Autres journaux :


lundi 11 mai 2015 à 21:11

OPAH de la CCM…



 

… un dossier « exemplaire » !

 

 

Et plus précisément chez M. et Mme Marie-Thérèse et Henri Budzyn, demeurant rue Sarah Bernhardt !

 

 

« Pour nous, avec nos retraites, sans cette opération, rien n’aurait été possible… »

 

Tout est dit ou presque sauf que…

 

Un suivi littéralement personnalisé

 

« Nous avons commencé de monter notre dossier en janvier 2014, après avoir lu dans la presse que cette opération avait débuté… Après étude de notre dossier, notamment le partie concernant nos revenus, il est apparu à M. Torres, venu faire le diagnostic, que nous pouvions prétendre à deux types d’aide : « Habiter mieux » et l’aide à l’autonomie…« 

 

De fait, il faut savoir que M. Budzyn souffre du dos et rencontre donc, de ce fait, de sérieuses difficultés et notamment pour sa toilette. La maison, acquise dans les années 80 mais ne présentait pas le confort et surtout l’accessibilité nécessaire à M. Budzyn. La baignoire a donc été remplacée, suite à la venue d’une ergothérapeute qui a conseillé une douche spécialement conçue avec siège et côtés s’ouvrant pour faciliter le passage !

 

Les travaux de la salle de bains ont bénéficié d’une aide spéciale de la part de la Communauté Urbaine qui est venue en complément des aides habituellement attribuées dans ce cadre.

 

Le « gros » morceau !

 

C’est évidemment la partie isolation puisque pas moins de 8 ouvertures (fenêtres, porte-fenêtre et porte d’entrée) qui ont été changées.

 

Qui plus est, chacune de ces ouvertures a fait l’objet d’une double isolation. Résultat attendu : « un gain énergétique de 33% ce qui est assez considérable sachant que nous ne touchons que 1 200 euros de retraite par mois… » nous ont-ils confié. A ces travaux, concernant la cuisine, le séjour et une chambre, s’ajoute le remplacement de l’ancienne VMC qui est venu renforcer l’aspect économie d’énergie. Précisons que la « norme » d’économies d’énergie, (après travaux) est fixée à 25%. Donc M. et Mme Budzyn sont plus que « dans les clous ». 

 

Le financement

 

Le financement pour des travaux d’autonomie (adaptation d’une salle d’eau à la perte de mobilité) + Habiter Mieux s’établit ainsi :

 

Montant des travaux + prestation ergothérapeute : 19 696 €

 

Aide de l’ANAH : 6438 €

 

Aide de l’Etat : 3 500 €

 

Aide du Département 71 : 500 €

 

Aide CUCM : 1 118 €

 

 

Les travaux ont été terminés au 15 novembre 2014 et vérifiés et les aides sont en cours de paiement.

 

Autre bonne surprise, en allant aux impôts, le couple a appris qu’il allait bénéficier d’un crédit d’impôts de 1 158 euros. Somme à déduire encore du reste à payer pour le couple qui se montait à 8 140€, somme pour laquelle ils ont emprunté 6 000 euros sur 5 ans à taux 0 (éco-prêt)

 

Pour conclure, nous expliquerons encore que les entreprises retenues venaient de Digoin , Blanzy et Montceau-les-Mines.

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

opah 1105156

 

 

 

 

opah 1105154

 

 

 

 

 

opah 1105153

 

 

 

 

opah 1105152

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer