Autres journaux :


lundi 15 juin 2015 à 18:24

Bilan des contrôles routiers en Saône-et-Loire du week-end

27 suspensions du permis de conduire prononcées



 

 

 

27 suspensions du permis prononcées

 

 

Comme annoncé en fin de semaine dernière, les forces de l’ordre ont été très présentes sur les routes de Saône-et-Loire tout au long du week-end.

 

 

 

 

police controle 2012134

 

 

Photo d’archives

 

 

 

Le nombre des infractions ainsi relevées par la gendarmerie et la police nationale sont données ci-après :

 

 

 

pref 1506152

 

 

Par ailleurs, 27 suspensions du permis de conduire ont été prononcées au cours de la semaine écoulée dont 12 ce week-end :

 

 

 

pref 1506153

 

 

 

 

Enfin, ce samedi 13 juin s’est déroulée l’opération de prévention « 1 motard = 1 parrain ». 60 motocyclistes ont répondu et participé à l’invitation de la gendarmerie sur les 692 inscrits. Les candidats volontaires étaient répartis sur les 5 unités de l’EDSR (escadron départemental de sécurité routière).

 

Ces motocyclistes étaient des « pilotes » novices ayant au maximum 3 ans de permis moto, plusieurs n’avaient que 6 mois de pratique.

 

L’action sera renouvelée en septembre sur le circuit de Bresse.

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




8 commentaires sur “Bilan des contrôles routiers en Saône-et-Loire du week-end”

  1. oyasse dit :

    Sécurité routière: tous responsables !
    Il y a encore malheureusement, beaucoup d’irresponsables !!!

  2. ouioui dit :

    Venez messieurs de la police rue de la bruyére et vous verrez les limations de vitesses et les priorités si elles sont faites.

  3. jean dit :

    Limitations…! combien 6 ou 7 km/h de dépassement.. J’ai connu cela… pour 90 euros et 1 point. Facile…. C’est ça qui ne va pas…!

  4. Daniel Z dit :

    Depuis les limitations de vitesse, la mortalité à considérablement baissé.
    La prévention et la formation ont fait faillite pendant des décennies.

    La répression parait plus efficace.

    A partir du moment où une réglementation a été instituée, s’en affranchir expose à des sanctions qui sont connues.

    Je verrai bien maintenant l’homologation de caméras embarquées, avec possibilité de transfert des images aux autorités.
    L’excité qui nous a doublé (deux voitures) sans visibilité sur la route de Macon aurait ainsi pu être mis hors d’état de nuire !!

    Amitiés

  5. VALLOIDIEN dit :

    et après les suspensions de permis,,,,,,
    combien de suicides,
    et pour cause, pas de permis, plus de travail!
    le pouvoir ne pense qu’à la répression, au leu d’une forte amende !!
    se serait beaucoup mieux pour tout le monde!