Autres journaux :


mardi 8 mars 2016 à 17:30

Union syndicale SUD Solidaires 71 (Social)

"Le 9 mars est une étape essentielle dans la lutte pour le retrait du projet de loi Travail."



« Le succès de la pétition en ligne qui a recueilli plus d’un million de signatures montre que le refus d’un projet de loi au service des patrons et des actionnaires s’ancre dans le pays. Le report de 15 jours de la présentation du texte au conseil des ministres ne change rien sur le fond.

 

Les annonces de pseudo-négociations, sur les marges du projet, n’intéressent que quelques bureaucrates syndicaux toujours disposé-es à négocier un nouveau recul social.

 

En quatre ans, le gouvernement aura adopté pas moins de 4 lois réformant le code du travail dont les lois Macron et Rebsamen d’août 2015 – sans compter le décret de mars 2014 organisant l’inspection du travail sur un nouveau modèle dont les premiers résultats sont catastrophiques pour les usagers mais aussi pour les agents, sans oublier le décret d’avril 2015 supprimant l’autorisation administrative d’affectation de jeunes travailleurs à des travaux dangereux.

 

Tous ces projets visent à alléger les obligations des entreprises et à diminuer les protections dont bénéficient les salarié-e-s et leurs représentants, ainsi que les moyens mis à leur disposition pour se défendre.

 

Pour Solidaires, il n’y a rien à négocier ou amender dans ce projet, il doit être retiré purement et simplement.

 

Les organisations de jeunesses (dont Solidaires étudiant-es) appellent à manifester le 9 mars. Plus de 130 rassemblements sont prévus dans toute la France, de nombreux appels intersyndicaux départementaux ou régionaux ont été lancés. L’Union syndicale Solidaires appelle à la grève, des préavis ont été déposés par les organisations Solidaires dans la Fonction publique, à l’Education nationale, à La Poste, dans la santé, etc. De nombreux appels à la grève, parfois unitaires, ont été lancés dans de nombreuses entreprises des différents secteurs. A la SNCF et la RATP, la grève, prévue depuis plusieurs semaines, est soutenue par l’ensemble des organisations syndicales, SUD-Rail et Solidaires Ratp ont fait le lien entre les revendications sectorielles et le projet gouvernemental de casse du code du travail.

 

Après l’expression du désaccord, il faut agir !

 

Cette semaine permettra de le faire et de construire la suite notamment le 31 mars mais c’est dans les entreprises et dans les services, dans la rue aussi, que ça va se passer ; c’est là que se joue le rapport de forces entre ceux qui refusent la régression sociale et l’alliance gouvernement/patronat.

 

A nous de montrer que le rejet du projet, déjà très clair sur Internet, est aussi très fort dans le réel !

 

Rejoignez les appels à la grève et aux manifestations déposés pour le 9 mars par les syndicats CGT – FO – FSU et Solidaires et les manifestations et les rassemblements organisées en Saône et Loire en soutien à la mobilisation des jeunes, étudiant-es, lycéens -es ! »

 

10H30 Chalon sur Saône – départ maison des Syndicats

 

13H00 Mâcon – square de la Paix

 

17H00 Autun Place du Champ de Mars

 

 

new solidaires 71 08 03 16

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Union syndicale SUD Solidaires 71 (Social)”

  1. blondin dit :

    Bonsoir à tous ,
    Si soutenir des étudiants me paraît essentiel , futurs professionnels dans l’âme …il n’en demeure pas moins que critiquer ce que l’on a mit en place me dérange un peu …😉 et oui il y a des syndicats bureaucrates et d’autre politiques ! 😉appeler a voter un parti plus qu’un autre c’est dépasser son rôle !

    Courage aux travailleurs, bonne soirée