Autres journaux :


dimanche 22 novembre 2015 à 07:02

La salle Mandela va faire peau neuve (Saint Vallier)

La municipalité réunit les présidents d’associations utilisatrices



 

En l’absence de Monsieur le Maire Alain Philibert retenu par le Préfet pour une réunion dans le cadre de l’état d’urgence, Richard Taiclet, Daniel Meunier et leurs collègues reçoivent les responsables des associations utilisatrices (une bonne trentaine) de la salle Mandela pour leur présenter le projet de rénovation de la salle et recueillir leurs propositions et attentes.

 

C’est ainsi que le premier adjoint et son collègue présentent les choses.

 

 

Les travaux vont s’articuler autour de 5 axes :

 

Accessibilité

 

Rénovation de la grande salle

 

Sanitaires

 

Zone de stockage

 

Enveloppe extérieure

 

 

Le tout bien sûr avec deux grosses préoccupations l’isolation thermique et l’isolation phonique. C’est vrai que cet équipement, ancien cinéma de quartier, est inclus dans le tissu urbain et l’habitat. Les projecteurs antiques sont toujours en place dans ce qui fait saillie au-dessus de la salle à l’arrière.

 

 

 

Mais Julie Coulon est là en qualité d’architecte pour apporter toutes les solutions. Julie Coulon de Coulon Dynamique Architecture à Montceau Les Mines… Cette femme aime les chantiers intéressants et de qualité. Elle va marquer la vie Montcellienne par sa superbe chaufferie urbaine Moncia. Mais elle rayonne déjà beaucoup au niveau des collectivités du département.

 

 

L’idée qui marque c’est de donner plus de lumière en rouvrant deux baies sur le parking, de moderniser l’aspect intérieur par une idée novatrice : remplacer le faux plafond par des vagues de tissu.

 

On modernise, on met aux normes mais on conserve le parquet de danse et on lui refait une seconde jeunesse.

 

Des stockages complémentaires seront créés à l’extérieur en englobant le garage actuel et ils offriront des rangements par les associations qui devront abandonner les étages qui seront utilisés pour les locaux techniques électriques et de chauffage.
Les sanitaires vont être rénovés, mis aux normes, et partagés entre homme/femme/personnes à mobilité réduite. D’autres seront ouverts sur l’extérieur pour les manifestations sur le parking.

 

L’accessibilité sera intégrale et nécessitera une rampe, des places de parking dédiées et reliées au bâtiment par un cheminement spécifique.

 

Extérieurement la salle se fera un nouveau look.

 

C’est un gros projet qui fera du complexe Mandela un ensemble mieux adapté et plus agréable pour les associations.

Pour que cela soit vrai il faut ne pas rater l’adaptation du projet aux utilisations dédiées des associations.
Et des attentes il y en a. Certaines réclament un bar (une buvette) même amovible pour remplacer celui qui a été supprimé pour créer la salle Daniel Zizzutto.

 

Richard Taiclet et Daniel Meunier notent cette demande comme celle de laisser en place la scène qu’il était question de rendre vraiment amovible.

 

Une sono sera également installée pour permettre aux écoles ou association de ne pas toujours déplacer leur propre sono.
Il est demandé aussi un écran mural ou un mur blanc pour projections.

 

 

Richard Taiclet explique que les élus ont mis en place un comité de pilotage du dossier et que ce Copil réunira les représentants des associations pour discuter avec eux des rangements, des couleurs du plafond en vagues et de tous les éléments réclamant leur écoute.

 

 

On sent les associations attachées à cette salle historique, d’accord pour une modernisation, mais inquiètes des changements et attentives à la durée des travaux qui les renverront vers d’autres endroits.

 

Les élus sont clairs, le début des travaux est fixé au 4 janvier 2016 et devront se terminer en juin.

 

 

Alain Philibert a dit lors de l’inauguration de la salle Zizzutto : « Dans cette grande salle dans laquelle nous nous trouvons la ville de Saint Vallier va investir 250 000€. Vous n’allez pas la reconnaître, elle sera beaucoup plus lumineuse. »

 

Richard Taiclet préfère attendre que l’appel d’offre soit lancé pour annoncer des chiffres. Il affirme que de toute manière il y a un plafond que les élus ne dépasseront pas.

 

Cette prudence s’explique et se comprend, et Richard Taiclet a promis de tenir les associations au courant des développements du dossier.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

st val 2111152

 

 

st val 2111153

 

 

st val 2111154

 

 

st val 2111155

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer