Autres journaux :



jeudi 2 juillet 2015 à 14:33

Piscine de Sanvignes…

..."on ne va pas en faire un camp retranché "



 

 

.. »on ne va pas en faire

 

un camp retranché »

 

 

 

 

Cette phrase, c’est Mr Jean-Claude Lagrange, maire de la commune qui l’a prononcée, ce matin même, lors d’une conférence de presse. Explication(s)

 

 

« Hier soir encore, j’étais là à 22 heures pour constater qu’une cinquantaine d’individus étaient dans l’enceinte de la piscine. »

 

Et d’ajouter : « J’ai prévenu le commissaire de police qui est venu avec une dizaine d’hommes, dont des renforts de Chalon, mais il a eu beau parlementer avec les « intrus », ceux-ci n’ont absolument pas tenu compte de cet avertissement. Mieux même, ils ont pris un sens interdit et l’un d’eux a même percuté une voiture… »

 

« Impuissance… »

 

« La solution serait de faire venir des CRS mais, ils ne viendront qu’un soir et, ensuite, les faits reprendront comme avant. On m’avait dit qu’à Saint-Rémy, près de Chalon, la solution avait été trouvée mais,renseignements pris, il s’avère que les jeunes, forcent les grillages de sécurité, derrière la piscine, pour pénétrer et continuer à mener leur bazar habituel. »

 

« Prenez contact avec le commissaire, si vous voulez, il ne pourra que confirmer ces informations. En tant que maire je suis responsable de la tranquillité publique et je ne veux pas me retrouver devant un tribunal si un accident venait à se produire… »

 

Ce  que craint M. Lagrange en fait, ce sont les « débordements » que l’on peut qualifier, sans hésitation de plus que probables !

 

« Menaces… »

 

« Je ne peux pas laisser prendre de risques aux employés, embauchés pour l’été, je vais donc leur trouver une occupation de remplacement. »

 

De préciser, alors, sa pensée : « Les jeunes, embauchés pour assurer l’entretien de la piscine, je vais les affecter au service des espaces verts, les BNSSA (NDLR : affectés, à la surveillance de la baignade et au secours aquatique ») je ne sais pas encore mais une solution sera trouvée pour eux, en concertation avec les élus. Reste le problème du gardien qui va se retrouver seul. La question est : qu’elle va être la réaction des jeunes, lorsqu’ils vont s’apercevoir que le bassin est vide… »

 

Visiblement, dépassé par les événements, le maire ne sait plus à quel saint se vouer d’autant que, precise-t’il : « les amendes de 11 euros, ne sont jamais payées, par les contrevenants… »

 

Et de conclure : « je vais rentrer en contact avec les membres du club de natation et essayer de trouver, avec eux, une solution… »

 

A suivre donc…

 

Annabelle Bertier

 

 

 

piscine sanvignes 0207152

 

 

piscine sanvignes 0207153

 

 

 

piscine sanvignes 0207154

 

 

piscine sanvignes 0207155

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




25 commentaires sur “Piscine de Sanvignes…”

  1. terrineetsaucisson dit :

    Alors là , on atteind le fond ! le comble pour une piscine…à quand les terrains de tennis, le COSEC, ou la salle de la Tréche ?Pour ces pauvres petits miséreux…qui roulent sans casque, se garent n’importe comment,grillent des stop..les amendes ne sont pas de 11€ dans ces cas il me semble.écoeuré…

  2. habitante de sanvignes dit :

    Monsieur le Maire,

    il faut réagir et vite… ce ne sont pas ces jeunes qui vont faire la loi,
    sinon où va – t on ?
    Je ne pense pas que ces jeunes paient , eux, leur taxe foncière,
    si chère, à sanvignes .

    REAGISSEZ ET VITE

    Les Sanvignards et Sanvignardes comptent sur Vous.

  3. Tonton dit :

    Si je me fais flasher à 52 kmh en allant bosser et que je ne paye pas la contravention pas sur qu on me laisse faire!!!!

    ou est l égalité ? on leur passe tous je suis excédé!

  4. talaouano dit :

    Tiens Catalogne on ne reconbait pas votre verbe habituelle, qu’est ce qu’on aurait pas lu de votre part si c’etait Madame Jarrot, il est vrai que Lagrange est un amis….enfin quand cela vous arrange….Bonjour le courage

    • jean montceau dit :

      Peut être parce qu’il n’y a rien à dire.

    • catalogne dit :

      Je ne connais pas Mr LAGRANGE. Ce n’est pas un ami. Si cela s’était passé à MONTCEAU, j’aurais fait pareil. Quand au courage, je n’en ai pas plus que d’autres. Vous avez sans doute l’étoffe d’un super héros, pas moi. Si je ne m’étend pas sur cet incident, c’est parce que je suis sidéré par ces comportements de violence gratuite et aussi par certains commentaires (comme la comparaison avec le LIBAN). Ces comportements se développent à un rythme identique à l’évolution de la violence dans notre société, violence qui touche tous les milieux. Un certain laxisme des autorités n’a d’égal que le laxisme des parents et des marchands ( voir le nombre de jeux vidéos de guerre et de violence produits mais surtout achetés ,voir aussi le déferlement de violences verbales émises sur le WEB à longueur de journée ). Je pense donc que ces incidents à la piscine dépasse largement nos compétences, sauf en qualité de parents.

      • Daniel Z dit :

        Hello Catalogne.

        Comparaison avec le Liban ?

        Tout à fait d’actualité !
        Ce pays était appelé la Suisse de Moyen-Orient.
        Puis, de fuites en renoncements, il a basculé dans l’anarchie, la guerre civile.
        La France était un pays où la sécurité était garantie.
        Ce n’est plus le cas.

        Amitiés

        • catalogne dit :

          On n’en est pas là. Au Liban, il n’y a eu ni fuite ni renoncement mais une guerre déclenchée par différents services secrets de pays arabes et diverses factions palestiniennes pour affaiblir et cerner ISRAEL. Je ne vois toujours pas le rapport avec notre brave bourgade de SANVIGNES. Les incivilités commises sont graves mais gardons une certaine échelle des valeurs en la matière.

          • Daniel Z dit :

            Je ne suis pas de votre avis, Catalogne, mais échanger avec vous est toujours source d’enrichissement.

            Sanvignes n’est qu’un tout petit fait divers validant la désagrégation de notre société.
            Ma comparaison s’arrête aux effets, les causes et méthodes étant sujettes à caution……

            Amitiés et au plaisir de vous lire

  5. Daniel dit :

    Ce discours consistant à constater, et/ ou à dénoncer marque

    l’affaiblissement de nos dirigeants en raison des contrainte extérieures et encourage le populisme…

  6. daniel 713 dit :

    les jeunes sont identifiables sur photos … .Les autorités doivent imposer les lois

  7. virginie85 dit :

    en suivant la logique de lagrange on ferme toutes les piscines de france s il y a des intrus…..quelle rigolade….ca baisse encore son ….

    • Daniel Z dit :

      Ce n’est pas la logique de M. Lagrange.

      Le maire est responsable et sera condamné s’il y a un problème.
      Il est de son devoir de prévoir et empêcher que des personnes soient mises en danger.

      Peut il intervenir ? Avez vous vu la T.V. ce soir ?
      Cette personne qui est intervenue autour d’une piscine et s’est retrouvée aux urgences avec des commotions et le nez cassé ….

      Le maire seul sera incapable de faire face à des bandes organisées.
      A priori, la Force Publique ne serait pas en mesure d’assumer la mission ni de faire respecter la loi.

      Peut être qu’un jour faudra t’ il organiser des comités de riverains pour maintenir l’ordre ?

      Amitiés

  8. loupblanc dit :

    à cette fameuse année 1981 , commencement du laxisme , de la déresponsabilisation , puis l’enfant roi  » dolto  » , et j’en passe.
    fin décembre 2015 vous avez déjà un bulletin à mettre et ainsi de suite avant qu’il ne soit trop tard , un futur Liban nous guette

    • catalogne dit :

      J’espère que vous ne parlez pas sérieusement en comparant avec le LIBAN. Dr plus, en citant l’année 1981, vous pensez à quoi? L’arrivée des communistes au pouvoir? Vous pensez vraiment que le début du problème vient de là? Cessons de délirer. Toutes les communes de FRANCE sont confrontées à ce problème de violence. Je pense pour ma part qu’il ne sera pas résolu localement.

    • jean montceau dit :

      Mon pauvre monsieur, vous êtes désolant.

  9. Babs210 dit :

    Je ne comprends pas. Cela veut dire que la piscine sera fermée tout l’été ? Je comprends M. LAGRANGE, mais si fermeture il y a cela fera des recettes de moins, et tout le monde sera pénalisé !!! Les em…pècheurs de tourner en rond tout le monde les connait. M. LAGRANGE fait son travail, que la police et la justice fassent le leur!!!

  10. Figaro31 dit :

    Élevez un peu le débat… A ce niveau, ce n’est plus de la politique mais une mesure de sécurité quand tout à été essayé. Cette bande de « petits… ~ oui on peut le dire ~ de part leur fait, prive ainsi les Sanvignards d’un moyen de loisir peu cher et parfois l’unique lieu de vacances des enfants. La mesure prise est certes regrettable mais y avait il une autre solution ? Les plus malins penseront que oui… mais c’est tellement aisé quand on n’est pas confronté directement aux problèmes. Maintenant se pose la question : en cas d’accident, qui aurait été responsable ? Sûrement pas les donneurs de leçons !!!

    Note de la rédaction : les points de suspension, « remplacent » un terme injurieux que l’on ne saurait admettre dans le cadre d’un réel débat. Débat où la courtoisie et la retenue sont des, ou devraient, être de mise. On peut dout dire, mais avec la « manière » sur ce site qui, est, rappelons-le : d’information

  11. boc3945 dit :

    bah c est tellement plus facile de s attaquer la ‘Violence Routière’ et d en publier les chiffres , pour le reste …… Enfin ce commentaire sera surement censuré comme celui que j avais mis sur les statistiques de la police concernant les contrôles routiers ……

    Note de la rédaction : la preuve que non :

  12. vertonik dit :

    Moi je pense surtout à ces petits sanvignards qui pour raisons diverses ne peuvent pas partir en vacances!
    La piscine est pour eux le seul endroit où ils peuvent eux aussi profiter des joies de la baignade et on leur enlève ce droit sous prétexte que l’on ne peut rien faire contre cette bande de c…..ds!!!
    J’espère néanmoins que tout cela se régleras ds le calme!