Autres journaux :



lundi 1 août 2016 à 16:55

Terrorisme

"Un oubli lourd de sens..." selon le CRIF



« Une trentaine de personnalités musulmanes françaises issues de la société civile ont publié hier matin dans le Journal du Dimanche une tribune dans laquelle ils affirment leur engagement dans le combat contre l’islamisme radical et souhaitent une refondation de l’islam de France.

 

Si cette mobilisation est salutaire et représente une voix importante dans la bataille contre l’islam radical, le CRIF note avec inquiétude que cette tribune démarre par une liste des principales victimes récentes du terrorisme (caricaturistes, policiers, jeunes du 13 novembre, familles du 14 juillet, prêtre de Saint-Etienne du Rouvray…) mais occulte dans cette liste l’attentat de l’Hypercacher et ses victimes juives, comme elle oublie celui contre l’école Ozar Hatorah de Toulouse en 2012.

 

Cet oubli est bien entendu un affront à la mémoire des huit victimes de ces deux attentats, qui ont été ciblées par le terrorisme parce que Juifs. Mais, au-delà, cette mémoire sélective empêche surtout de comprendre toutes les dimensions du terrorisme islamiste auxquelles la France est aujourd’hui confrontée.

 

Le président du Crif, Francis kalifat ​demande aux auteurs de cette tribune apporter​ ​la clarification ​nécessaire sous peine d’entacher l’utilité de leur démarche. »

 

 

new CRIF 15 07 16

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer