Autres journaux :



jeudi 10 mai 2018 à 06:51

CODEF (Collectif des Usagers des hôpitaux)

Le 18 Mai allons crier à l’ARS ça suffit !



 
 

 

 

Communiqué :

 

 

 

« Le Directeur général de l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche Comté s’est fixé l’objectif d’être le meilleur élève de la classe. Nul doute que le Ministère de la santé en
tiendra compte lors de son évaluation…

 

 

La destruction du service public de santé en Bourgogne Franche Comté est en Marche !

 

 

Nous sommes toujours mobilisés sur nos problèmes locaux et un peu plus loin inquiets des décisions néfastes prises pour désorganiser les urgences de Clamecy, Tonnerre etc etc.

 

Le Codef en tant qu’observateur n’attendait pas ce coup de massue adressé par l’ARS aux usagers de l’hôpital local de Marcigny. Sans préavis, le 26 avril, l’ARS ferme le SSR (service Soins de Suite et de Réadaptation) qui compte 35 salariés essentiellement des habitants du Brionnais et 25 lits à la trappe.

 

Le Maire de la commune par ailleurs Président du Conseil de surveillance ne décolère pas, alors qu’il avait reçu de l’ARS confirmation en 2016 de la réhabilitation des locaux. « Une annonce brutale, violente, des élus mis devant le fait accompli… » déclarera-t-il. Sans concertation on passe d’un projet validé à une fermeture !

 

Si nous en sommes à évoquer la situation de Marcigny c’est pour montrer que les attaques contre le service public de santé sont tous azimuts et nous attarder un instant sur la méthode qui semble être un style « de vie » de nos gouvernants et de leurs relais. L’ARS, comme l’a déclaré une représentante de l’intersyndicale, « nous écoute mais ne nous entend pas ! » L’ARS, vous pouvez lui demander tous les rendez-vous que vous voulez, elle fera la sourde oreille. C’est le constat que le Codef fait depuis des mois et des mois.

 

Nous avons eu la naïveté de croire qu’en haut lieu ce serait différent. Rien n’y a fait, le Ministère de la santé n’a pas encore trouvé le temps de répondre aux 8 lettres adressées par le Codef sans compter les 2 courriers envoyés au Premier Ministre qui lui on été transmis pour examen. Au total 10 courriers pour rien. Le Ministère reçoit des courriers, mais n’y donne pas suite… Ce qui est navrant dans cette situation, c’est qu’il ne se passe pas un seul jour sans que l’on mette en avant la démocratie etc etc… La démocratie « ils en parlent mais ne trouvent pas le temps de l’appliquer… »

 

Alors ! Allons crier à l’ARS… ça suffit !

 

 

Le vendredi 18 Mai => Dijon => Manifestation régionale et rassemblement de tous les foyers de lutte Bourguignon et Franc Comtois pour la préservation des hôpitaux de proximité et confirmer le rejet massif du Plan Régional Santé 2018/2022.

 

 

Des mouvements amples et déterminés impliquant usagers, personnels et élus éclatent à Montceau, Clamecy, Decize, Gray, Vesoul, MontbéliardBelfort, Saint Claude, Tonnerre… et la grogne atteint Besançon et Dijon. Le Codef, se met à la disposition des hospitaliers, des élu(e)s et de leurs administré(e)s pour piloter l’organisation de ce déplacement. Les modalités sont les suivantes : Départ en bus à 12H00 Parking de l’Embarcadère à Montceau pour être à Dijon vers 14H00 au siège de l’Agence Régionale de Santé. »

 

 

Rendez-vous disponibles et inscrivez-vous :

 

NOM : PRENOM : TELEPHONE : COURRIEL : COMMUNE :

 

Adressez sans attendre votre (vos) réservation à : webmaster@lecodef.org

 

 

 

 

codef conf 2003182

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer