Autres journaux :


mardi 15 mars 2016 à 11:04

Conférence au lycée Henri Parriat (Montceau-les-Mines)

De Mme Marie-Claude Jarrot, maire, sur l'immigration mais pas n'importe laquelle !



Une conférence, donnée ce lundi après-midi, et sur le thème de l’immigration donc !

 

En préambule, Mme Jarrot a rappelé que l’immigration actuelle est la conséquence de la situation du Moyen-Orient et en Afrique. Rappelons que la Syrie a vécu, ces derniers jours, sa cinquième année de guerre. Pays que les spécialistes estiment littéralement désintégré. Mais Mme Jarrot ne s’est pas contentée d’évoquer cette sitation internationale dramatique mais l’a replacée dans le contexte plus local qu’est notre ville. « Nous nous devons d’être une terre d’accueil.. C’est de notre responsabilité, c’est un devoir humanitaire mais aussi de cohésion… A Montceau, nous allons donc accueillir des familles mais nous devons le faire dans des conditions normales et acceptables que ce soit en matière de scolarisation des enfants, que de logement car ces familles sont appelées à rester ici et à y travailler… » 

 

Et Madame le maire de signaler : « ce sont des familles de supplétifs afghanes et des chrétiens d’orient… Ces familles vivaient dans la crainte et la peur.. Elles étaient persécutées par Daesch… » L’accueil que leur réservera la cille de Montceau ? « Il nous a fallu le préparer et cela, avec l’accord du conseil municipal… Nous allons les loger dans les quartiers à raison de 2 ou 3 par quartier… Il faut savoir, qu’ici à Montceau, nous avons déjà des familles : l’une afghane et une autre d’origine syrienne, il s’agit de médecins et c’est sur eux que nous comptons pour favoriser l’intégration de ces nouveaux arrivants… » A une question sur le devenir des enfants de ces familles, Mme Jarrot, a été très claires : « Ils seront évidemment scolarisés mais avec des cours de soutien en français et cela, c’est une mission de l’Etat… »

 

A une autre question sur « l’esprit » de cet accueil, là encore Mme le maire a été très claire : « Ces familles doivent avoir un projet… Nous ne voulons pas en faire des sans-abris mais avec une ville de 20 000 habitants c’est assez facile de gérer un tel accueil… » A une question sur le taux de chômage de Montceau, Mme Jarrot a expliqué qu’il était en légère baisse mais que cet « afflux » de population était une bonne chose du point de vue démographique pour la cité. « Je vous rappelle que la ville a été créée en 1856 et que celle-ci connait une légère hausse de sa population avec 178 habitants recensés de plus, avant l’arrivée de ces familles… »

 

Interrogée sur la politique, Mme Jarrot, évoquant les extrémismes, a répondu : « Les jeunes ne sont pas très politisés car ils ont perdu confiance dans les hommes politiques, ils en ont une très mauvaise image ce qui explique le vote extrémiste, notamment…l’extrémisme, chez les jeunes vient surtout de leurs parents, de leur éducation, des difficultés financières rencontrées les foyers, des problèmes sociaux… » Le machisme, la misogynie ? … « Il faut leur opposer une féminisme au quotidien…Les associations, l’école se doivent de porter les valeurs de la République aux enfants… Valeurs que leurs parents, trop absents, ne peuvent leur apporter…

 

Une conférence qui faisait suite à un travail réalisé en collaboration avec la Croix-Rouge, venue témoigner du sort d’une ville qui a vu passer quelques 50 000 migrants… Bref, un « travail » très pédagogique dont l’objet n’avait que de remporter le pari de l’intégration de ces futurs montcelliens !

 

 

Annabelle Berthier

 

 

imm 15 03 16

 

 

imm 15 03 161

 

 

imm 15 03 162

 

 

imm 15 03 163

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer