Autres journaux :


mardi 26 avril 2016 à 04:30

Comité d’établissement de Michelin Blanzy : 2 membres s’expriment sur les comptes…

... ils donnent leur version !



 

 

 

 

 

Montceau News a rencontré dans les locaux du CE de Michelin  deux de ses élus : Jean Pierre Guiffray et Jean Alexis Dionnet. Rencontre qui s’est déroulée ce lundi en milieu d’après-midi et qui avait pour objet un « dossier » de gestion des sommes allouées à ce comité et qui sera examiné.. on ne sait quand par le tribunal de Chalon. Explication(s)…

 

 

 

 

Dès le début les choses sont mises au clair.

 

 

a) C’est en qualité de membres du CE que nous sommes présents et non en qualité de syndiqués et nous parlons en qualité de membre du nouveau bureau du CE

 

b) Nous représentons les intérêts des salariés et de leur argent investi dans le CE.

 

c) Nous attaquons sur des faits, des réalités comptables et financières et non des représentants syndicaux ou des personnes en particulier. Si certains sont visés par notre plainte c’est au titre des actions commises et non pas pour une autre raison.

 

d) Nous respectons la présomption d’innocence.

 

 

 

Le rappel des faits est important nous demandons donc aux deux membres du nouveau bureau du CE de nous tracer ce qui a motiver leur démarche, tout en rappelant que ce qu’ils disent l’est sous leur propre responsabilité.

 

 

« Nous avons été élus le 21/10/2014 et avons pris nos fonctions le 7/11/2014. Entre ces deux dates nous avons assisté interloqués à un déménagement journalier à pleins coffres, à pleines remorque des locaux du CE, des sacs poubelle entiers. Tous les jours on sortait des pleines caisses, des pleins sacs de documents.

 

 

 

Il n’y a eu aucune passation de pouvoir comme les textes le prévoient, pas de compte rendu moral, de bilan de gestion, de comptes certifiés. Le trésorier ancien a fourni l’état de la caisse sur un morceau de papier, point à la ligne. Pas de dossiers de suivi des salariés ayant utilisé les services du CE, rien. Et plus de contact possible entre les nouveaux trésorier et secrétaire et les anciens, rien non plus.

 

 

La seule réponse qui nous était faite c’est « vu que ce que l’on faisait était mal d’après vous, faites mieux que nous maintenant. »

 

Il n’y a eu aucune clôture des comptes de 2009 à 2014, et si elle a été faite pour 2013 elle n’a pu être certifiée.

 

 

 

Il a fallu faire appel à un expert-comptable pour établir les comptes de 2009 à2014. Car il n’y a eu aucune comptabilité digne de ce nom pendant cette période. Et même après le travail de l’expert entre l’état de compte bancaire, l’état de caisse, les documents sortant de l’ordinateur il n’y a que des distorsions. Nous voulions régler d’abord ce problème de réalité et de sincérité des comptes jamais rendus.

 

 

 

L’expert-comptable a constaté, en reprenant toutes les pièces comptables justificatives, enfin celle qu’il a pu trouver, qu’en 2012 il y avait 110 000€ de dépenses injustifiées, qu’en 2014 on en était à 46 000€. Et encore n’a-t-il considéré que les factures ou dépenses de plus de 3500€.

 

 

 

Le travail de l’expert-comptable a coûté 11 000€ qu’il faut ajouter au déficit de la caisse du CE. Du coup nous avons décidé de porter plainte pour abus de confiance contre les membres de l’ancien bureau.

 

 

 

Nous nous interrogeons aussi sur les 20 000€ annuels de frais de photocopieuse couleur, à quoi ou à qui ont-ils servis ?

 

 

 

En parallèle de ces constatations nous avons demandé les statistiques du taux d’occupation des campings et nous nous sommes aperçus de dysfonctionnements graves.

 

 

Les élus du CE partaient en vacances avec le statut T1 de participation aux frais de séjour. Le statut T1 est réservé aux plus bas salaires, au plus bas quotient familial, il faut gagner très peu, avoir des charges familiales importantes pour obtenir le Tarif T1. Mais les élus du CE disposaient de ce tarif préférentiel. En plus leurs noms ne figuraient pas dans les listes des salariés ayant profité des avantages du CE soit pour les séjours soit pour les voyages.

 

 

Et ce grâce à un logiciel dont la modification avait été demandée des membres du CE auprès du fournisseur. Ces reclassements dans les strates de tarifications les plus basses sans y avoir droit nous sont apparus préjudiciables. Nous avons pu constater des séjours de 4 semaines sans justification dans les écritures.

 

 

 

Et puis il y a aussi les irrégularités flagrantes des modes de fixation des rémunérations de la seule salariée du CE. Ses évolutions qui furent pendant 9 ans extrêmement importantes (du simple au double), avec versement de fortes primes, n’ont jamais fait l’objet d’un vote en CE, seul organisme habilité à fixer les rémunérations en fonction de l’exécution du contrat de travail. En plus nous nous interrogeons très fortement sur le profil de poste de la salariée, sur ses obligations, sur son cadre et ses horaires de travail et sur le fait qu’avec des rémunérations classant ce personnel obligatoirement en T5 il ait pu bénéficier des tarifs T1 réservés aux plus bas revenus.

 

 

 

Autre sujet d’étonnement les modes de cumul de congés non pris (50 jours depuis 2007) sans que la salariée dispose d’un contrat épargne temps et sans qu’aucune comptabilité des prises de congés ne permette de se rendre compte de la réalité des faits.

 

 

Nous avons été amenés à licencier la salariée pour faute grave après un entretien au cours duquel elle était assistée et au cours duquel elle n’a présenté aucune explication.

 

 

Donc nous avons aussi plainte contre cette salariée.

 

Nous avons aussi porté plainte contre l’ASM paintball pour refus de fournir ses comptes alors que le CE en assure le financement.

 

Ces plaintes sont à l’instruction, le procureur a demandé des investigations supplémentaires. C’est la brigade financière qui suit la procédure.

 

 

Nous avons donc deux procédures concomitantes : aux prud’hommes et au pénal.

 

 

 

Et nous insistons encore, nous représentons les intérêts du CE et des salariés, nous ne cherchons à atteindre personne du fait de leur appartenance ou non à une organisation syndicale. »

 

 

 

Nous, nous sommes fait présenter les documents comptables de l’expert sur lesquels ils se fondaient, y compris ce qui concerne la masse salariale. Nous n’avons pas à prendre parti, l’affaire est pendante, c’est à l’instruction puis à la justice de décider, nous ne faisons que rapporter les propos qui nous ont été tenus.

 

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

ce michelin 2504162

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




17 commentaires sur “Comité d’établissement de Michelin Blanzy : 2 membres s’expriment sur les comptes…”

  1. blondin dit :

    Bonjour à tous,

    Bravo les gars ! Enfin des mecs qui ont compris la différence entre Comité d’entreprise ( avec des syndicats représente pour parler des orientations stratégiques et budgétaires d’une entreprise ) et les oeuvres sociales ( qui elles sont normalement sans appartenances syndicales ….)

    Mais voilà cela est de la théorie 😂😂😂 n’y avait il pas déjà eu il y a quelques années de gros doutes sur un CE beaucoup plus important ( des marchands de courant il me semble 😆)

    Allez courage les gars , et bonne journée aux travailleurs ( et à ceux qui aimeraient avoir du boulot !)

  2. gilbert71 dit :

    quand ils y sont longtemps c’est la dérive

  3. Daniel Z dit :

    Je suis impressionné !
    Soit vous êtes fous, inconscients….ou très courageux.
    Avez vous vu ce qui arrive en général aux « donneurs d’alerte » ?

    Vous avez confiance en la justice ?

    Bonne chance et amitiés

  4. loupblanc dit :

    SAUF ERREUR DE MA PART le président du CE est bien un dirigeant……. qui assiste aux réunions et plus.
    en toute collaboration ou dialogue social , jamais il ne s’est inquiété des comptes annuels !!!! même si œuvres sociales .
    De plus l’expert qui a vérifié les comptes avec ce qu’il aurait trouvé n’aurait pris que les dépenses supérieures à 3500 euros dans son audit , pas trop cherché.
    il est vrai qu’aujourd’hui si tous les comptes des soit disantes associations , CE et autres subventions données contre  » un bout de papier  » seraient ou auraient été contrôlées, je pense qu’il y aurait une petite révolution en France , il ne faudrait pas trop remuer .
    Toute les comptabilités se décentraliseraient , plus d’audit , de contrôle gestion , cela coûte cher , mdr……que de l’auto contrôle , peut dire

  5. Mickaellito dit :

    N’en déplaise à certains, que dans cette affaire vous oubliez le ou les principaux personnages qui sont les présidents du CE qui se sont succédé depuis.
    Il n’y a donc pas que le collège salarial dans cette affaire, il y en a plusieurs, dont celui des cadres plus la direction avec son représentant le président.

  6. sloup dit :

    C’est pas possible, pas eux, la CGT ne fait pas de telles choses. « Les patrons voyous », OUI, mais pas les syndicats.
    Si j’ai bien lu, une secretaire de CE, avec un salaire de 3900 euros!!! Des vacances à tarifs réduits (non sûrement formation syndicale) Messieurs les ouvriers va falloir augmenter les cadences, pour augmenter le 1% verse au CE.
    Ce n’est pas grave, mais seront ils en tête du défilé

  7. blondin dit :

    Salut Gilbert, c’est ce que l’on appel la démocratie …..! C’est donc le mode de gestion qu’il faut revoir et non les gens qui s’y trouvent ! Sinon c’est remettre en cause nos hommes politiques et donc la démocratie ! Bon d’accord ,un pourri reste un pourri et si il est en place aie aie aie 😆

    Bises à tous

  8. louve71 dit :

    bjr a tous ,

    sachant que c est pas nouveaux que certains personnes ce servent et profite de leur statue a michelin et je trouve sa même bizarre qu on fait parler des gens du bureau de CE , laisser la justice de faire leurs travail tout dois ce payer un jour !!!!

  9. cocotte dit :

    Bonsoir etant anciens michelin je vous la difference entre le CE maintenant et avant ces gars sont super et s investisse beaucoup pour le CE y a pas photo .Merci pour se que vous faite et se que vous allez faire.Et bon courage.

  10. rainette dit :

    Bien d’accord avec vous cocotte, y a pas photo entre le CE de maintenant et celui d’avant ou on voyait toujours les mêmes profiter des avantages du CE .
    De tout cœur avec vous les représentants du CE en espérant que la justice fasse son travail correctement.

  11. bleone dit :

    Bonjour,
    « Ils donnent leur version » à deux jours de la manifestation du 28 mai contre la loi portant la casse du code du travail!
    A qui fera-t-on croire qu’il s’agit là d’un hasard?
    Aux dire des interviews : »…Le dossier sera examiné on ne sait quand par le tribunal de Chalon… » !!!
    De concert avec le JSL, voilà que  » par hasard », on en met une couche au niveau de la Saône et Loire avec ce dossier du CE Michelin. Comme pendant le congrès de la Cgt à Marseille où l’on s’en est pris à l’affiche éditée par la Cgt police qui dénonce la violence policière contre des étudiants au cours des manifestations à Paris ces jours derniers. Et comme l’on s’en est pris aussi, quelques jours avant le congrès de la Cgt  » comme par hasard  » à la soi disant violence d’un leader syndica lCgt qui aurait menacé un directeur des services d’une mairie »
    Malgré les précautions prises par les deux membres du CE actuel :  » … qualité de membres de CE et non de syndiqué… « , c’est oublier qu’une élection de CE se fait sur liste syndicale !
    Alors, pourquoi cet acharnement contre la Cgt?
    En fait, c’est la seule organisation syndicale qui dérange vraiment, qui n’accepte pas n’importe quel compromis au nom d’une soi-disant modernité et qui lutte aujourd’hui sur de nombreux fronts contre la casse du code du travail, contre la fiscalité qui augmente sans cesse pour les plus modestes sans s’attaquer aux véritables fraudeurs qui délocalisent pour ne pas payer d’impôts dans notre pays… Alors la Cgt est qualifiée de ringarde, de syndicat de déclin! Ce n’est pas ce qu’en pensent les milliers de manifestants en lutte depuis des semaines…
    Si la Cgt était morte, aurait-on besoin de tirer sur le corbillard?
    Et bien sûr la Cgt ainsi est la cible pour les futures élections professionnelles du 28 novembre au 12 décembre prochain qui auront lieu dans les toutes petites entreprises pour la faire chuter de sa place de première organisation syndicale.
    Si comme le relate , cet article il y a bien eu des malversations financières (?), ce sera à la justice de déterminer des fautes commises, mais en aucun cas la Cgt ne tolère de telles pratiques.
    Mais derrière il y a des hommes qui auront droit à une défense et en toute objectivité, il nous manque la version des  » présumés accusés », il aurait été plus crédible d’attendre la leur, c’est pourquoi ces « coups médiatiques » ne sont pas le fruit du hasard.
    Cordialement

  12. petit big dit :

    encore une fois on sent prend a un syndicat qui défend les salariés , SUD dit » Défendre les intérêts de l’ensemble du monde du travail par tous les moyens, peser en faveur de rapprochements interprofessionnels, favoriser l’unité syndicale »
    et oui par tous les moyens
    ils ferait mieux de faire un article d’appel a l’unité pour le 28
    on voit pas beaucoup de SUD Michelin dans les manif
    auraient ils peur de vexer la direction ?

  13. marius8 dit :

    Il est très facile d’essayer de discréditer des hommes et une femme par voie de presse mais dans quel but la défense des salariés de Michelin permettez-moi d’en douter. Les représentants de Sud qui aujourd’hui sans attendre la version de La CGT s’exprime en jetant en pâture des militants qui peut être ont commis des erreurs et la laissons la justice faire son travail ils était ou quand il fallait défendre l’emploi chez Michelin ils sont où quand il s’agit de combattre Loi El Khomri alors au lieu de diviser les salariés de Michelin par une campagne qui à deux jours de la grande manifestation contre la loi du travail me pose question revenez à ce que doit être le but de votre mandat combattre les vrais injustices .

  14. sloup dit :

    Cher Monsieur,
    que vous soyez courrouce je le comprends, mais je le suis également pas pour les memes raisons(comme pas mal de personnes au vu des ecrits), mais vous savez bien qu’il n’y a pas de fumée sans feux.
    Les ecrits de M. Desnois ne sont que les faits qui lui sont rapportes et je ne crois pas avoir lu que lui ou le JSL aient pris position.
    Qu’une secrétaire (fille d’un élu), voit progresser son salaire de 150% ne vous interpelle pas, les agents Michelin ont -ils perçus la meme augmentation ?
    Alors de grace, du courage, on dit que lorsque l’on veut eviter d’etre mouche, il faut avoir le nez propre.
    Bonne journée.

  15. catenaccio dit :

    Pour aller droit au but, regardons déjà les résultats du syndicats sud depuis qu’ils existent et celui de la CGT, c’est sans appel!

    Stratégie Michelin….., les élus sud doivent le savoir, pour ma part je n’ai aucune connaissance d’avancé social de ce syndicat dans l’histoire,

    J’aurais préféré qu’ils se vantent d’avoir améliorer les conditions de travail, d’avoir fait appel pour faire la grève contre la loi du travail et j’en passe, comme lors du plan social à Blanzy ou sud était encore et sera toujours inexistant lors d’une lutte fraternel