Autres journaux :



mardi 14 avril 2015 à 10:42

L’Atlas des paysages de Saône-et-Loire !

Une large démarche de concertation ouverte aux habitants !



Pour répondre à l’un des engagements de la Convention européenne du paysage, et dans le cadre des outils permettant de développer la connaissance des paysages pour mieux les prendre en compte dans nos choix d’aménagement et préserver ce capital, les services de l’État en Saône-et-Loire pilotent l’élaboration d’un Atlas des paysages.

 

 

L’Atlas des paysages mené au niveau d’un département ou d’une région vise à identifier, qualifier et caractériser tous les paysages d’un territoire, qu’ils se rapportent à des parties de territoire urbaines, périurbaines, rurales ou naturelles, des plus remarquables aux plus dégradées. L’Atlas rend ainsi compte de la singularité de chacun des paysages qui composent ce territoire, de la façon dont il est perçu, a été façonné et évolue, et des enjeux qui y sont associés.

 

 

Ainsi, afin de mieux connaître les caractéristiques et les enjeux propres aux paysages du département de Saône-et-Loire, un « Atlas des paysages », porté par les services de l’État, est en cours d’élaboration avec le concours du conseil en architecture, urbanisme et environnement (CAUE) de Saône-et-Loire. Il doit s’appuyer sur la reconnaissance des caractéristiques du territoire, mais également sur le recueil de la perception qu’en ont les acteurs locaux et les habitants.

 

 

Cette démarche prévoit la participation des habitants de Saône-et-Loire à une large concertation, afin de leur permettre de contribuer à l’élaboration de cet Atlas en répondant à un questionnaire en ligne (électronique ou téléchargeable à l’adresse

 

http://www.caue71.fr/les-questionnaires.html

 

 

, visant à :

 

– mieux connaître leurs perceptions des paysages (points faibles, points forts, caractéristiques…) et les usages qu’ils leur attribuent (activités menées en lien avec les paysages, différents types de loisirs, exploitation économique, tourisme… ),

 

– cerner leurs préoccupations liées à l’évolution de ces paysages.

 

 

Une forte participation des habitants de Saône-et-Loire sera donc très utile pour valoriser et gérer notre patrimoine commun, « le paysage », qui dans notre département est marqué par une grande qualité et une remarquable diversité.

 

Notre « modeste » contribution : le château du Plessis tel que vous ne l’avez jamais vu (sauf ici)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer