Autres journaux :



vendredi 26 février 2016 à 09:32

Avec Installeunmedecin.com du Conseil départemental Saint-Bonnet-de-Joux accueille…

...un médecin lettonien pour soigner des patients du Charolais !




 

C’est peut-être la solution qu’auraient trouvé les élus de Saint Bonnet de Joux et de la Communauté de communes du Pays du Charolais Brionnais pour remplacer le praticien de la Maison médicale de Saint-Bonnet-de-Joux parti depuis plusieurs mois et laissant une place à temps plein vacante.

Ce jeudi et ce vendredi, le Docteur Ingar Vavère pratiquant la médecine depuis quinze ans en cabinet libéral en Lettonie était reçue avec son mari, dermatologue pour un programme chargé !

 

 emilie 2602162

 

 

A peine arrivée sur le sol français, le Docteur Vavère a été reçue à la Maison médicale de Saint-Bonnet-de-Joux par Madame Josiane Corneloup, Maire du village de 850 habitants et par les praticiens déjà installés sur place.

 

 

A ce jour, la Maison médicale de Saint-Bonnet-de-Joux dispose de trois infirmières, de deux médecins à mi-temps, d’une sage-femme, d’une psychologue et d’une gestalt thérapeute. Elle accueille aussi l’ASSAD (Association de service à domicile), laquelle a fusionné avec Paray-le-Monial en janvier 2015. Le périmètre d’action de celle-ci s’étend à une quinzaine de kilomètres autour de Saint-Bonnet-de-Joux.

 

 

Deux jours de découverte de Saint-Bonnet-de-Joux et sa région pour se décider

 

 

C’est d’abord à huis clos qu’une première réunion s’est tenue entre praticiens afin d’échanger sur leurs pratiques et les particularités du territoire de santé de Saint-Bonnet-de-Joux. Cette réunion a ensuite été suivie d’une visite de la Maison médicale où le Docteur Vavère a pu faire connaissance avec les locaux qui pourraient devenir les siens.

 

 

La découverte des lieux s’est poursuivie par la visite de la bibliothèque de la commune et de son musée, avant de rejoindre la maison de retraite. Cette dernière comprend 24 appartements dont 16 petits et 8 grands. 30 personnes peuvent y être accueillies au maximum. Cet établissement n’est pas médicalisé. Aussi la présence d’un médecin à plein temps serait un avantage conséquent pour cette structure d’accueil de personnes âgées. En effet, chaque résident externalise ses soins.

 

 

La maison de retraite ouverte depuis 4 ans comprend des espaces privatifs ainsi que des espaces communs tels un espace culturel et plusieurs salles communes.

 

 

La visite des équipements de la commune s’est ensuite poursuivie par la pharmacie avant de rejoindre la mairie où Madame Corneloup a remis plusieurs documents d’informations au médecin : kit des aides Installeunmedecin.com, kit bienvenue en Charolais et à Saint-Bonnet-de-Joux et le kit désertification médicale dans notre territoire.

 

 

C’est d’ailleurs grâce au dispositif installeunmedecin.com et son Instal’box que le Docteur Vavère s’est rendu ces deux jours à Saint-Bonnet-de-Joux.

De quoi s’agit-il ? Imaginée dans le cadre du dispositif installeunmedecin.com, l’Instal’box, doit permettre de créer le déclic pour un médecin qui hésite encore à s’installer en Saône-et-Loire. Parce qu’un projet d’installation est aussi un projet de vie, le Département propose à des professionnels de santé de passer deux jours dans son territoire, en famille ou non, pour découvrir le lieu où ils pourraient exercer demain. À chaque séjour, son programme personnalisé.

 

 

Depuis le lancement du dispositif, la mission SIM71 (Soutien aux installations médicales en Saône-et-Loire), en charge de l’accueil et de l’accompagnement des professionnels de santé, rencontre fréquemment des médecins intéressés par une installation en Saône-et-Loire, sans oser franchir le pas.

 

 

« Attention, il ne s’agit pas de distribuer des « week-ends gratuits » à tout-va mais bien d’identifier des projets d’installation naissants encore hésitants. La mission SIM71 utilise alors son Instal’box, un paquet contenant : une sélection d’offres d’installation, le programme du week-end, la possibilité de choisir sa thématique (épicurien, familial, sportif ou culturel), et bien entendu une sélection de produits locaux, marque de fabrique de notre territoire. » indique le conseil départemental.

 

 

Le Docteur Vavère se présente

 

 

Mariée et mère de deux enfants, le Docteur Ingar Vavère souhaite venir exercer en France depuis de nombreuses années. Elle a attendu que ses enfants soient grands avant de vouloir concrétiser son rêve.

 

 

Elle pratique le français depuis 8 ans et est installée dans son cabinet médical libéral depuis une quinzaine d’années. En venant en France, elle cherche la stabilité financière, une liberté dans l’organisation de son travail, qu’elle ne possède pas actuellement dans son pays. Elle a pu constater jusqu’à présent que les conditions de travail qui lui ont été présentées sont bien meilleures que dans son pays, notamment grâce à la médication et le remboursement des traitements par la sécurité sociale. Son déplacement sur deux jours est le premier qu’elle entame afin de pouvoir comparer plusieurs offres qui l’intéressent en France.

 

 

Sa décision de venir découvrir le terrain a été confortée par plusieurs entretiens par skype.

 

 

Cette découverte s’est faite d’ailleurs à deux, puisque son mari fait partie du voyage et pourrait être quant à lui intéressé par un poste de dermatologue.

 

 

Saint-Bonnet-de-Joux a sorti ce jeudi ses meilleurs atouts afin d’attirer la praticienne à la Maison médicale, laquelle a perdu un praticien à temps plein et parti en septembre 2015.

 

 

C’est aussi le Pays du Charollais-Brionnais qui a développé un contrat local de santé depuis 2014 et conjointement avec le Conseil départemental, le conseil régional, l’ARS, l’État et la CPAM. Dans une démarche complémentaire du département et de la région, le Pays du Charollais-Brionnais a fait également appel à un cabinet de recrutement de Boulogne Billancourt, Atrix International. Ce sont ainsi 9 offres qui sont disponibles sur ce territoire à : Chauffailles, Paray-le-Monial, Digoin, Etang-sur-Arroux, Saint-Bonnet-de-Joux, Iguerande, Bourbon-Lancy, Gueugnon et Charolles.

 

 

La responsable du recrutement santé du cabinet Atrix International nous a expliqué la difficulté de trouver des praticiens souhaitant s’installer à Saint-Bonnet-de-Joux. Selon elle, aucun médecin français ne souhaitait venir s’y installer. Seule le Docteur Vavère aurait montrer un intérêt à l’offre de la Maison médicale de la commune. Cette crise du recrutement des médecins ruraux n’est pas nouvelle.

 

 

Espérons pour la commune de Saint-Bonnet-de-Joux qu’elle ait réussi à convaincre ce médecin lettonien de s’installer dans la région.

 

 

Ce vendredi, le Docteur poursuit la découverte de la région par un entretien avec le Docteur Chassort, médecin à La Clayette, puis par un repas à la maison du Charolais, avant de visiter le centre hospitalier de Paray et de terminer la journée par la découverte de Paray-le-Monial.

 

 

EM

 

 

 

cg sante 2602162

 

 

cg sante 2602163

 

cg sante 2602164

 

 

cg sante 2602165

 

 

cg sante 2602166

 

cg sante 2602167

 

cg sante 2602168

 

cg sante 2602169

 

cg sante 26021610

 

 

cg sante 26021611

 

cg sante 26021612

 

 

cg sante 26021613

 

cg sante 26021614

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer