Autres journaux :



dimanche 13 décembre 2015 à 07:39

Souvenez-vous de Guy Vernizeau et des autres du maquis (Histoire)

A Charmoy on inaugure le lieu de mémoire rénové.



 

Le 15 juin 1944 c’est la grosse attaque allemande contre les cantonnements du maquis dans la région d’Uchon, et les alentours. Ils attaquent le « bataillon » polonais intégré au Régiment Valmy, en pleine phase d’organisation. Mais il y aussi plein d’autres maquisards dans le secteur. A ce moment ça s’active dur dans le coin 9 jours après le débarquement en Normandie. Il va falloir aussi empêcher que les « verts de gris » remontent du sud de la France pour attaquer la tête de pont normande.

 

Ça canarde dur, la mort cherche pitance, les balles bourdonnent comme mille essaims de frelons, les grenades explosent en projetant des éclats dans tous les sens. La Wehrmacht n’a pas l’habitude de faire dans la dentelle et en plus depuis plus d’une semaine ils ont vraiment les abeilles. Les soldats sont bourrés de Pervitine (métamphétamines), ils sont comme fous. Aussitôt le choc, les maquisards se dispersent. Une dizaine de maquisards sont tués, d’autres blessés, ça grouille de soldats allemands partout. Les FTP cherchent à rentrer chez eux ou à se planquer, et malheureusement tout le secteur est en effervescente et il y a ceux dont le destin croise une balle de Mauzer ou de Schmeisser MP40.

 

 

Guy Vernizeau du régiment Valmy est agent de liaison avec la résistance, stationnée à Uchon. L’histoire vous fait parfois des crochepieds dramatiques qui doivent l’amuser et Guy Vernizeau a pris la mauvaise direction, droit sur la ligne de mire de l’adversaire. Il est mort pour la liberté ce 15 juin 1944 plein de fracas et de fureur dans le secteur du Sautot sur la route de Charmoy. Il mérite qu’on honore son souvenir et celui de ses compagnons tombés ou blessés, déportés.

 

 

Le souvenir Français a longtemps marque les lieux par des pierres peintes ce sont les informations recueillies), puis en 2011 une stèle a été érigée. Il est apparu avec le temps que ce lieu important de l’histoire récente de notre région demandait une attention renouvelée et une rénovation.

 

Dans ces temps troublés où la résistance à de nouveaux ennemis crispe la société et crée de l’angoisse chez une partie des Français il est apparu important à la municipalité, aux associations patriotiques, au souvenir français de rénover les lieux grâce aux quêtes dans les cimetières le 1er novembre.

 

La municipalité a réalisé l’aménagement. Monsieur COULON Maire de CHARMOY a remercié les personnes présentes et monsieur DUMERGER pour la rénovation de ce lieu de mémoire. On note aussi la présence de Jean Paul Luard Maire des Bizots qui a pris les photos.

 

 

Gilles Desnoix

 

MAQUIS 12 12 15

 

 

MAQUIS 12 12 152

 

 

MAQUIS 12 12 153

 

 

MAQUIS 12 12 151

MAQUIS 12 12 154

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer