Autres journaux :



mardi 21 avril 2015 à 04:51

C’est arrivé un 21 avril… (Voir la vidéo)

2002 : Jean-Marie Le Pen se "qualifie" pour le second tour des élections présidentielles !



C’est encore et toujours Wikipédia (l’encyclopédie libre) qui nous rappelle que c’est un 21 de ce mois qui, pour les républicains purs et durs, a été un coup de tonnerre politcico-médiatique, nous voulons parler de l’accession au deuxième tour des présidentielles de :

 

le pen 2403136

 

Photo d’archives prise lors de sa venue à La Guiche en mars 2013 !

 

« Jean-Marie Le Pen (prononcé [lə pɛn ]), né le 20 juin 1928 à La Trinité-sur-Mer (Morbihan), est un homme politique français.

 

 

Issu des courants poujadistes, il est président du Front national (FN), dont il contribue à la fondation, de 1972 à 2011.

 

Candidat aux élections présidentielles de 1974, 1988, 1995, 2002 et 2007, il accède au second tour du scrutin de 2002, à l’issue duquel il obtient 17,79 % des voix face à Jacques Chirac. Il est actuellement député européen et conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur… »

 

C’est ainsi que commence sa biographie mais passons directement à ce qui nous « intéresse » c’est à dire :

 

Élection présidentielle de 2002

 

« Le 21 avril 2002, lors du premier tour de l’élection présidentielle, il obtient 4,8 millions de voix et 16,86 % des suffrages, se classant en deuxième position sur 16 candidats, derrière le président sortant, Jacques Chirac (19,88 %), et devant le Premier ministre et candidat socialiste, Lionel Jospin (16,18 %). Bruno Mégret, à l’origine de la scission de 1998, obtient, lui, 2,34 % des voix. Grâce notamment à l’éparpillement des voix de gauche et alors que les sondages lui accordaient un score plus faible, Jean-Marie Le Pen se qualifie ainsi pour le second tour.

 

 

Cette élection constitue un événement important dans la vie politique française dans la mesure où c’est la première fois qu’un candidat d’extrême droite passe le premier tour d’une élection présidentielle. Le traditionnel débat d’entre-deux-tours n’a pas eu lieu, Jacques Chirac ayant refusé de débattre avec lui en direct sur les chaînes de télévision au motif que Jean-Marie Le Pen incarnerait l’« intolérance et la haine ». Des manifestations sont organisées pour protester contre sa présence au second tour. Le 5 mai 2002, Jean-Marie Le Pen recueille 17,79 % des voix, contre 82,21 % à Jacques Chirac….« 

 

Lisez l’article complet en cliquant sur :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marie_Le_Pen

 

Signé : un de ces républicains purs et durs…

 

Et question subsidiaire : ne risque-t’on pas de revivre la même chose en 2017 avec la fille ?

 

 

 

 

 Le choc de l’élection présidentielle de 2002

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “C’est arrivé un 21 avril… (Voir la vidéo)”

  1. Daniel Z dit :

    « …pour les républicains purs et durs, a été un coup de tonnerre… »
    « …manifestations sont organisées pour protester contre sa présence »

    Démonstration que les « républicains bien pensants » ne tolèrent pas un résultat d’élection différent leur volonté….

    Et quand l’occasion se présentent, ces mêmes « républicains » bafouent totalement la volonté populaire.

    « Jacques Chirac ayant refusé de débattre » …en qualifiant le challenger issu des urnes d’intolérant !
    Et c’est parfois pire par exemple avec le Traité Européen.

    Propager la haine est il écrit ?
    « Je revendique la stigmatisation de Marine Le Pen . »
    Qui aurait dit cela ? M. Valls.
    http://www.lepoint.fr/politique/valls-j-ai-peur-pour-mon-pays-qu-il-se-fracasse-contre-le-fn-08-03-2015-1911126_20.php

    Ce type de réaction, arrivant de « démocrates auto-proclamés » ne devrait pas nous surprendre.
    C’est une forme de défense pour éclipser leur responsabilité absolue dans le développement du F.N.

    Amitiés