Autres journaux :



lundi 1 février 2016 à 17:09

Fédération du Parti Socialiste de Saône-et-Loire

Pierre Joxe débat avec la fédération !



« Ce samedi 30 janvier 2016, le Conseil fédéral du Parti Socialiste de Saône-et-Loire, élargi à tous les adhérents, a voté à l’unanimité contre la déchéance de nationalité applicable aux binationaux nés français.

 

La fédération socialiste de Saône-et-Loire salue l’action volontariste du Gouvernement pour lutter contre le terrorisme et la radicalisation, notamment en renforçant les forces de sécurité et de justice par la création de postes supplémentaires et par les moyens d’éducation et de prévention mis en œuvre. Ces actions concrètes, au-delà de tout symbole, prouvent toute la détermination à agir du Gouvernement pour assurer la sécurité de tous ceux qui vivent sur le territoire.

 

Néanmoins, le Conseil fédéral souhaite informer la direction nationale du Parti Socialiste qu’elle s’interroge sur les deux points majeurs du projet de loi.

 

En premier lieu, la fédération de Saône-et-Loire tout en prenant note de la constitutionnalisation, s’interroge sur les dangers d’une durée excessive de ce régime d’exception.

 

S’agissant de la déchéance de la nationalité applicable aux binationaux nés français, le Conseil fédéral considère, qu’en l’état, ce projet :

 

– est contraire au principe d’unicité de la République et aurait pour conséquence la création de différentes catégories de français,

 

– ne contribue sans aucune façon à la prévention du terrorisme ni à la dissuasion du passage à l’acte des terroristes,

 

– va à l’encontre des principes d’égalité, de liberté et de fraternité,

 

– est contraire aux valeurs et principes fondamentaux du parti Socialiste.

 

La motion a été adoptée par tous les membres du Conseil fédéral présents à la suite d’un débat avec les parlementaires socialistes du département et Pierre Joxe, ancien Ministre de l’Intérieur et ancien ministre de la Défense.

 

Le Conseil fédéral exprime donc avec fermeté son opposition au projet de réforme constitutionnelle sur la déchéance de nationalité et invite ses parlementaires à demander le retrait pur et simple du projet de loi.

 

Stéphane Guiguet

 

Premier secrétaire fédéral

 

 

JOXE 01 02 16

 

 

JOXE 01 02 161

 

 

JOXE 01 02 162

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer