Autres journaux :



samedi 25 avril 2015 à 07:42

Association Ré-publ-eau

Sillonne la CUCM



 

Ce jeudi soir, la jeune association Ré-publ-eau tenait une conférence de presse à Blanzy, à la Maison des sociétés.

 

 

rep eau 2404152

 

 

 

Pour rappel, l’association Ré-Publ-Eau regroupe des usagers et des consommateurs des services d’eau et

 d’assainissement basés dans la CUCM. Elle se donne pour buts :

 

 

– d’informer les usagers et les consommateurs d’eau sur le fonctionnement d’une régie publique de l’eau,

– de promouvoir et d’obtenir en conséquence que la gestion de l’eau et de l’assainissement relève du

service public,

– de défendre la notion que l’eau est bien commun qui ne saurait devenir une source de profit pour des

 entreprises privées ou des groupes financiers,

– d’affirmer le principe que le passage en régie publique se fasse sans préjudice pour les personnels

travaillant aujourd’hui dans ce secteur, quels que soient leur employeur et leurs statuts actuels,

– d’intervenir dans tous les débats publics et études touchant à la gestion des ressources en eau,

– d’informer les usagers et consommateurs d’eau pour les aider à faire valoir et respecter leur droit à l’accès

 à l’eau potable et à l’assainissement.

 

 

 

Son Président a ainsi annoncé deux rencontres effectuées cette semaine avec des élus de la communauté urbaine : la première avec Mokrane Khier, maire-adjoint au cadre de vie à Montceau-les-Mines et la seconde avec André Billardon, Maire du Creusot.

 

 

 

Indiscutablement, Monsieur Khier se serait prononcé en faveur d’une régie publique d’eau et encouragerait l’association dans ses démarches. Par ailleurs, de telles démarches rejoignent les engagements pris par les élus de Montceau-les-Mines, lors des élections municipales de 2014, qui avaient déjà marqué le territoire communautaire de leur volonté de mettre en place un tel service.

 

 

Ils rejoignent Ré-publ-eau par la volonté de contrôler la distribution et l’assainissement de l’eau et notamment les prix de l’eau pour les citoyens.

 

 

Pou sa part, André Billardon semblerait avoir montré plus de prudence face à la proposition de l’association. Il se serait prononcé pour une discussion sur le sujet, indiquant d’après l’association, que « sur le fond », il serait pour.

 

 

 

Une lettre aux élus

 

 

 

L’association ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Comme l’indique son président : « Nous rappelons que ce sont les conseillers communautaires qui auront à choisir de renouveler ou pas la  délégation de service publique de l’eau. Convaincus que cette compétence ne doit plus être déléguée une entreprise privée, nous voulons persuader, encourager et soutenir tous les élus communautaires quichoisiraient de s’engager dans cette voie.

 

 

 

Afin que les habitants de la CUCM concernés aient un moyen d’action, nous les invitons à interpeler leurs

 élus sur ce sujet en complétant la lettre type et en la faisant parvenir à leur maire. En effet, les

 élus, qui sont nos représentants, doivent porter notre voix. Par ce biais, et parce que l’eau est l’affaire de

 tous, chacun pour affirmer sa position. »

 

 

 

L’association espère bien grossir ses rangs pour peser de tout son poids dans les discussions sur le sujet.

Pour cela, elle tiendra deux réunions sur le territoire de la communauté urbaine :

 

 

  • la première se tiendra le 7 mai à 18h30, salle Saint Henri n°2 au Creusot, dans l’ancienne école à côté de l’église Saint Henri. Les élus du Creusot et des communes environnantes sont vivement invités.

 

  • La deuxième réunion se tiendra le 15 mai à 18 h 30 à Montceau-les-Mines. Nous préciserons la salle ultérieurement.

 

 

Émilie Mondoloni

 


rep eau 2404153 rep eau 2404154

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Association Ré-publ-eau”

  1. maurice dit :

    si le prix du m3 en mars 2014 était de 4.95€ ttc celui
    de mars 2015 est passer a 5.07 ttc le m3.
    chiffre relevè sur ma dernière facture .