Autres journaux :



jeudi 12 juillet 2018 à 09:47

Interdiction du Baclofène (Santé)

Qu'en pensez vous ?






Une information qui n’a pas fait (pourquoi ?) la « une » de l’actualité en France.

 

Connaissant des personnes qui ont « utilisé » ce médicament pour mettre fin à leur addiction, et sans « effets secondaires » désagréables ou nocifs, nous le mettons en ligne cet « avis » qui n’a peut-être rien  de médical mais est néanmoins très juste.

 

 

« Bonjour,

 

on veut nous faire croire que l’abaissement de la vitesse n’est pas une question de rentrée d’argent, mais pour sauver 400 vies, pourtant l’alcoolisme tue 40000 vies un médicament le Baclofène permet de lutter efficacement en sortant plus de 55% de malades de ce fléau et donc de sauver potentiellement 20000 vies, et bien la haute autorité de santé veut l’interdire car quelques centaines de personnes ressentent des effets secondaires (comme tout médicament d’ailleurs). Chaque année des dizaines de motards sont tués car les rambardes de sécurité ne sont pas équipées en partie basse, et vous savez pourquoi? parce qu’on s’en moque puisque aucun de ces 2 sujets ne rapporte d’argent, au contraire sécuriser la route à un prix.

 

Je veux bien qu’on nous taxé mais pas qu’on nous mentent!!!! »

 

A lire aussi ! https://www.baclofene.org/

 

Votre site étant un « lieu d’expression » si vous avez envie de réagir à ces propos, sachez que vous pouvez le faire en écrivant à une adresse que vous connaissez bien :

 

pascalberthier@montceau-news.com

 

Bien évidemment vos mails (s’ils sont « sensés ») seront mis en ligne !

 

A bon lecteur…

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

savoir-0212162

 

 

 

 

 


 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Interdiction du Baclofène (Santé)”

  1. Marilou dit :

    Encore un lobbie qui n’a pas intérêt a ce que l’on soignent les gens dépendant, ça ne leur rapporterait plus autant que ce qu’il gagne avec des médicament qui ne soignent pas