Autres journaux :


mercredi 13 juillet 2016 à 06:01

Tour de France 2016 : Journée Peter Sagan mais victoire de Matthews

Hier : 10° étape : Escaldes-Engordany – Revel



Quitter Andorre, surtout par le Port d’Envalira qui cueille les coureurs à froid, n’est pas une partie de plaisir. Bien sûr, les 193 rescapés ont eu 24 heures de trève, mais les anciens se rappelleront que c’est après une journée de repos, au même endroit, que Jacques Anquetil avait connu une des rares défaillances de sa carrière en 1964, Il avait comblé son retard en descente au prix de prises de risques importants.

Mais finalement, « la montagne a accouché d’une souris ». Plusieurs échappées se sont succédées, avec à chaque fois un Peter Sagan, intenable, qui attaquait dès que le peloton se regroupait. Il faut dire que contrairement à ce que nous avions annoncé un peu trop vite, il lui manquait encore 7 points pour ravir le maillot vert à Mark Cavendish. Mais c’était sans doute prémonitoire ?

Après 22,6 km de montée à 5,5 pour cent, c’est Rui Costa qui passait en tête au sommet.

 

 

velos 1307162

 

Michael Matthews

 

Dans la descente, Pierre Rolland, un instant en difficulté revenait dans le peloton, ainsi que tous les membres du gruppetto. Devant, l’ échappée de 13 coureurs prenait très vite 3 minutes avec la bénédiction des favoris.

 

Dans ce groupe, qui passa à Tarascon-sur-Ariège avec 5′ 30 d’avance, on retrouvait des cadors qui, pour la plupart, avaient déjà connu le succès sur un Tour de France : V. Nibali (Astana), M. Landa (Sky), Boasson-H., Cummings (Dimension Data), G. Izaguire (Movistar), Van Avermaet, Caruso (BMC), Chavanel (Direct Energy), Gallopin (Lotto) D. Impey, Durbridge, Matthews (Orica), Rui Costa (Lampre), Sagan (Tinkoff) et S. Dumoulin (AG2R).

 

 

La pluie maintient la température vers 18 degrés. A 80 km de l’arrivée, l’écart est de 7 minutes.

Au sprint intermédiaire, ça y est, Sagan avait virtuellement le maillot vert. A l’arrière du peloton, Cavendish, lui, ne semblait pas au mieux.

 

 

velos 1307163

 

 Peter Sagan

 

Il ne se passe plus grand chose. La Côte de Saint-Féreol se profile. A Castelnaudary l’avance est encore de 4′ 20. Le vainqueur du jour est dans cette échappée,
Le vent coupe alors en plusieurs groupes aussi bien le groupe de tête que le peloton. Le final s’annonce palpitant. L’avance du groupe qui ne compte plus que 7 hommes est de 7′ 20.
Sagan contrôle toutes les tentatives d’échappées, mais c’est Mickael Matthews, aidé par la présence de 2 équipiers, qui triomphe. Au final, Peter Sagan récupère tout de même le maillot vert et le prix de la combativité,

Le peloton franchit la ligne d’arrivée un peu plus tard, sans que Froome n’est été inquiété dans la dernière bosse.

Maillot jaune : Christopher Froome (Sky)
Maillot vert : Peter Sagan (Tinkoff)
Maillot à pois : Thibaut Pinot (FDJ)
Maillot Blanc : Adam Yates (Orica)
Dossard de la combativité : Peter Sagan (Tinkoff)

Aujourd’hui : 11° étape : Carcassonne – Montpellier,

Le Tour s’est arrêté une vingtaine de fois à Montpellier depuis 1947, et il y a presque toujours eu des arrivées de pelotons groupés.

Les sprinters devraient se disputer cette arrivée après avoir hanté les gruppettos tout au long de la traversée du massif pyrénéen.

 

 

 

velos 1307164

Le profil de la 11° étape.

 

 


 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer