Autres journaux :



vendredi 15 juillet 2016 à 12:22

Terrorisme – Attentats à Nice

La réaction d'André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire



Face à l’horreur hier soir à Nice, André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, tient à faire part de sa réaction.

 

« Une nouvelle fois la France a été attaquée. Une nouvelle fois la France connaît l’horreur et est endeuillée. Au nom du département de Saône-et-Loire, j’ai une pensée émue pour toutes les victimes et leurs familles, pour toutes celles et ceux touchés de plein fouet et à jamais traumatisés par cet acte barbare et indigne, et pour la population niçoise. Une pensée aussi et des remerciements à tous les secours qui depuis des heures, mettent tout en œuvre pour sauver des vies.

 

Avec cet attentat à Nice, c’est la province qui est visée aujourd’hui, ce que tout le monde redoutait. Choisir une journée comme le 14 juillet, un lieu comme le bord de mer en période estivale, tout cela est hautement symbolique. Par ce nouveau carnage, les terroristes signifient clairement que n’importe qui, n’importe quand, n’importe où, peut être victime de leur barbarie.

 

Hier soir, une nouvelle étape a été franchie. Il faut que la France prenne conscience de cela et s’adapte en prenant les mesures qui s’imposent. Notre gouvernement doit réellement mettre des moyens financiers et humains pour faire face à cette situation d’actes terroristes permanents. Notre pays est entré dans une ambiance de guerre, nos dirigeants doivent faire les choix qui s’imposent. »

 

 

 

Accary 24 06 16

 

 

Phot d’archives

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




6 commentaires sur “Terrorisme – Attentats à Nice”

  1. Festivallier dit :

    Mais Monsieur Accary quels sont « les choix qui s’imposent ? »
    Devant de tels actes que préconisez-vous ?
    La mise en détention permanente de tous les petits délinquants, de tous les maris violents, …. puisque ce criminel était connu des services de police pour ces faits.
    A Nice, avec 1200 caméras de surveillance, elles ont servi à quoi ?
    Vous voulez plus de sécurité, mais nous sommes déjà tous écoutés, épiés, fliqués… Les grandes oreilles ne peuvent pas tout
    Et vous ne pourrez jamais prévoir ce genre d’attentat.
    Votre ami M. Estrosi s’interroge sur les moyens, sur la gestion par l’Etat. Mais en tant que Maire, son ami Eric Ciotti, qui s’agite beaucoup, n’avait-il pas les moyens de sécuriser les lieux, d’empêcher que ce camion puisse arriver sur ce lieu festif, transformé en enfer ?

  2. Festivallier dit :

    Rectificatif, pour corriger une erreur dans mon commentaire.
    L’actuel maire de nice est Philippe Pradal, Christian Estrosi est adjoint et Eric Ciotti en est le député, président du Conseil Général.

  3. jean-pierre71 dit :

    Monsieur Accary à la la solution lui !!! Il faut le nommer ministre de l’intérieur !!!………………toutes nos pensées aux victimes.

  4. Babs210 dit :

    Ce sont les personnes comme vous, Monsieur Accary, , les « donneurs de leçons » qui apportent de l’eau au moulin de ces criminels : vos propos et ceux de vos amis politiques, laissent à croire que le but recherché (la haine entre nous Français) est atteint. Heureusement les « petites gens » n’ont rien à faire de vos déclarations. Ils sont ensembles, unis, prèts à se battre pour vivre ensembles, et que c’est ensemble TOUS ensembles que nous réussirons à mener ce combat. Vous devriez relire les paroles du couplet des enfants dans la Marseillaise !!!

    • Globul dit :

      Tiens, un « donneur de leçons » supplémentaire…
      Que dire ?…
      Souligner le caractère particulièrement «horrible» et le bilan terrible de cette tragédie !
      Il est cependant légitime de se poser des questions sur le pouvoir politique actuel.
      Le 14 Juillet, le Président annonce la fin prochaine de l’état d’urgence.
      Le gouvernement, par l’intermédiaire de M. CAZENEUVE, balaye d’un revers de main le rapport de la commission d’enquête parlementaire, présidé par le député Georges FENECH, voté à l’UNANIMITE (tous bords politiques confondus !) par les députés composants cette commission chargée d’analyser ce qui s’est passé lors des attentats de Paris.
      Ce rapport, pointe bon nombre de dysfonctionnements tant :dans la carence de moyens, de logistique, administratif etc…
      Des préconisations ont été formulées pour lutter contre le terrorisme.
      Il appartient au gouvernement d’en tenir compte pour tirer les leçons de toutes les tragédies qui se sont succédées.
      C’est TOUS ENSEMBLE que nous pourrons lutter !

  5. gilbert71 dit :

    pas la peine de se lamenter de critiquer l’un ou l’autre car tout le monde est complice des évènements pourquoi c’est le laxisme perpétuel de notre justice de laisser dans la nature des criminels pour se réfugier sous la banniere des droits de l’homme . de plus partout c’est chut chut des élus etc etc on critique la Turquie oui c’est une dictature mais entre EUX et NOUS il y a de la marge alors le TOUS ENSEMBLE UNIS du pipot déjà avec 4 commentaires pour se tirer la bourre et cà va continuer