Autres journaux :



mercredi 17 août 2016 à 07:38

Automate mais pas « responsable »…

Une pompe qui ne manque pas d'air pour Floriiiine



Floriiiine ! Floriiiiine! Dès potron-minet, voici ma meilleure amie qui  débarque, très en rogne. Et c’est peu de le dire, puisque la copine en question ressemble plus à un taureau en colère qu’à la douce jeune femme habituelle. Je prends alors place dans mon confessionnal virtuel et engage celle-ci à lui confier ce qu’elle a sur le cœur. Rien de bien nouveau puisque votre blogueuse préférée (et bien d’autres) ont déjà été confrontés au problème !!!

 

 

 

En effet, la copine, ce qu’elle ne fait jamais d’habitude, prend de l’essence très tôt le matin  à la pompe automatique, payable avec la carte bancaire, d’un centre commercial de notre belle région de Nonain-les-Deux-Gonettes . Vingt euros d’essence plus tard, la voila repartie, toute contente d’avoir pu désaltérer sa carriole. Las ! Une heure plus tard, la fille fait ses courses au supermarché et entreprend de régler avec sa carte bancaire. Et là, comble de la honte, la caissière lui dit haut et fort : « Votre carte est refusée ! Vous êtes sûre d’avoir de l’argent dessus ? ». La copine cramoisie assure que oui, elle a vérifié son compte avant de partir, aucun problème là-dessus. Même si on se doute que, comme tout le monde, les temps sont durs et que le compte n’est pas plein aux as…

 

 

 

Et la rĂ©ponse est tombĂ©e le lendemain, quand la jeune femme a consultĂ© son compte bancaire : au lieu des 20 euros qui auraient dus ĂŞtre dĂ©bitĂ©s Ă  la pompe, on lui a retirĂ© 120 euros !!! Explication de la banque : « en cas de paiement sur un automate de station service, une autorisation pour un montant maximum (entre 70€ et 120€ en gĂ©nĂ©ral) est demandĂ©e par l’automate avant que vous ne vous serviez.

 

 

 

Ce montant ne correspond pas au montant qui sera effectivement dĂ©bitĂ© au final lors de la confirmation de l’opĂ©ration par le commerçant. Après que vous vous soyez servi, le commerçant ne rĂ©ajuste pas immĂ©diatement le montant d’autorisation initial accordĂ© : la provision enregistrĂ©e sur votre compte par la banque reste donc Ă  ce montant maximum, jusqu’Ă  ce que le commerçant envoie le montant rĂ©el Ă  la banque en fin de journĂ©e. Si vous consultez votre compte dans cet intervalle de temps, vous voyez alors apparaĂ®tre dans les « opĂ©rations Ă  venir » la provision qui ne correspond pas forcĂ©ment Ă  l’achat effectué ».

 

 

 

 

Eh ben, dis donc !!! Qu’est-ce- qu’il croit l’automate ? Que tout le monde peut se permettre de se faire bloquer 120 euros pendant quelques jours ?

 

Les exploitants qui pratiquent ce système méritent qu’on boycotte ce genre de pratique. Alors, entendu, on ne prend de l’essence que lorsqu’on a la possibilité de payer à une personne, en chair et en os !  Chiche ? Et puis, entre nous soit dit, n’est-ce-pas plus convivial que de parler à un robot ?

 

 

 

Chers lecteurs, pendant que la copine attend impatiemment que sa banque recrĂ©dite le compte de la somme « prise en otage », j’attends  votre avis Ă©clairĂ© sur la question…

 

 

 

nel 1708162

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Automate mais pas « responsable »…”

  1. Pascontent dit :

    Encore un qui dĂ©couvre l’eau chaude!……et qui a raison de râler.
    Ce n’est pas nouveau, et pas d’aujourd’hui……
    Les associations de consommateurs l’ont dĂ©noncĂ© depuis 10 ans.
    Les automates de certains distributeurs de carburants prennent une caution pour sécuriser leurs facturation.
    Demander Ă  votre banque.
    Solution: identifier ces pratiquants et les boycotter.

  2. petitefleur dit :

    Bonjour.
    travaillant dans un supermarché, je suis au courant de la pratique.
    Le magasin n’est pas responsable, au dĂ©but des clients revenaient rĂ©clamer et nous comprenions pas très bien; Après renseignement, certaine banque (pas toutes) et avec certaines cartes la pratique est courante et ce aussi dans les pĂ©ages d’autoroute. en cas de paiement il prĂ©lève 120 € pour bien sur et heureusement vous les remettre ensuite; Cette pratique est dĂ©gueulasse; Il faut savoir aussi que si vous n’avez pas 120 € sur votre compte mais 100 et bien vous ne pouvez pas vous servir meme pour 20€
    . un conseil changer de banque ou de carte; Bon courage

  3. Pascontent dit :

    Pour vous mettre d’accord, sachez que la banque met Ă  disposition des commerçants des moyens de se protĂ©ger contre les mauvais payeurs. Les commerçants utilisent l’accord tĂ©lĂ©phonique ou le cautionnement pour savoir si le client peut payer.
    Le vrai problème est qu’il y a trop d’Ă©mission de chèque et de cartes en bois. Certaines personnes dĂ©pensent volontairement ou pas, sans tenir compte de l’Ă©tat de leurs finances.
    Donc, nous subissons tous les mesures mises en place pour leur sĂ©curitĂ© financière. Cherchez le responsable!…
    Normalement la banque vous propose une assurance et une autorisation de découvert. Demandez leur à quoi celles-ci servent-elles?