Autres journaux :



jeudi 18 octobre 2018 à 19:24

Réunion, cet après-midi, du conseil de surveillance de Jean Bouveri…

... assez "houleuse" au départ !



1




 

C’est le « sentiment »des participants  que nous avons pu joindre à l’issue de cette réunion !

 

 

Une réunion de près de 3 heures qui s’est achevée à 18 h 15, soit il y a peu, au moment où nous écrivons ces lignes.

 

Cette réunion était présidée par Mme Marie-Claude Jarrot, maire et présidente de ce conseil de surveillance. Présente également, Mme Ungerer, directrice de la communauté hospitalière du nord de la Saône-et-Loire, ainsi que les maires de Saint-Vallier  : Alain Philibert; de Sanvignes : Jean-Claude Lagrange, Bernard Coste, vice-président, et des représentantes des organisations syndicales : CGT, CFDT, FO et CFTC. 

 

« Houleuse » puisque, selon nos informations, il aurait été reproché à Mme Jarrot certaines « déclarations » concernant, notamment, le retour de la chirurgie à Montceau. Un retour totalement impossible selon nos interlocuteurs. La suite de la réunion a donc été beaucoup plus « calme » un consensus s’étant fait autour de l’idée qu’il valait mieux envisager l’avenir sur la base de la situation actuelle plutôt que sur des « rêves »… Une proposition du nouveau directeur délégué de l’hôpital  : M. Nicolas Ridoux !

 

En ce qui concerne les autres élus du bassin, ceux-ci auraient émis le voeu que le travail à venir se fasse dans la concertation entre tous..

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

hop 181018

 

 

 

hop 1810181

 

 

 

hop 1810182

 

 

 

hop 1810183

 

 

 

hop 1810184

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Réunion, cet après-midi, du conseil de surveillance de Jean Bouveri…”

  1. Josall71 dit :

    Sans doute faudra-t-il attendre un compte rendu plus explicite pour avoir une vague idée de l’avenir potentiel du sous-hôpital qu’est devenu M les M (en terme politiquement correct « hôpital de proximité).
    La chirurgie grâce à Mme Jarrot, et du fait de ses déclarations sans direction fixe, ne pouvait qu’être ballotée par des courants contraires…et semble bien faire partie d’un passé sans retour.
    Je trouve qu’encore rêver d’un suivi de santé de proximité est au contraire très normal de la part de la population d’une agglomération de la taille de la CUCM SUD. Cette façon d’évacuer les attentes normales et réelles en évacuant le débat est assez indigne de la part des « interlocuteurs’ (non spécifiés).
    Circuler tout est réglé et vos aspirations de citoyens n’ont aucun sens puisque nous avons tout organisé!
    Quel beau message post-mortem et façon de sceller le caveau de l’échec échec des politiques de santé de tout un bassin de vie!

  2. sillabruno dit :

    Avoir la maternité, avoir la chirurgie ce n’était pas un rêve! Le déclassement de notre Centre Hospitalier a été décidé par les gouvernements successifs contre la volonté de la population exprimée publiquement à plusieurs reprises. La politique du « fait accompli » est dangereuse. Après sera le tour des urgences? Une nouvelle politique de santé est nécessaire pour assurer une offre de soins de qualité et de proximité!

  3. paule dit :

    Tiens ,encore des discusions inutiles
    Vous devez travailler sur l avenir maintenant , l hôpital de proximité était annonce depuis plus de 4 ans, vous étiez bien informe vous tous!