Autres journaux :


vendredi 3 avril 2015 à 05:12

C’est arrivé un 3 avril… (Voir l’impressionnante vidéo)

2007 : le record du monde de vitesse sur railà 574,8 km/h !



Si, aujourd’hui encore nous nous sommes inspirés de Wikipédia (l’encyclopédie libre) c’est pour « pousser un cocorico saône-et-loirien » puisque, en effet, nous allons parler de :

 

 

TGV RECORD 02 04 15

 

 

Photo : http://www.trainvapeur.fr/5.html

 

 

« 2007 : sur la ligne à grande vitesse Est-Européenne, la SNCF fait rouler un TGV, conçu par la société française Alstom, à la vitesse de 574,8 km/h. Ce record s’inscrit dans le cadre du programme « V150 » visant à dépasser la vitesse de 150 m/s (soit 540 km/h).« 

 

Ainsi commence l’histoire de cette réussite technologique dont une partie est réalisée au Creusot mais poursuivons par l’essentiel, c’est à dire :

 

Les essais pratiqués avant l’ouverture de la ligne

 

 

« À la fin des travaux de construction de la ligne, des essais ont été pratiqués afin d’augmenter progressivement la vitesse commerciale des futurs trains à grande vitesse. Le projet « V 150 » (pour 150 mètres par seconde, soit 540 km/h) était lancé.

 

 

Ces tests (la voie, contraintes, accélérations, températures et les grandeurs électriques) contribuent à faire progresser la fiabilité, le confort (bruits, vibrations) à l’aide de 800 points de mesure qui sont sauvegardés dont environ 500 par le laboratoire de la R8 (trois fois plus que lors du record en mai 1990). Ces tests ont été largement diffusés par de nombreux médias ce qui contribue à améliorer l’exportation du TGV.« 

 

 

Le nouveau record du monde de vitesse du TGV

 

« Le 3 avril 2007 à 13 h 15, la rame d’essai V150 d’Alstom bat le record du monde de vitesse sur railà 574,8 km/h. Le précédent record officiel enregistré était de 515,3 km/h en mai 1990 sur la LGV Atlantique.

 

 

Pour permettre une puissance de traction de 19,5 MW, la tension du courant fourni par la caténaire est portée à 31 kV (au lieu de 25 kV), afin de limiter son intensité à 630 A.

 

 

Pour des raisons de sécurité, les suspensions sont doublées sur les bogies. La force aérodynamique de la résistance à l’avancement croît avec le carré de la vitesse. Les carénages près du sol sont prolongés car le train est rehaussé à cause de roues plus grandes. Des bavettes en caoutchouc entre les voitures entraînent une diminution de 15 % de la résistance aérodynamique.

 

 

La voie est composée de rails « UIC 60 » (pesant 60 kg/m), constitués de barres longues de 80 mètres qui sont assemblées en usine, par soudure électrique, pour former de longs rails soudés de 400 mètres de long ; ceux-ci sont acheminés sur place avant d’y être assemblés à leur tour par soudure alumino-thermique. Les traverses sont calées dans 30 à 35 cm de ballast sous leur base. La présence d’une courbe de rayon inférieur à 18 000 m nécessite que le rail extérieur entre les points kilométriques 190,3 et 196,8 soit relevé de 51 mm à 130 mm par un rajout de ballast.« 

 

Pour lire l’article complet et surtout les nombreux renvois, cliquez sur :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/LGV_Est_europ%C3%A9enne

 

Signé : un admirateur de l’ingéniosité de l’homme !

 

 

 


Record Vitesse TGV 574.8 km/h par 600fazer

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “C’est arrivé un 3 avril… (Voir l’impressionnante vidéo)”

  1. Daniel Z dit :

    Comme beaucoup, je suis et reste admiratif devant les performances techniques dont est capable cette machine.

    Que cet engin ait de telles capacités est bluffant.
    Aussi ai je cherché quels pays nous l’avaient acheté….
    Et la, grosse désillusion.

    Mais le comparatif réalisé par Que Choisir semble mettre en évidence les différences qui font qu’ à l’étranger, le made in France ne fasse pas recette, même avec des matériels éventuellement performants ?

    http://www.quechoisir.org/transport/train-route/actualite-shinkansen-japonais-contre-tgv-francais-la-claque

    Amitiés