Autres journaux :


mardi 3 novembre 2015 à 18:10

Police technique et Scientifique : 300 manifestants …

... à Lyon et 80% de grévistes selon les syndicats !



 

 

Juste avant de se rendre à Lyon pour y manifester en compagnie de plusieurs de ses collègues monsieur Arnaud Loctin, Délégué Régional Bourgogne, Alliance Snapatsi, nous a fait parvenir ce communiqué, texte complété par un second, expliquant plus explicitement les problèmes rencontrés par ces fonctionnaires.

 

 

MANIF 03 11 153

 

 

En premier lieu le communiqué :

 

« Les personnels PTS subissent depuis de nombreuses années des contraintes similaires à celles des policiers actifs sans en avoir le statut.

 

Forts de ce constat, partagé également par le Ministère de l’Intérieur, les trois syndicats de la police scientifique, le SNPPS-UNSA, le SNAPATSI-CFE-CGC et le SNIPAT-FO réunis en intersyndicale depuis 2013, revendiquent un statut spécial adapté aux contraintes actuelles de la filière scientifique de la Police Nationale.

 

Plus de deux ans de négociation sans qu’aucune décision ne soit prise

 

En 2014, la Direction Générale de la Police Nationale proposait d’intégrer les personnels PTS au sein des corps actifs existants. Alors que les travaux étaient sur le point d’aboutir et face à l’opposition des syndicats de policiers actifs, l’administration reculait devant l’obstacle et abandonnait le projet.

 

Néanmoins, bien conscient de l’absolue nécessité de corriger les carences juridiques et de fonctionnement de la filière scientifique, en juillet 2015, le Ministre de l’Intérieur proposait la création de corps actifs PTS.

 

Aujourd’hui, l’administration fait une fois de plus machine arrière et revient sur ses propres engagements.

 

Au final, elle propose de charger encore la barque déjà bien lourde des personnels PTS en rajoutant des contraintes aux contraintes mais toujours sans aucune contrepartie statutaire. 

 

Des agents ayant tous les attributs des policiers actifs, y compris le port d’arme mais sans le statut

 

L’intersyndicale a bien évidemment refusé ce marché de dupes et a déposé le 12 octobre un préavis de grève pour la journée du 3 novembre.

 

Depuis, malgré les engagements récents du Président de la République, l’administration ne communique pas. De leur côté, les 2200 personnels de PTS sont très mobilisés.

 

Preuve en est, la pétition lancée il y a trois jours seulement, recueille déjà plus de 2000 signatures. »

 


 

 

 

Maintenant « l’explication de texte » :

 

Il faut savoir qu’en 2012 et 2013 deux demandes de statut spécial pour la filière scientifique ont été refusées par la Direction Générale de L’Administration et de la Fonction Publique (DGFAP) . Ce statut fait l’objet de demandes depuis 2010 .

 

Le Ministre s’est engagé au mois de juillet 2015 sur la création de corps actifs de PTS mais l’administration fait machine arrière . 

 

Le Président de la République a indiqué le  octobrte dernier qu’il voulait une revalorisation ambitieuse et massive de la filière scientifique .

 

Notre statut fait que nous travaillons très souvent dans l’illégalité sur les affaires de petite et moyenne délinquance car les prélèvements sont placés sous scellés par un Officier de Police Judiciaire plusieurs heures après avoir été effectués .

 

Nous sommes identifiés comme des policiers, équipés d’un gilet pare balles, avec un fonctionnement  24h/24, avec un système d’astreinte pour lequel nous demandons un régime exceptionnel alors qu’il est devenu une habitude …

 

Nous sommes confrontés régulièrement à la mort, à des situations psychologiquement traumatisantes .

 

Nous demandons un statut d’actif qui permettrait de prendre en compte plusieurs points :

 

 

– la particularité de la filière

 

 

  • – le caractère opérationnel des missions des personnels de PTS

 

 

  • – la prise en compte des primes dans le calcul de la retraite

 

 

  • – un départ anticipé à la retraite

 

L’administration nous propose :

 

 

– une prime de pénibilité de 100 euros par mois (soit une augmentation de 120 euros par mois dont 80 euros seulement compteront pour la retraite)

 

 

– pas de statut actif qui reconnaisse la technicité et la pénibilité du métier scientifique

 

 

– le port de l’arme et une qualification judiciaire pour pouvoir accomplir seul les actes de PTS

 

 

– toutes ces mesures seront appliquées sur 3 ans à partir de la fin d’année 2016 

 

Pour information : Un Agent Spécialisé de PTS gagnera 1410 euros à la retraite, un Gardien de la Paix 2145 euros .

 

Demain mardi, des rassemblements sont prévus à Lille, Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Rennes . Ce mouvement est conduit par l’intersyndicale.

 

 

Arnaud LOCTIN 

Délégué Régional Bourgogne 

Alliance Snapatsi

 

 

Les premières photos de la manif d’aujourd’hui à Lyon

 

Pour votre  information, 300 personnes à Lyon devant l’hôtel de ville, 80 % des personnels de Police Technique et Scientifique en grève en France aujourd’hui …

 

Un slogan a retenu mon attention : « La police Scientifique, admirée à l’extérieur, méprisée à l’intérieur », réflexion sur les séries sur le sujet et la médiatisation de notre métier ….

 

 

 

MANIF 03 11 151

 

 

MAN 03 11 152

 

 

MAN 03 11 15

 

 

MAN 03 11 151

 

 


MAN 03 11 153

 

 

MANIF 03 11 152

 

 

MANIF 03 11 15

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer