Autres journaux :



mardi 14 juin 2016 à 07:20

1er gala de danse du Conservatoire municipal (Montceau)

Un vrai succès et un réel plaisir pour une salle ultra comble



 Le premier rang est réquisitionné pour les danseuses, mais tout le reste des sièges est occupé, même une grande partie des strapontins….

 

 

Les familles sont présentes pour ce premier gala de danse du Conservatoire de musique et de Danse.

 

 

Pas un tutu, un justaucorps en vue et déjà l’ambiance est au top. Il y a un esprit festif que même au Palais Garnier dans les meilleures années ils n’arrivaient pas à en faire autant.

 

 

Mme Buchalik et Mme Rames sont présentes pour représenter la ville de Montceau. Jocelyne Buchalik ouvre le gala par une adresse courte dans laquelle elle se dit heureuse d’assister au 1er gala du Conservatoire de musique et de Danse. Elle appuie sur le succès de cette structure qui accueille 150élèves. Elle souhaite un bon spectacle à tout le monde.

 

 

La première partie concerne les classes de jeunes elle est composée de 14 morceaux et dure une heure.

 

C’est chaque fois et l’attendrissement et la ferveur. Les flashes crépitent, les encouragements aussi.

 

Les thèmes musicaux choisis sont contemporains, enlevés, attractifs et entrainants, alors régulièrement toute la salle tape dans ses mains.

 

Il n’y a pas de perte de temps, tout s’enchaine rapidement simplement séparé par un noir pour la mise en place, et c’est reparti.

 

 

Souvent toute une classe danse ensemble puis des groupes de 4 se forment et alternent.

 

C’est d’une grande qualité, même chez les toutes petites (et petits aussi).

 

 

Dans chaque ballet on remarque toujours deux ou trois qui sont au-dessus du lot, qui ont le sens de la danse, pour qui chaque mouvement à une signification et donc qui vont au bout de chaque geste et qui le lient au reste.

 

 

Certaines ont vraiment le sens du rythme, du placement, de la prise de lumière, de la situation par rapport aux autres danseurs et danseuses, mais aussi du public. On sent le travail des enseignants derrière tout ça, la rigueur du travail de troupe, la pédagogie du mouvement collectif et individuel..

 

 

L’heure est passée, l’entracte arrive et on en voudrait encore plus et encore plus.

 

Après l’entracte la deuxième partie dans laquelle les adultes se sont exprimés. Nous étions requis sur d’autres lieux, mais par les confidences des milieux autorisés nous savons que les 13 ballets ont été au top et ont procuré énormément de plaisir aux spectateurs dont l’enthousiasme n’a faibli à aucun moment.

 

 

Donc premier gala et premier succès.

 

 

Gilles Desnoix

 

gilles 14061635

 

 

gilles 1406162

 

 

gilles 1406168

 

 

gilles 1406163

 

 

gilles 1406167

 

 

gilles 1406164

 

 

gilles 1406169

 

 

gilles 1406165

 

 

gilles 14061610

 

 

gilles 1406166

 


gilles 14061611

 

 

gilles 14061612

 

 

gilles 14061613

 

 

gilles 14061614

 

gilles 14061615

 

 

gilles 14061616

 

 

gilles 14061617

 

 

gilles 14061618

 

 

gilles 14061619

 

 

gilles 14061620

 

 

gilles 14061621

 

 

gilles 14061622

 

 

gilles 14061623

 

 

gilles 14061624

 

 

gilles 14061625

 

 

gilles 14061626

 

 

gilles 14061627

 

 

gilles 14061628

 

 

gilles 14061629

 

 

gilles 14061630

 

 

gilles 14061631

 

 

gilles 14061632

 

 

gilles 14061633

 

 

gilles 14061634

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer