 

man 2704185

 

 

 

man 2704184

 

 

 

man 2704183

 

 

 

man 2704182

 

 

man 2704181

 

 

 

man 2704182

 

 

 

man 270418

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




6 commentaires sur “Réactualisé à 18 h 50- Montceau : Avenir du centre hospitalier Jean Bouveri VOIR NOTRE VIDEO”

  1. paule dit :

    bonjour les soignants et bon courage pour ce moment difficile
    néanmoins que a part le CODEF ,les autres pour la plupart etaient informé depuis très longtemps , sachez le!
    mais c est mieux d être sur la photo et de faire croire en tant qu’élus,on sait jamais!

  2. tchiri dit :

    Une grande pensée à tous les emplois précaires qui ont disparu et qu on a oublié d en parler .

  3. boris dit :

    L hopital, la centrale de lucy, un grand merci a mr .., au moins un maire qui aura laisse son emprunte a montceau les mines.

  4. carmelajfnoly@orange.fr dit :

    bonsoir à toutes celles et ceux qui se battent pour le CH montceau, c’est triste d’ en arriver là, merci aux politiques et aux hauts fonctionnaires d’ avoir foutu des tonnes de pognon dans des pseudo hopitaux pour le résultat maintenant, j’ espère que ça les gêne un peu dans leur sommeil…je ne suis plus sur la région mais c’ est douloureux, cette pilule jf noly infirmier en retraite et au soleil

  5. IDF dit :

    Courage à ceux qui luttent.
    La mésentente Creusot Montceau, on savait….La communauté est une grave erreur car Creusot Montceau ne s’entendront JAMAIS . il faut une communauté Montceau et une Creusot à part.
    Cette mésentente a cassé l’hôpital, demain cela continuera sur d’autres aspect. MME JARROT allez au bout : Justice pour sauver l’hôpital et sortez de la CUCM sinon montceau mourra à petit feu.

  6. zezette71 dit :

    Bonsoir
    Vous avez bien raison IDF l’entente n’est pas possible entre Le Creusot et Montceau, avant Mr ;; s’est laissé mangé par Mr ;; consciemment ou pas je ne sais pas et maintenant Mme JARROT seule face à la gauche que peut-elle faire il lui faut beaucoup de courage.
    Ce qui me révolte dans cette histoire c’est de voir des responsables de cette situation au premier rang pour critiquer et donner des conseils.
    Je constate une chose ces gens là ont besoin de systématiquement critiquer pour exister il n’y a qu’à voir notre ancien président qui maintenant fait les plateaux télé pour descendre toutes les décisions du président actuel
    Ils n’ont en tête 2020 pour les uns et 2022 pour les autres, le reste leur importe peu.
    Simplement je terminerai en souhaitant bon courage au personnel hospitalier et bonne chance à tous les habitants et j’ai un pincement au coeur quand je repense à ce qu’était notre hôpital depuis toujours