Autres journaux :



mardi 26 avril 2016 à 06:25

Bientôt une Bricothèque en fonctionnement sur la CUCM

Elle recherche des bénévoles



Depuis fin 2013, Solidarité Services a créé avec le soutien de la CUCM, des régies de quartier Nord et Sud une association de préfiguration afin d’étudier la possibilité d’installer une bricothèque sur le territoire de la CUCM. 2014 a servi à réaliser une étude de faisabilité.

 

 

 

En 2015 un travail a été fourni dans le recrutement des premiers bénévoles et de peaufinage du projet. Dans le même temps les régies de quartier se sont transformées en régies de territoire, du coup l’association a repris des couleurs et une activité plus consistante à la fin 2015.

L’année 2016 devrait voir le démarrage réel de cette association appelée Brico’tek.

 

 

L’objectif nous disent les membres de l’association présents dans leur local de la Zone de la Fiole est « de permettre à des utilisateurs occasionnels de réaliser des « tâches simples et classiques »de bricolage, de jardinage et d’entretien sans être contraints dès le départ d’investir dans un matériel coûteux qui ne servirait que très rarement ».

 

 

 

brico teck 2604162

 

 

 

Précision cela s’adresse à tous utilisateurs.

 

 

Idée de tarif ? Kits : 4/5€ pour maçonnerie ou tapisserie ou peinture, Tondeuse à gazon 10/15€. Sachant que la location se comprend d’une semaine sur l’autre entre deux permanences.

 

 

 

Quand on parle de matériel, sans en faire une liste exhaustive, on pourra trouver : perceuse, broyeur à végétaux, tondeuse, débroussailleuse, taille-haie, nettoyeur vapeur, kit divers (papiers peints, peinture, tonte, maçonnerie, équipements de protection individuels, etc.), le tout accompagné de conseils pratiques.

 

 

D’ailleurs, à l’aide de professionnels, l’association entend proposer des stages de bricolage.

 

 

Les synergies qui pourront être mises en place avec les régies de quartier amèneront forcément des échanges d’expériences, de compétences, peut être même de l’assistance à travaux.

 

 

Il peut aussi être envisager d’aller plus loin dans le domaine juridique par exemple sur la prise en charge des travaux à réaliser soit par les locataires soit par les propriétaires, ou sur la nature et les conditions d’attribution des aides publiques à mobiliser.

 

 

Le développement de ces activités va être fonction de deux critères : trouve-t-on un public suffisant, le niveau plancher est de 30 adhérents ? Arrive-t-on à un budget en équilibre ? L’association n’entend pas demander de subvention de fonctionnement. Elle attend de savoir si le Conseil Départemental reconduit ses aides en investissement pour l’acquisition du matériel.

 

 

 

brico teck 2604163

 

 

 

Le bureau de la Brico’tek est présidé par Mireille Laforêt avec pour Vice-président Laurent Selvez. La secrétaire en est Véronique Pompanon, la Directrice de Solidarités Services, et le Trésorier Georges Simon. Les « magasiniers techniciens formateurs, etc. » sont Jean-Claude Parriat et Guy Degueurce (membre du Conseil des Sages), deux personnes très impliquées dans la vie associative Montcellienne.

 

 

 

Il existe actuellement une vingtaine de bricothèques en France dont une seule en Saône et Loire : Chalon.

 

 

Les membres du bureau sont allés visiter cette dernière ainsi que celles de Saint Fond dans le Rhône et Romand sur Isère. Ils croient beaucoup au retour d’expérience et ont beaucoup appris de ces visites.

 

 

La subvention de 10 000€ de la CUCM pour l’étude de faisabilité n’est pas encore toute engagée. Le bureau veut aller prudemment et engager les phases les unes après les autres. Le projet est trop important pour ne pas prendre le maximum d’assurances de réussite.

 

 

 

La Brico’tek sera un espace de transversalité entre les bailleurs sociaux, les régies et les locataires pour permettre aussi de développer des expérimentations comme il en a été réalisé à Tournus par exemple « les locataires solidaires pour rénover leurs appartements » Cf. http://blog.caf71.fr/logement/tournus-les-locataires-solidaires-pour-renover-leurs-appartements

 

 

 

Et puis, étant donné qu’a la base du projet il y a l’association Solidarités Services, un des objectifs prochains sera sans doute l’insertion par le biais de la Brico’tek… on peut le subodorer. Pour l’instant l’association cherche des bénévoles pour les permanences, les formations, etc…

 

 

 

Vous… oui, vous qui lisez cet article, votre voisin ou voisine… vous, donc n’hésitez pas l’association a besoin de vous. We Want You comme disait l’oncle Sam…

 

 

 

Voici le profil type du bénévole attendu :

 

 

Compétences en bricolage, (passionné accepté également),
Envie de transmettre son savoir et ses compétences (professionnel en retraite ne pas s’abstenir)
Aimer donner de soi aux autres
Patience,
Temps libre disponible,
Aimer s’impliquer personnellement.

 

 

 

Martin Gray nous a dit « Aider les autres, c’est encore la meilleure façon de s’aider soi-même ». Vous n’allez quand même pas le contrarier ?

 

 

 

Le recrutement des bénévoles va se faire jusqu’en juillet. A la fin de l’année ce sera le top départ si les deux critères évoqués plus haut sont remplis.

 

 

 

Comment entrer en contact avec l’association ?

 

 

 

D’abord par courrier Brico’tek CUCM 6 rue Forétale Bat D n° 64 71300 Montceau les mines, ensuite par mail : bricotekcucm@gmail.com.

Rappelons que les adresses et n° tel de Solidarités Services :

 

 

 

Siège : Bat D, n°64, Rives du Plessis, 71300 Montceau les mines, Tél : 03.85.57.59.51, Fax : 03.85.58.64.56
Agence MONTCEAU : 69 rue Carnot, 71300 – Montceau-les- mines. Tel : 03 85 57 88 21, Fax 03 85 67 27 98.
Agence LE CREUSOT : Espace Bernard Loiseau, 28 rue de Chanzy, 71200 Le Creusot, Tél : 03.85.77.68.27 06, Fax : 03.85.77.68.18

 

 

Et le site : http://www.solidarite-services71.fr/index.php/association-intermediaire-creusot-montceau-les-mines

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Bientôt une Bricothèque en fonctionnement sur la CUCM”

  1. gilbert71 dit :

    pour » Certains  » , une belle reconversion dans le bricolage .

    • sloup dit :

      Cela devient risible, que ne ferait on pas pour revenir sur l’avant de la scène…….
      10000 euros de subvention, visites à Châlon, dans le Rhône, l’Isère.
      Il suffisait de demander à des C.E. qui il y a quelques années, louaient tous types de matériel, un fiasco, un gouffre financier en entretien, sans parler de la casse.
      Combien de tondeuses,perceuses,etc… pour l’ensemble du bassin minier ?
      On nous parle déjà d’insertion…..
      Enfin, bonne journée et bon boulot

  2. astro71 dit :

    Euh!!! Petite question si on a, par hazard, dans la poche, une certaine carte politique, a-t-on droit à une réduction…….

  3. Balloo dit :

    Un super moyen pour continuer de faire travailler les entreprises du coin ! Génial !

  4. Daniel Z dit :

    Serais très intéressé si vous arriviez à recruter Emma de chez Bricoflex.

    Pour Fabien, vous êtes déjà bien lotis non ?

    Bon courage et amitiés