Autres journaux :


samedi 18 juillet 2015 à 06:08

Center Parcs au Rousset



 

 

Un soutien sans faille pour une opportunité historique

 

 

 

Communiqué de l’Association des Maires de Saône-et-Loire :

« S’il est un projet qui doit susciter un réel enthousiasme populaire et rassembler les esprits responsables, c’est bien celui du Center Parcs du Rousset.

 

La mobilisation en ce sens s’amplifie, se structure, et les voix se rapprochent jour après jour du consensus que nous appelons de nos voeux.

 

 

Les trois chambres consulaires de Saône et Loire, Commerce et Industrie, Agriculture, Métiers et Artisanat, ont décidé, en ce sens, de faire solidement bloc et de le faire savoir. Et, par delà, de nombreuses organisations syndicales et représentatives des forces vives de Saône et Loire.

Sur cette dynamique, alors que le débat public a permis à chacun de s’exprimer et d’entendre les arguments des uns et des autres, nous faisons le choix aujourd’hui, élus régionaux, départementaux, communautaires et municipaux, par delà les sensibilités partisanes, et parce que nous pouvons, comme nos citoyens nous le demandent souvent, nous retrouver sur des sujets essentiels, de rappeler notre entière détermination à apporter à ce projet les chances d’aboutir.

C’est en effet là une opportunité pour la Saône-et-Loire et la Bourgogne, pour l’activité, pour l’emploi, pour l’attractivité et la mise en valeur touristique et économique de notre territoire à côté de laquelle nous ne devons, nous ne pouvons pas passer.

A l’unisson des forces vives de notre département, nous entendons, nous tous, élus, affirmer l’intérêt et le bénéfice attendu de ce projet que nous soutenons sans faille.

Unis, fédérons nos énergies, nos compétences, nos relais et nos forces avec conviction et responsabilité et œuvrons en faveur du projet d’implantation du Center Parcs au Rousset. »

 

 

Association des Maires de Saône-et-Loire

maire de s et l 1807153

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Center Parcs au Rousset”

  1. Raspoutine dit :

    Il ne peut pas y avoir d’urbanisation dans la forêt du Rousset:
    C’est écrit dans la synthèse du Maître d’ouvrage.
    C’est écrit à demi-mot, mais c’est écrit.
    Comme pour le projet de CP au lac de Chamboux dans le Morvan en 2003 le tribunal administratif de Dijon dira non.
    Il y a des lois qu’il faut respecter.

  2. Marie B. dit :

    Elus de droite et de gauche confondus (mais est-il encore nécessaire de donner cette précision quand il s’agit de se tromper d’avenir?) de même que les chambres consulaires du 71, se mobilisent de façon étonnamment hystérique, pour un projet immobilier « contre nature » en Saône et Loire.
    Aéroport NDDL / Center Parcs même combat contre une vision d’un autre temps du développement territorial. On continue de qualifier toute cette « coalition objective » pour sauver un système (qui de toute évidence s’écroule dans un chômage de masse et un désastre écologique) de « forces vives », alors que ce sont des forces réactionnaires et mortifères qui s’accrochent comme des berniques à leur croyance en un dogme éculé : la croissance… Surtout sauver la finance et les « profiteurs » et pour cela jouer avec les peurs légitimes comme celle du chômage… pour lequel ils n’ont pas d’idées et en appellent à un sauveur…et à la foi! Ce projet « doit susciter de l’enthousiasme ». Il le doit! … comme l’affirme ce plaidoyer pour un Center Parcs pour lequel nous paierons tous… sauf Pierre et vacances ! Pour des emplois qui ne permettent pas de vivre ni à une femme seule d’élever ses enfants…
    Le tout nouveau Center Parcs de la Vienne peine à trouver assez de femmes de ménage à 9h par semaine sans couverture maladie (feignasses!)…
    Combien d’enthousiasmes mal placés faut-il encore avant qu’on se rende à l’évidence qu’un plan de transition est nécessaire pas une abdication devant le profit financier à court terme… Car dans 20 ans (!!!) quand cette installation sera la propriété du 71(si on en arrive là), quel sera la demande sociale de travail et de loisirs? Quelles seront les orientations qui auront forcément été prises si on veut s’occuper du changement climatique, du gaspillage et de la pollution de la ressource en eau, de la dégradation de la biodiversité, etc… Pour laisser à nos enfants et ceux qui suivront… une possibilité de vie digne, au lieu des séquelles, à réparer douloureusement, de nos égoïsmes (chacun a bien le droit de « choisir » les vacances qu’il « veut ».. etc)…. Pffff…. juste désolant.

  3. Cyrille71300 dit :

    2003, c’était il y a 12 ans, les temps changent, les lois aussi.

    Maintenant, je respect les gens qui sont contre le Center Parc, je tiens juste à dire que c’est une opportunité pour les demandeurs d’emploi.
    Alors mettez de coté vos convictions, et pensez à tout ceux qui voudraient travailler, qui aimeraient s’en sortir, et qui portent de grand espoir dans ce projet.

    A bon entendeur…

    Cyrille.C

  4. Marie B. dit :

    Je vous entend, Cyrille 71300… et comprends très bien l’angoisse du chômage et l’espoir placé dans ce projet par celles et ceux qui ne l’ont pas étudié (y compris malheureusement beaucoup de nos élus et de représentants d’organisations professionnelles dépendantes de leurs subventions) qui décident pour nous, les yeux fermés, en croisant les doigts!
    Mais réfléchissez un peu à ces emplois vraiment utiles et durables qu’on pourrait créer, en concertation avec la population, en investissant tout cet argent public autrement qu’en l’offrant à un entrepreneur immobilier qui essaie de se faire passer pour un philanthrope écologiste …Et en subventionnant à bon escient…